Les Golden Knights étaient une équipe négligée pendant toute la saison 2017-18. Autant pendant la saison régulière qu’en séries éliminatoires, personne ne pensait qu’ils allaient se rendre en finale de la Coupe Stanley. Ce fut selon moi la plus belle histoire sportive de l’année 2018. 

 

Les Knights n’avaient pas de joueurs vedettes dans leur alignement, mais ils avaient un système de jeu qui pouvaient rivaliser contre les équipe adverses. Ils étaient très agressifs et toujours les premier sur la rondelle. Aussi, il y avait une bonne chimie dans l’entourage de l’équipe. 

 

Ceci étant dit, les Canadiens sont une équipe qui pourraient ressembler à la ville du Vice et connaître une histoire de la sorte. Ils ont pas une grande force offensive et encore moins défensive. Par contre, il semble y avoir une chimie entre certains joueurs et Claude Julien semble mettre en place un système de jeu efficace. 

 

Si on fait une projection de l’alignement du tricolore, on suppose que sa ressemblerait à ceci:

 

Tatar-Danault-Gallagher

Drouin-Domi-Lehkonen

Byron-Peca-Hudon

Chaput-Plekanec-Armia

 

Cet alignement est moyen comparativement aux autres de la LNH, mais on remarque qu’il y a des joueurs talentueux. Drouin peut bel et bien exploser cette saison, tout comme Domi. Ensuite, Lehkonen et Peca peuvent progresser et connaître une bonne saison. Pour finir, on sait pratiquement à quoi nous attendre de leur part. 

 

On a pu remarquer lors des matchs hors-concours que le trio de Danault ont trouvé une belle chimie entre-eux et on le remarque sur la feuille de pointage. Reste à savoir si Domi peut en connaître une semblable avec Drouin lors du 1er match à Toronto. 

 

Bref, la deuxième partie du texte se concentrera sur la défensive et les gardiens. 

 

À bientôt!