Le Paris Saint-Germain n’a toujours pas appris de ses erreurs

S’il y a bien une chose pour laquelle le PSG s’en voudra, c’est d’avoir laissé passer une avance qui aurait pu tourner le match en leur faveur leur glisser entre les doigts lors du premier affrontement. Les hommes d’Unai Emery avaient pris une avance en première mi-temps, gracieuseté d’un cafouillage en défense madrilène qu’Adrien Rabiot a su faire bon usage. Il n’a fallu cependant que douze minutes au Real Madrid pour créer l’égalité dans la rencontre, à trente secondes de la fin de la première demie, et qui d’autre que Cristiano Ronaldo pour faire vibrer le stade Santiago Bernabéu et laisser les partisans Espagnols sur leur faim pour une deuxième mi-temps prometteuse.  Et au grand désarroi des Parisiens cela annonçait le début de leur descente aux enfers, résultant par une défaite de 3-1 en terrain espagnol. Les hommes d’Emery avaient la chance de renverser la tendance à domicile devant des partisans fébriles lors du match retour, mais cette rencontre ne fût en fin de compte que la suite de la leçon qui leur a été infligée par les Los Blancos.

Un effectif cher, mais peu efficace

Plus de 400 millions de dollars ont été déboursés par le PSG au cours de l’été dernier, incluant entre autres le transfert monstre du prodige brésilien Neymar, venu tout droit  du FC Barcelone.  Les attentes envers lui étaient donc très élevées, et n’ont malheureusement pas été rencontrées. L’arrivée de Neymar  dans la capitale française signifiait un coup de marketing fulgurant de la part du club, mais sans plus. Malgré ses bonnes prestations en Ligue 1, il a été auteur d’une piètre performance lors de cette phase éliminatoire de la Ligue des Champions ; essayant à lui-même de changer le cours du  match aller, ses actions n’ont pas eu l’effet escompté. Notons également que Neymar n’a pas été en mesure d’affronter le Real au Parc des Princes en raison d’une blessure subie lors de leur défaite de 3-0 face à L’Olympique de Marseille le 25 Février dernier.

La performance peu reluisante d’autres joueurs tels que Kylian Mbappé, qui n’a pas été en mesure de démontrer ses qualités offensives lui valant le transfert de 180 millions de dollars, de Marco Veratti, qui a été chassé du match pour ses gestes de frustration à l’endroit de l’arbitre, ainsi que Dani Alves, qui n’a pas été en mesure de contenir des joueurs tels que Toni Kroos ou Marcelo, ont également eu un impact direct sur la mauvaise performance du Paris Saint-Germain. 

Le Real Madrid reste toujours l'équipe à battre en Ligue des Champions

 Zidane et les Los Blancos arrivaient en huitième de finale avec un point à prouver, celui de démontrer leur puissance en compétition européenne malgré leurs difficultés en ligue domestique. Avec leur importante victoire  face au Paris Saint-Germain, clouant ainsi le cercueil des Bleus Blancs Rouges et détruisant ainsi tout espoir de miracle du côté parisien, le Real Madrid a su démontrer ce dont il était capable, en plus de faire taire les critiques questionnant les dernières performances de l’équipe. Avec un nombre impressionnant de dix joueurs différents ayant inscrit le Real au pointage dans cette Ligue des Champions, les décisions de tactiques auparavant critiquées de Zinédine Zidane ne le sont définitivement plus. Notons également les  l performances grandioses de Cristiano Ronaldo, qui a inscrit son 100e but en Ligue des Champions pour les siens, faisant de lui le premier joueur de l’histoire à marquer autant de buts pour la même équipe.

Le Real Madrid était tout simplement trop fort pour le Paris Saint-Germain, démontrant également que les Parisiens ne sont pas encore au niveau Européen. Malgré des dépenses rocambolesques, cela n’a pas été suffisant pour leur qualification. Reste maintenant à savoir qui sera le prochain adversaire des Los Blancos, promettant une phase de quart de finale des plus électrisantes.