Comment qualifier la saison 2018 de Tom Brady? Épié comme rarement un joueur l’a été dans l’histoire de la NFL, Tom Brady vient de connaître, statistiquement parlant, la meilleure saison pour un quart-arrière de 41 ans dans l’histoire de la NFL. Et même si les dénigreurs de Brady ne sont pas d’accord, les chiffres sont là pour le prouver.

Le jeu d’ensemble de Brady est scruté à la loupe, et même au microscope. Ce choix de 6e ronde au repêchage de 2000 n’a pas droit à l’erreur. Dès qu’il lance un ballon hors cible, ou effectue une manœuvre qu’il ne faisait pas il y a quelques années, les critiques du quart-arrière sautent sur l’occasion pour le remettre en question. Les analystes américains sont très nombreux à regarder ses moindre fait et gestes pour nous rappeler qu’il est âgé de 41 ans, et que la fin est arrivée. On regarde ses déplacements, la façon qu’il lance le ballon, qu’il regarde ses receveurs, les défensives adverses, de même que la manière dont il s’adresse à ses coéquipiers. Les émissions sportives sur les réseaux américains ressemblent davantage à l’Inquisition médiévale qu’à un rendez-vous sportif. L’analyse objective n’a plus sa place lorsqu’il est question de Tom Brady,  et ce depuis déjà plusieurs années. Les «experts» qui se retrouvent sur les plateaux de télévision parlaient du déclin imminent de Brady il y a cinq ans! Je pourrai vous donner mon opinion sur ce dossier dans une prochaine chronique.

Tom BradySource: USA Today
Légende: Tom Brady

Plusieurs quarts-arrières dans l’histoire de la NFL ont connu d’excellentes saisons alors qu’ils approchaient de la quarantaine. Fran Tarkenton, longtemps le meneur à vie pour les gains aériens dans la Ligue Nationale de Football, a connu une saison de 3468 verges à 38 ans. Cette dernière saison en carrière pour le quart-arrière des Vikings s’est soldée toutefois avec 32 interception, contre 25 passes de touchés. Bret Favre a lancé 33 passes de touchés à l’âge de 40 ans. Et Warren Moon a franchi la barre des 3600 verges, avec 25 passes de touché alors que son certificat de naissance montrait 41 printemps. Y.A. Tittle, Roger Staubach, Dan Marino, John Elway et Peyton Manning ont également connu du succès tard dans la trentaine. Mais avec Brady, il est question d’une toute autre frontière. Il est bon de souligner aussi que peu ont joué à cet âge vénérable pour un joueur de football. Avant Brady, George Blanda (1968), Earl Morrall (1975), Warren Moon (1997), Doug Flutie (2003), Vinny Testaverde (2004), Brett Favre (2010) et Mark Brunell (2011) ont disputé quelques matchs à 41 ans. Et c’est là un autre aspect de la saison 2018 de Brady. Il est le seul de ce groupe à avoir débuté tous les matchs de son équipe (16). Et seul Brady avait 41 ans lorsque la saison a commencé.

Brady a certes perdu de son lustre au fil des ans, mais il demeure un joueur d’une très grande efficacité. Et si certains estiment qu’il a démontré cette saison une baisse de régime, d’autres diront que c’est plutôt l’absence de receveurs de qualité qui explique cette baisse; une baisse de seulement 222 verges, et 3 touchés par rapport à la saison 2017. Max Kellerman, du réseau ESPN, avait prédit la chute de Brady au milieu de la saison 2017. Nous sommes loin de cette évaluation biaisée.

Voici les records que Tom  Brady devaient surpasser pour enregistrer, statistiquement parlant, la meilleure saison dans l’histoire de la NFL pour un quart-arrière de 41 ans. Et portez attention à l’écart entre l’ancienne et la nouvelle marque.

PASSES TENTÉES

Warren Moon 528…Tom Brady 570. Sa moyenne en carrière est de 493/saison.

PASSES COMPLÉTÉES

Warren Moon 313…Tom Brady 385. Il a une moyenne à vie de 316/saison.

POURCENTAGE DE PASSES COMPLÉTÉES

Brett Favre 60,6%...Tom Brady 65,8%. Son % des quatre dernières saisons est de 65,4%. Il a donc fait mieux en 2018.

GAINS AÉRIENS

Warren Moon 3 678 verges…Tom Brady 4 355 verges.

PASSES DE TOUCHÉES

Warren Moon 25…Tom Brady 29. En 17 saisons comme quart-arrière partant, il a maintenu une moyenne de 30,4 passes de touchées/saison.

INTERCEPTIONS

Warren Moon 16…Tom Brady 11. Lorsqu’on passe en revue les 11 séquences, 5 passes ont glissées entre les mains de ses receveurs. Pour ses supporteurs, Brady devrait être crédité de 6 interceptions. Pour ses dénigreurs, il n’y a pas matière à interprétation.

LES VERGES GAGNÉES PAR PASSES TENTÉES

Vinny Testaverde 7,1 verges…Tom Brady 7,6 verges. Une statistique qui en dit long sur l’efficacité d’une attaque aérienne. Sa moyenne en carrière est 7.5 verges. Il a donc fait mieux en 2018.

ÉVALUATION DU QUART-ARRIÈRE (passer rating)

Warren Moon 83,7…Tom Brady 97,7. Depuis 2014, il a maintenu une fiche de 97. Brett Favre se situait 69,9 à 41 ans.

DOSSIER VICTOIRES-DÉFAITES

Warren Moon 7-7…Tom Brady 11-5. La Nouvelle-Angleterre est également la seule équipe de l’histoire à participer aux éliminatoires avec un quart-arrière de 41 ans!

PRO BOWL

Warren Moon (1997)…Tom Brady (2018)

Bien entendu, ce ne sont que des chiffres. On peut faire parler des chiffres. Ils peuvent embellir le dossier d’un athlète. Les dénigreurs de Brady le répètent d’ailleurs depuis quelques années. Certains chiffres peuvent porter ombrage à la carrière d’un joueur. Mais force est d’admettre que la saison que vient de connaître le quintuple vainqueur du Super Bowl est pour le moins extraordinaire. Et n’oublions pas qu’à chaque palier qu’il franchit, il établit un nouveau standard. Il a fait la même chose lors de la saison de ses 39 ans, puis a réédité l’an dernier à 40 ans. Et à moins qu’il ne subisse une blessure sérieuse, rien ne laisse croire qu’il renoncera à établir de nouveaux sommets la saison prochaine, à 42 ans!