Si les Blues de St. Louis sont incapables de marquer en avantage numérique (0 en 14), les Bruins de Boston semblent incapables de réussir des buts à égalité numérique !
 
En effet, la formation dirigée par Bruce Cassidy, qui a une fiche de 1-1-1 dans ses trois premiers matchs, n'a réussi que quatre buts, deux en avantage numérique, un en infériorité numérique et un en tirs de barrage.
 
Les Bruins ont réussi deux buts en avantage numérique (Brad Marchand et Nick Ritchie) lors de leur premier match, un gain de 3-2 en tirs de barrage, face aux Devils du New Jersey, alors que Brad Marchand avait réussi le filet victorieux en fusillade.
 
Lors de leur deuxième match, un revers de 2-1, en prolongation, contre ces mêmes Devils, c'est le capitaine Patrice Bergeron qui avait été l'unique marqueur, faisant mouche en désavantage numérique.
 
Dans la rencontre de lundi, les Bruins ont été blanchis 1-0, contre les Islanders de New York, obtenant 27 tirs sur le gardien Semyon Varlamov.
 
Ils ont obtenu 76 tirs au but à forces égales (5 vs 5, 4 vs 4 et 3 vs 3), 25, 27 et 24 tirs respectivement dans leurs trois premières parties.
 
Les difficultés avaient débuté à la fin des séries éliminatoires
 
Soulignons que le problème des Bruins sur ce plan remonte à la saison dernière, alors qu'ils avaient connu des difficultés dans la fin de la série disputée contre le Lightning de Tampa Bay.
 
Avec un retard de 2-1 dans la série, les Bruins avaient perdu les trois dernières parties, ne marquant que quatre buts dans les trois matchs, un seul à forces égales et trois en avantage numérique.
 
C'est David Krejci qui a été l'unique marqueur à forces égales dans les six derniers matchs des Bruins, ayant fait mouche à 17:27 de la troisième période du revers de 3-2, en deuxième prolongation, face au Lightning de Tampa Bay, le 31 août dernier.
 
Cela leur fait un total de sept buts dans leurs six dernières parties (incluant les trois dernières des éliminatoires de l'an dernier), un seul à forces égales, quatre en avantage numérique, un en infériorité numérique et un en tirs de barrage.
 
Actuellement, l'absence de David Pastrnak se fait sentir, lui qui a raté les trois premiers matchs de la présente campagne, mais qui a recommencé à s'entraîner pour un possible retour au jeu.
 
Il ne faudrait pas oublier le départ des défenseurs Zdeno Chara (Washington) et Torey Krug (St. Louis), ce dernier étant productif en attaque, ayant présenté un dossier de 9-40-49 en 61 matchs avec cette formation l'an dernier.
 
Ils ont été parfaits en désavantage numérique ...
 
Si les Bruins ne marquent pas à forces égales, ils ont été parfaits en désavantage numérique, ayant écoulé avec succès leurs 13 désavantages numériques de leurs trois premiers matchs, seule formation du circuit avec un dossier impeccable sur ce plan.
 
Les Bruins réussiront-ils à mettre fin à cette disette, eux qui vont recevoir ce soir, la visite des Flyers de Philadelphie, qui viennent de réussir un blanchissage de 3-0, face aux Sabres de Buffalo, lors de leur dernier match disputé mardi ?
 
------------------------------ -------------------------
 
Ted Blueger a réalisé un exploit digne de mention avec les Penguins
 
Dans l'histoire de la Ligue nationale de hockey, marquer un but en désavantage de deux joueurs (3 contre 5) est vraiment un exploit hors de l'ordinaire et l'attaquant Ted Blueger, des Penguins de Pittsburgh, a réussi ce tour de force mardi soir.
 
En effet, le 3e choix de l'équipe, le 52e au total du repêchage de 2012, a marqué un but dans ces circonstances, à 15:07 de la deuxième période du gain de 5-4, en prolongation des Penguins, sur les Capitals de Washington, mardi soir, au PPG Paints Arena.
 
Il a profité d'une passe savante du gardien Casey DeSmith pour s'échapper et déjouer le jeune gardien Vitek Vanecek et cela est survenu au moment où les Penguins accusaient un retard de 4-2 et ce filet a aidé l'équipe à effectuer une remontée, les vétérans Evgeni Malkin, avec le but égalisateur, en avantage numérique, à 17:15 de ce deuxième vingt et Sidney Crosby, avec le filet victorieux, à 1:11 de la prolongation, triomphant une deuxième fois de suite, en bris d'égalité, face aux Capitals.
 
C'était le premier but de la saison pour Blueger, qui a réussi six buts en 28 matchs en 2018-2019 et neuf en 69 matchs en 2019-2020.
 
Un exploit réalisé pour seulement la 9e fois depuis 2009-2010
 
Pour illustrer ce fait rare, c'était seulement la neuvième fois qu'un joueur réalisait un tel exploit depuis le début de la saison 2009-2010 et Dustin Byfuglien, des Jets (2) de Winnipeg est le seul défenseur à l'avoir réalisé lors de cette période.
 
D'après le département des statistiques de la LNH, il y a eu une réussite en 2009-2010 (Rick Nash, des Blue Jackets de Columbus), deux en 2010-2011 (Gregory Campbell, des Bruins de Boston et Tyler Bozak, des Maple Leafs de Toronto), deux en 2011-2012 (Matt Cooke, des Penguins de Pittsburgh et Tomas Plekanec, du Canadien de Montréal), un en 2015-2016 (Dustin Byfuglien, des Jets (2) de Winnipeg), aucun en 2016-2017, un en 2017-2018 (Brian Gibbons, des Devils du New Jersey), aucun en 2018-2019 et un en 2019-2020 (Mikael Backlund, des Flames de Calgary).
 
Dans les séries éliminatoires de cette période, l'attaquant Tyler Johnson, du Lightning de Tampa Bay, est le seul à avoir réussi l'exploit, dans un gain de 6-2, face aux Rangers de New York, à 5:38 de la première période, le 18 mai 2015, dans la finale de l'Association de l'Est.
 
Lors de cette séquence, seul le gardien Henrik Lundqvist a été victime d'un tel exploit en deux occasions, une fois en saison régulière et une fois en séries éliminatoires, dans l'uniforme des Rangers de New York.
 
LES JOUEURS AVEC UN BUT À 3 CONTRE 5 DEPUIS 2009-2010
(EN SAISON RÉGULIÈRE)
Rick Nash, Columbus, le 20 octobre 2009, à 6:08 de la 1ère période, contre Miikka Kiprusoff, Columbus 3 à Calgary 6
Gregory Campbell, Boston, le 24 mars 2011, à 13:35 de la 3e période, contre Alex Auld, Montréal 0 à Boston 7
Tyler Bozak, Toronto, le 6 avril 2011, à 12:42 de la 3e période, contre Martin Brodeur, Toronto 2 à New Jersey 4
Matt Cooke, Pittsburgh, le 18 février 2012, à 16:57 de la 2e période, contre Ilya Bryzgalov, Pittsburgh 6 à Philadelphie 4
Tomas Plekanec, Montréal, le 7 avril 2012, à 3:20 de la 1ère période, contre Ben Scrivens, Toronto 1 à Montréal 4
Dustin Byfuglien (défenseur), Winnipeg (Jets 2), le 26 janvier 2016, à 17:43 de la 2e période, contre Louis Domingue, Arizona 2 à Winnipeg 5
Brian Gibbons, New Jersey, le 11 octobre 2017, à 14:54 de la 2e période, contre Frederik Andersen, New Jersey 6 à Toronto 3
Mikael Backlund, Calgary, le 2 janvier 2020, à 7:16 de la 1ère période, contre Henrik Lundqvist, Rangers de NY 3 à Calgary 4
Teddy Blueger, Pittsburgh, le 19 janvier 2021, à 15:07 de la 2e période, contre Vitek Vanecek, Washington 4 à Pittsburgh 5 (pro.)
 
(SÉRIES ÉLIMINATOIRES)
Tyler Johnson, Tampa Bay, le 18 mai 2015, à 5:38 de la 1ère période, contre Henrik Lundqvist, Tampa Bay 6 à Rangers de NY 2
(Source: Statistiques LNH)