Profitant d’une ligue américaine faible au courant de l’année 2017, les Angels de Los Angeles ont pu se battre pour la 2e place des équipes repêchées jusqu’au dernier mois de la saison. Toutefois, leurs efforts menèrent à une saison de 80 victoires, ce qui les plaça à 5 parties derrière les surprenants Twins du Minnesota pour la dernière place des éliminatoires. L’addition du puissant cogneur Justin Upton des Tigers de Détroit à la date limite des transactions, la magie défensive d’Andrelton Simmons au poste d’arrêt-court et le talent de Mike Trout n’ont pas suffi aux Angels pour devancer les Twins au classement. Effectivement, une saison sous la barre du .500 indique normalement une saison décevante pour une équipe aspirante comme les Angels, mais il faut prendre en considération plusieurs facteurs avant de les pointer du doigt. En effet, 3 de leurs meilleurs lanceurs partants ont vu leur saison écourtée en raison de blessures importantes, soit Garrett Richards, Matt Shoemaker et Tyler Skaggs. L’équipe californienne a donc dû jongler avec des lanceurs provenant des ligues mineures tout au long de la saison. Le choc le plus important fût, par contre, la blessure au pouce qui a écarté pour près de 50 parties la superstar Mike Trout qui était en voie de connaître une autre saison remarquable. Sans toutefois excuser la saison des Angels, il est possible de constater que ces nombreuses blessures ont jouer un rôle important dans les 82 défaites de l’équipe, ce qui laisse croire qu’une saison 2018 en pleine santé leur permettra d’aspirer aux éliminatoires pour une 2e fois en 9 ans.

Ce défi d’atteindre les éliminatoires ne sera pas évident puisque l’équipe de Mike Scioscia se situe dans la même division que les plus récents champions de la Série Mondiale, les Astros de Houston, et des équipes comme les Mariners de Seattle et les Rangers du Texas peuvent toujours surprendre. Ainsi, malgré le déroulement lent de la saison morte au baseball majeur, les Angels ont rapidement mis sous contrat l’arrêt-court étoile Zack Cozart (changement de position au 3e coussin) et ont transigé pour le vétéran joueur de 2e but Ian Kinsler des Tigers, ce qui vient fortement renforcir l’intérieur du diamant à des positions où la production décevait au cours des dernières années. L’acquisition la plus importante fût cependant la mise sous contrat du lanceur et frappeur japonais de 23 ans, Shohei Ohtani.

ohtani

Il peut paraitre improbable pour plusieurs qu’un joueur étranger de seulement 23 ans puisse apporter une contribution significative dès son arrivée dans les majeures, mais sa domination au Japon au cours des années précédentes prouve tout le contraire. En effet, le jeune prodige a enregistré une moyenne de points mérités de 2.56 en tant que lanceur partant au cours de ses 5 années dans la ligue japonaise en atteignant 100 mph avec sa balle rapide. Ce qui est le plus impressionnant se trouve à être sa capacité à performer également comme frappeur en comptabilisant une moyenne au bâton de .286, et en ajoutant 48 coups de circuit en plus d’amasser 166 points produits en 1170 présences au bâton. Il est également important de noter que ces statistiques sont comptabilisées depuis l’âge de 18 ans dans une ligue avec un âge moyen de près de 28 ans. Ces performances lui ont d’ailleurs valu le titre de joueur le plus utile de la ligue japonaise en 2016. Les Angels ont d’ailleurs mentionné qu’Ohtani contribuera tant au marbre qu’au bâton dès la saison 2018 en lui planifiant un horaire qui lui permettra de se reposer entre ses départs. L’ajout du jeune phénomène japonais viendra donc épauler une rotation de partants à risque de blessures et un alignement de frappeurs composé d’un Albert Pujols en fort déclin. La période d’ajustement à laquelle il devra faire face représentera un défi dans les premières semaines suivant le match d’ouverture. Or, je suis confiant qu’avec un talent comme le sien, il saura contribuer assez rapidement pour permettre aux Angels de participer aux éliminatoires.

Toutefois, la production la plus importante proviendra du voltigeur de centre, Mike Trout. Bien qu’il ne soit pas aussi spectaculaire qu’un Aaron Judge ou Giancarlo Stanton au bâton et qu’il ne reçoive pas la plus grande couverture médiatique, Trout est le meilleur joueur du baseball majeur. Il est également le joueur le plus complet en excellant dans tous les aspects du jeu et représente l’exemple parfait d’un ‘’5-tool player’’. Âgé de seulement 26 ans, Trout a été voté 2 fois à titre de joueur le plus utile de la ligue américaine, tout en récoltant à 3 reprises la 2e place. Tout porte à croire que sa production continuera d’augmenter si les blessures ne le ralentissent pas et que d’autres saisons de 30 coups de circuit et 30 buts volés, accompagné d’une moyenne de .300 au bâton sont à venir. Le joueur étoile des Angels sera ainsi appuyé par les nouvelles acquisitions du club dont il a été question plus tôt et des joueurs de talent déjà en place comme Andrelton Simmons et Justin Upton. L’équipe californienne pourra donc se servir de plusieurs atouts différents, menés par Mike Trout, pour contribuer à la feuille de pointage et leur permettre de se sécuriser un billet pour le bal du mois d’octobre.

USP MLB: LOS ANGELES ANGELS AT HOUSTON ASTROS S BBA HOU LAA USA TX

Bref, les Angels seront une équipe à surveiller dès la saison prochaine et leurs matchs seront très intéressants à surveiller en comptant sur le meilleur joueur du baseball majeur et sur la jeune sensation japonaise qui sera le premier depuis Babe Ruth à être utilisé comme frappeur et lanceur. Les Angels ont assurément les atouts nécessaires pour se tailler une place comme équipe repêchée, mais la question sera à savoir si ces atouts seront suffisants pour prendre la première place de l’Américaine Ouest devant les puissants Astros de Houston. Malgré le fait que l’équipe californienne joue la plupart de leurs matchs dans un fuseau horaire différent que le nôtre, je conseille à ceux qui veillent plus tard de garder un œil sur les parties de l’équipe.