Laisser votre esprit se faire emporter loin de tous vos tracas, laissez-le prendre quelques moments de répits loin de cette vie à grande vitesse. Très bien, continuons.

Vous avancer dans le noir attirer pour des lueurs rouges, définissant une lourde porte en chêne. Vous poser votre main dessus, elle est à peine plus chaude que votre main. Curieux (euse) vous poussez lentement la porte.

Avant que vos yeux ne s’habituent à la lumière ambiante, vos oreilles vous indiquent qu’un feu crépite dans la cheminée. Tout près, un homme vêtu d’une robe de chambre rouge est assis confortablement dans un fauteuil du XIX ième siècle.

À sa main se tien une coupe de vin rouge. Il lève la tête en vous apercevant, dépose son verre sur la table à côté de lui et vous invite à rejoindre l’assistance. Il ne manquait plus que VOUS. Il saisit son gros livre noirci par le temps. Il vous sourit.

Bienvenu à tous! Nous revoici donc pour le douzième volet des contes du rouge. Ce soir, nous revisiterons Les mystérieuses citées d’or. La demande a été faite par nul autre que la capitaine Joëlle. (C’est payant faire une demande!)

Vous êtes confortablement assis?? Je peux vous faire porter un autre coussin! C’est mieux maintenant. Avant de commencer l’histoire d’aujourd’hui, laisser moi vous mettre un peu dans l’ambiance…



*

Dans nos précédents épisodes, le roi d’Espagne a décidé de partir à la recherche des mystérieuses citées d’or « de Stanley ». En effet, la rumeur voulant que les olmèques « de Boston » s’en soient emparés avait mis le feu aux poudres et forcé le roi à se lancer dans cette folle aventure.

Avant le départ de la frégate, sous les ordres de Pizarro « Stamkos », un ciel noir enveloppa l’Espagne de ses 18 longues tentacules… Capitaine Gomez « Ovechkin » et son second Gaspard « Luongo » suggérèrent à Pizarro « Stamkos » d’utiliser l’enfant prodige, Esteban « Price » l’enfant du soleil.

Sceptique il accepta. Pizarro « Stamkos » fut surpris de voir ce jeune prodige repoussé les nuages pour faire apparaître le soleil sous les adulations des espagnols. Fier de ce succès, il monta dans la vigie, mais fut prit de vertige et fut durement ramené au sol.

Durant le voyage d’outre-mer, Esteban « Price » rencontra Zia « Plekanec », fillette qui devait mener tout ce monde aux mystérieuses citées d’or « de Stanley ». Ils rencontrèrent aussi trois mercenaires : Mendosa « Cammelleri », Sancho « Gionta » et Pedro « Gomez ».

Les mercenaires gardaient un œil attentif sur les enfants dont ils étaient persuadés qu’ils les guideraient jusqu’aux citées d’or « de Stanley ».

Arrivée sur la terre promise, les enfants, accompagnés de Mendosa « Cammelleri », Sancho « Gionta » et Pedro « Gomez », se réfugièrent sur une île où ils rencontrèrent un fringant descendant de la lignée Mü : Tao « Subban » et son fidèle perroquet Pichu « Gill ».

Après avoir détruit le navire de l’empire Mü, nos jeunes héros s’en vont profondément dans les terres, Gomez « Ovechkin », Gaspard « Luongo » et les espagnols sur les talons…

*

- Tu crois qu’il disait vrai? Demanda Esteban « Price » à Zia « Plekanec ».

- À propos du prêtre qui connaîtrait le moyen d’arriver aux citées d’or « de Stanley »? Je ne sais pas. Tu veux aller vérifier?

- Oui.

Sans demander l’accord des mercenaires, les enfants décidèrent de ce rendre au temple inca « du CH » souterrain. Cependant, ils n’étaient pas les seul à avoir eu l’information que le prêtre du temple avait des informations sur les citées d’or « de Stanley ».

En arrivant près de l’entrée des souterrains, les enfants découvrirent que les espagnols, Pizarro « Stamkos » en tête, étaient déjà sur les lieux. Pendant que Tao « Subban » voulait s’enfuir avant qu’il ne soit trop tard, Esteban « Price » se préparait à foncer tête baissée afin de pouvoir parler au prêtre.

- Mais, ce que tu peux être borné! Dit Tao « Subban » en s’assoyant sur le sol. Tu crois que les espagnols vont accepter de nous laisser entrer, parler au prêtre, puis repartir?

Tu as raison Tao « Subban », mais je vais quand même me rendre jusqu’au prêtre. J’ai besoin de savoir comment me rendre aux citées d’or « de Stanley ». Peutêtre que les descendant du peuple de Mü sont trop fragile…

Piqué au vif, Tao « Subban » s’avança en direction de l’entrée du souterrain. Ce fut Mendosa « Cammelleri » qui l’arrêta.

- Sancho « Gionta », Pedro « Gomez », ce n’est pas Halak et Brodeur qui garde l’entrée du souterrain? Demanda Mendosa « Cammelleri ». Vous qui les connaissez bien, vous allez nous servir de diversion.

Sancho « Gionta » et Pedro « Gomez » s’approchèrent lentement des deux gardiens en apportant chacun une bouteille de vin. Bien que méfiant, les deux gardiens acceptèrent les pots de vin de leur ancien camarade.

Les deux gardiens ne mirent pas de temps à tomber endormi, laissant libre accès au petit groupe. Il déboucha finalement dans l’alcôve principale, laquelle abritait le temple.

En arrivant près du temple, le petit groupe failli se faire surprendre par Pizarro « Stamkos » qui remontait vers la surface. Mendosa « Cammelleri » pressa Esteban « Price » d’obtenir les informations désirées avant que Pizarro « Stamkos » s’aperçoive que ses gardiens endormis par le vin soporifique.

Assis près de l’autel se trouvait un vieillard. Malgré son âge vénérable, il émanait de cet homme une aura de sagesse.

Estce que vous êtes le prêtre de ce temple? Demanda Esteban « Price ».

- C’est moi! À moins que vous trouviez une autre personne vivant seule ici! Je m’appel Pacha « Béliveau », gardien de ce temple.

Estce que vous pouvez nous indiquer comment trouver les citées d’or « de Stanley »? S’enflamma Esteban « Price ». J’en rêve depuis que je suis tout petit.

Les citées d’or « de Stanley »? Elles sont pas mal. J’y ai séjourné quelques fois dans mon jeune temps. Vous semblez jeunes, fougueux et plein de belles intentions, quoi que peutêtre un peu trop insouciant.

Je suis persuadé que vous allez les trouver par vous-même. Il suffit d’y croire et de mettre tous les efforts nécessaires pour y arriver. Il v falloir vous dépêcher car vous avez beaucoup de compétition et les citées d’or « de Stanley » n’acceptent qu’un seul visiteur par an…

Des bruits de pas attirèrent l’attention du petit groupe. C’est Pedro « Gomez » qui revenait rapidement.

- Les espa… les espa… les espagnols! Ils arrivent, dit Pedro « Gomez »

Estce qu’il y a une autre sortie? Demanda Zia « Plekanec ».

- Bien sûr, je vais vous montrer, si ce gentilhomme aurait la bonté de porter un vieil homme, dit Béliveau en pointant Sancho « Gionta ».

Ils arrivèrent dans une chambre du temple où reposait le pilier central du temple. Fait de glace, il représentait le dieu Kucharacca « Richard », protecteur du temple.

Après avoir actionné le mécanisme secret, une puissante lumière frappa le pilier, ce qui le fit fondre, l’affaiblissant du même coup. Une porte secrète s’ouvrit juste avant que le temple commence à s’effondrer.

Le petit groupe sorti sans mal de sous la terre, ayant échappé de justesse une fois de plus aux espagnols.

*

Dans nos prochains épisodes, Esteban « Price » fonça tête baissée à la recherche des citées d’or « de Stanley ». Le jeune homme respirait la confiance et sentait que son heure était tout proche. Accompagné de ses deux meilleurs amis, Esteban « Price » était persuadé de bientôt mettre la main sur les citées d’or « de Stanley »!

*

Tout s’embrunit, tout devient flou et vous réintégrer votre corps pour continuer votre train-train quotidien. Pas facile le retour à la normale…

Vous aimez les contes du Rouge, il y a un conte que vous aimeriez qu’il soit revisité ou vous aviez un conte favori dans votre enfance? N’hésitez pas à me le signaler, qui sait, peut-être que votre conte favori sera revu.

Voici les cinq derniers contes du Rouge :

Goldorak : Épisode II : Les frères de l’espace CH

Ce troll dans ma tête

Les trois petits cochons

La fable de l'autruche

Mission imposible