Les Giants de Vancouver ont dans leurs rangs un défenseur surdoué de 17 ans, phénoménal quart-arrière, Bowen Byram. Le natif de Cranbrook s’est avéré le meilleur pointeur (et passeur) des séries de la WHL devant le géant Brett Leason. Il a récolté 8 buts 18 passes, pour un total de 26 points en 22 parties. Son différentiel de +10 n’est pas vilain. Il a catapulté 76 tirs, bon pour la 3e place des séries dans la WHL.

 

Durant le calendrier régulier, il avait amassé 71 points en 67 parties – dont 26 buts!!! Et un différentiel de 33. Il était le 3e pointeur et le meilleur buteur des défenseurs de sa ligue. L’arrière gaucher (!!) de 6 pieds1 pouce et 194 livres conclut donc son hiver avec 34 buts 63 aides, 97 points, 269 lancers et +43 en 89 parties. C’est le total dans sa ligue, à sa 2e saison complète. En plus, il a 4 points en 5 parties à la Coupe Hlinka-Gretzky. Cet hiver, il a donc inscrit 35 buts et 66 passes pour 101 points en 94 rencontres. N’est-ce pas époustouflant!

 

À mon avis, on le sélectionnera au 3e ou 4e rang au prochain repêchage. Une valeur très sûre! Le système central de recrutement de la LNH le place juste derrière Jack Hughes au 2e rang en Amérique du Nord. Future Considerations le voit partir 6e, mais International Scouting Services le place 3e derrière Hughes et Kakko. Enfin McKeen’s le met 4e derrière le centre des Blades de Saskatoon, Kirby Dach.

 

Il marque beaucoup plus de buts que Samuel Girard ne le faisait dans les rangs junior et il a un an d’avance sur Evan Bouchard, mais est plus solide défensivement. Bouchard dans l’OHL à 18 ans avait 26 buts 66 aides 92 points en 71 parties +18 et 310 lancers, au cumul de la saison et des séries. Mais à 17 ans, on l’avait limité à 51 points et +34 en 82 parties; et 0 point en 4 parties à la Coupe Hlinka-Gretzky. Byram a le double de points dans un circuit plus défensif et robuste que l’OHL.

 

Si j’étais Marc Bergevin, j’irais pour le grand coup. Le DG des Canadiens de Montréal vient de l’organisation des Hawks de Chicago, qui sélectionneront au 3e rang. J’offrirais à Chicago mes deux sélections de 2e ronde en 2019, Shaw, Lehkonen et/ou Juulsen pour cette 3e sélection de 1re ronde et le choix de 3e ronde des Hawks. Si cela ne suffisait pas, on ajouterait un portier (Lindgren ou McNiven), qui remplacerait Cam Ward avec les Blackhawks. Et je prendrais Bowen Byram au 3e rang. Peut-être qu’à 18 ans (Byram l’aura cet été), cette future supervedette pourrait se tailler un poste à Montréal.

 

Bien sûr, il faut ficeler une entente avec Lehkonen avant cela, sans lui allouer un pactole. Chicago a de la misère à respecter le plafond salarial.

 

Rien à perdre, car si une équipe sélectionne ce quart-arrière à la place de Hughes, par exemple, le CH choisit Hughes. Ainsi on ferait de la place pour Suzuki et Poehling à Montréal. On pourrait allouer une nouvelle entente à Armia et l’installer sur le 4e trio, avec Deslauriers et Thompson. Teasdale, Ylonen, Romanov, Fleury, Brook, peut-être le fragile Ikonen et le choix de 15e ronde arriveraient à Montréal dans un an ou deux. On pourrait accorder un sursis à Charles Hudon sans l’envoyer dans les mineures avec une telle manœuvre.

 

On va sûrement trouver que je beurre épais, mais je vous livre mon opinion. Il y a un surplus de joueurs (et d’espoirs) à Montréal, autant en profiter. On rajeunirait l’équipe et elle serait encore plus rapide et plus grosse! Surtout si on choisissait Raphaël Lavoie au 15e rang de sélection. Car on n’aurait plus besoin de sélectionner un défenseur, ayant choisi Byram au début du repêchage.