Avec la transaction officialisée la semaine dernière avec les Red Sox de Boston, force est de constater que les Dodgers se sont rapprochés encore plus près d’un titre de la série mondiale à l’automne prochain. Rappelons les faits. Ils ont obtenu les services du voltigeur de droite Mookie Betts et du lanceur gaucher David Price en retour du voltigeur Alex Verdugo et des espoirs Jeter Downs et Connor Wong. Ils ont aussi complété une transaction avec les Twins du Minnesota pour obtenir le releveur Brusdar Graterol en retour du lanceur Kenta Maeda. Des acquisitions de grande valeur pour les Dodgers qui pourraient rapporter gros en octobre. Analysons de plus près la valeur des joueurs obtenus.

Betts, 27 ans, est considéré comme un des cinq meilleurs joueurs du baseball majeur actuellement, toutes positions confondues. En six saisons avec les Red Sox, de 2014 à 2019, il a maintenu une moyenne au bâton de .301 avec 139 circuits et  470 points produits en plus de 126 buts volés. Au niveau personnel, il a participé à 4 matchs des étoiles. Il a remporté le championnat des frappeurs de la Ligue américaine en 2018 en plus de gagner la série mondiale. De 2016 à 2019, il a remporté 3 bâtons d’argent et 4 gants d’or. En 2019, il a maintenu une moyenne de .295 avec 29 circuits et 80 points produits et 135 points marqués, meneur du baseball majeur en 2019. Somme toute, un joueur très complet qui pourrait être la pièce manquante pour les Dodgers en 2020.

Pour ce qui est de David Price, vétéran âgé de 34 ans, il a remporté 150 victoires en carrière contre 80 revers. Il a obtenu 1981 retraits au bâton jusqu’à présent et sa moyenne de points mérités s’établit à 3.31 en carrière. Il a remporté la série mondiale avec Boston en 2018. Au niveau individuel, il a participé à 5 matchs d’étoiles; il a remporté le Cy Young en 2012 dans la ligue américaine. En 2019, en 22 départs seulement, en raison des blessures,  il a conservé une fiche de 7 victoires contre 5 revers pour une moyenne de points mérités de 4.28.

Graterol, jeune espoir de 21 ans, a débuté sa carrière dans les majeures en septembre 2019 avec les Twins du Minnesota. Il a maintenu une fiche d’une victoire contre un revers et une moyenne de points mérités de 4.66.

Alignement impressionant

Outre ces deux acquisitions importantes, les Dodgers comptaient déjà sur un alignement très redoutable avec les Joc Pederson; Max Muncy; Justin Turner; Cody Bellinger; Cory Seager  et A.J Pollock notamment. Imaginez le trio de voltigeur : Pollock dans la gauche, Bellinger au centre et Betts dans la droite. Au monticule, ils sont solides, même s’ils ont perdu l’artilleur sud-coréen Hyun-Jin Ryu. Ils ont toujours les Clayton Kershaw, Walker Buehler; Alex Wong et s’ajoute Price à ce trio. En relève, Kenley Jansen est parmi les meilleurs releveurs des majeures depuis quelques saisons. En 2019, il a récolté 33 sauvetages. Nul doute que les Dodgers partent favoris pour remporter la classique d’automne 2020, qui pourrait être un premier titre depuis 1988, une longue disette de 32 ans, qui aurait pu se terminer en 2017 si cela n’avait pas été de la tricherie des Astros de Houston avec le vol des signaux. Rappelons que les Dodgers ont perdu en série mondiale en 2017 et en 2018 contre les Astros de Houston et les Red Sox de Boston respectivement, qui eux-aussi, font l’objet d’une enquête du baseball majeur concernant le vol de signaux. Toutefois, pour ce qui est des Astros de Houston, les sanctions du commissaire à leur égard, ne sont pas assez sévères. On devrait tout simplement leur retirer leur titre de 2017 pour passer un vrai message à toutes les équipes du baseball majeur. Il en va de l’intégrité du baseball majeur.