Il est donc normal qu'on commence à entendre des murmures au sujet de Dave Hakstol, l'entraîneur-chef des Flyers. Il en est maintenant à sa 4e saison à la barre de l'équipe, après avoir connu beaucoup de succès dans les rangs collégiaux. Il a participé aux séries éliminatoires en 2016 et en 2018 sans toutefois passer la première ronde. Et après un début de saison en deçà des attentes, l'état-major des Flyers commence à perdre patience.

Selon Dave Isaac, du Courrier Post et du USA Today, l'organisation est prête à congédier Hakstol pour immédiatement le remplacer par un certain Joel Quenneville. Toutefois, le réputé insider Darren Dreger, de la station TSN, rapporte qu'aucune décision n'a été prise encore à ce sujet. Les Flyers démentent carrément les rumeurs via leur porte-parole, qui mentionne au réseau américain ESPN que, et je cite "Dave Hakstol est notre entraîneur." Mais si vous voulez mon avis, si la mauvaise séquence se poursuit, ce ne sera qu'une question de temps avant que Hakstol ne se fasse finalement montrer la porte de sortie.

Mais vous savez qu'est-ce qui pourrait aider Dave Hakstol et les Flyers ? Je vais vous le dire, moi...

UN VRAI GARDIEN #1 !

Oui, mesdames et messieurs. Un vrai de vrai gardien #1 qui est stable et constant. Les Flyers n'ont pas ce genre de gardien depuis un certain... Ron Hextall. Vous savez, l'homme que les Flyers ont décidé de congédier en tant que directeur général ? Oui, c'est lui.

Et croyez-moi, depuis que Hextall a quitté les Flyers en tant que joueur pour une 2e et dernière fois après la saison 1998-1999, on en a vu, des gardiens qui ont essayé de le remplacer.

-----

- John Vanbiesbrouck

Vanbiesbrouck partage le filet avec Brian Boucher au cours de la saison 1999-2000, jouant 50 matchs. Fiche de 25 victoires, 15 défaites, 9 matchs nuls (Oui, les matchs nuls existaient encore à cette époque), MBA de 2,20, pourcentage d'arrêt de .906 %. Il ne jouera pas en séries éliminatoires cette année-là et il se joindra aux Islanders de New York au cours de la saison morte.

- Brian Boucher

Malgré le fait qu'il a joué 30 matchs en 1999-2000, avec une fiche de 20 victoires, 10 défaites et 3 matchs nuls, c'est lui qui a gardé les buts pendant les éliminatoires, menant les Flyers jusqu'en 3e ronde, avant d'être éliminés par les éventuels champions de la Coupe Stanley, les Devils du New Jersey.

Visiblement, ce n'était pas suffisant pour garder son poste de gardien de but #1. Il deviendra l'auxiliaire de Roman Cechmanek pendant deux saisons avant d'être échangé aux Coyotes de Phoenix le 12 juillet 2002.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Lors de la saison 2007-2008, Il revient dans l'organisation des Flyers une 2e fois, en signant un pacte d'un an avec leur club-école, les Phantoms de Philadelphie, sans toutefois parvenir à être rappelé par les Flyers. Mais le 1er juillet 2009, il signe pour deux ans avec les Flyers, dans le rôle du gardien #1. 

La saison 2009-2010 est un désastre pour lui : Il ne remportera que 9 matchs sur 33, compilant une MBA de 2,76 et un pourcentage d'arrêt de .899 %. La saison suivante, il se contente du rôle d'auxiliaire à un dénommé... Sergei Bobrovsky. Malgré une meilleure saison que la dernière, avec 18 victoires, 10 défaites et 4 défaites en prolongation, une MBA de 2,42 et un pourcentage d'arrêt de .914 %, il quitte à nouveau les Flyers en signant un pacte de deux ans avec les Hurricaines de la Caroline à l'été 2012.

Mais on n'a pas encore fini de le voir avec l'organisation des Flyers. Après un début de saison 2012-2013 désastreux avec les Canes, il a été échangé aux Flyers. Il passe le reste de la saison en faisant la navette entre le club-mère et le club-école, avant de quitter l'organisation, pour de bon cette fois, en jouant une dernière saison en Europe au cours de la saison 2013-2014.

- Roman Cechmanek 

Cet ancien choix de 3e ronde, 177e au total en 2000, assumera le rôle de gardien #1 pendant 3 saisons. En saison régulière, il était très solide, cumulant une fiche 92 victoires et 43 défaites avec les Flyers. Toutefois, il n'a pas réussi à élever son jeu d'un cran en séries éliminatoires au cours de ces 3 saisons, ne faisant pas mieux qu'une présence en 2e ronde en 2003. 

Durant la saison morte, il fût échangé aux Kings de Los Angeles, ne durant qu'une seule saison. Et puis, c'en était fait de Cechmanek dans la LNH.

- Robert Esche

Robert Esche remplace Cechmanek au poste de gardien partant lors de la saison 2003-2004. Cette année-là, Esche a compilé une fiche de 22 victoires et 11 défaites et 7 matchs nuls, avec une MBA de 2.04 et un pourcentage d'arrêt de .915 %. Il a réussi à faire mieux que Cechmanek, menant les Flyers en 3e ronde. Malheureusement, son équipe s'avoue vaincu face aux éventuels champions, le Lightning de Tampa Bay.

Après le lock out de 2005,  il partage le filet avec Antero Niittymaki. Malgré une fiche victorieuse, les deux gardiens cumulent une MBA de 2.97. Le pourcentage d'arrêt de Esche est légèrement inférieur à Nittymaki... .895 %. C'est toutefois lui qui était l'homme de confiance de l'équipe en éliminatoires et... je préfère vous épargner les détails pour cette fois.

Finalement, en 2006-2007, il cède son poste de partant à Niittymaki, participant à un carrousel de gardiens impliquant notamment Martin Biron. Il quittera les Flyers au cours de la saison morte pour terminer sa carrière dans la KHL.

- Antero Niittymaki

Niitimaki mérite le poste de gardien #1 aux dépends de Esche, après un bon camp d'entraînement, pour commencer la saison 2006-2007. 

C'était un désastre :

    Antero Nittymaki en 2006-2007      
Matchs Victoires Défaites DPO MBA % ARR
52 9 29 9 3,38 .894 %

Il ne s'approchera plus jamais de ce poste, alors qu'il jouera le rôle d'auxiliaire à Martin Biron pendant 2 saisons, avant de signer un contrat d'un an avec le Lightning de Tampa Bay en 2009.

- Martin Biron

Le québécois a fait une bonne figure pendant les 2 saisons où il était le gardien #1 des Flyers. Il a amené les Flyers en éliminatoires, notamment avec une présence en 3e ronde en 2008. Malheureusement pour lui, son équipe subit la défaite en 5 matchs contre leurs grands rivaux, les Penguins de Pittsburgh.

Aux séries de 2009, les Flyers perdent encore contre les Penguins, cette fois, en première ronde, en 6 matchs. Ces derniers vont remporter la Coupe Stanley cette année-là. Biron signera un pacte d'un an avec les Islanders de New York au cours de la saison morte, mettant un terme à son règne de deux ans devant le filet des Flyers.

- Ray Emery ( RIP )

Le bouillant gardien a prit la relève de Brian Boucher, qui connaissait beaucoup de difficultés en 2009-2010. Toutefois, il ne gardera pas ce poste bien longtemps, alors que les Flyers décident de faire confiance à un autre gardien aux séries de 2010...

- Michael Leighton

Leighton était tout simplement en feu lors des séries de 2010. Il a joué 14 matchs, avec une fiche de 8 victoires, 3 défaites, une MBA de 2,46 et un pourcentage d'arrêt de .916 %. Il a réussi à faire ce qu'aucun autre gardien n'a fait depuis les années Hextall : Amener les Flyers de Philadelphie en finale de la Coupe Stanley. 

Un problème : Les Blackhawks de Chicago étaient leurs adversaires. Les Flyers vont perdre la série finale en 6 matchs. Les Flyers ne se sont jamais rapproché de la finale depuis.

Pour en revenir à Leighton, il a été récompensé avec un contrat de deux ans à la saison morte... et un renvoi dans la Ligue Américaine. Sérieusement. Mais avec raison...

- Sergei Bobrovsky

Bobrovsky a surpris tout le monde en volant le poste de gardien #1 à Leighton. Il a connu une très bonne saison 2010-2011, avec une fiche de 28 victoires, 13 défaites, 8 défaites en prolongation, une MBA de 2,59 et un pourcentage d'arrêt de .915 %. Toutefois, en éliminatoires, son équipe se fait balayer par...

Les Bruins de Boston.

Qui gagneront éventuellement la Coupe Stanley cette année-là.

Faut croire que les Flyers sont de très bons faire-valoir.

La saison suivante, Bobrovsky perd son poste de partant en faveur du vétéran Ilya Bryzgalov. Il sera par la suite échangé aux Blue Jackets de Columbus au cours de la saison morte en 2012.

Et ne vous inquiétez pas, il n'y a rien là... Tout ce qu'il a fait depuis qu'il est à Columbus, c'est de devenir UN GARDIEN DE BUT ÉLITE, GAGNANT DU TROPHÉE VÉZINA ! Vous n'avez vraiment pas de chance, honnêtement...

- Ilya Bryzgalov

Lors de la saison 2011-2012, "Bryz" a impressionné, avec une fiche de 33 victoires, 16 défaites, 7 défaites en prolongation, une MBA de 2,48 et un pourcentage d'arrêt de .909 %. Ça s'est toutefois gâté en éliminatoires, alors que les Flyers perdent en 2e ronde contre les Devils du New Jersey... qui vont participer à la finale de la Coupe Stanley. 

Bryzgalov n'a pas aidé son cas depuis ce temps. Malgré une saison 2012-2013 écourtée par le lock-out, il a été inférieur à la saison précédente et les Flyers ratent les séries éliminatoires. Les Flyers en ont assez vu, alors qu'ils ont décidé de racheter son contrat, au cours de la saison morte. 

- Steve Mason

C'est Steve Mason qui le remplace au poste de gardien #1, un rôle qu'il va remplir pendant 4 saisons. Malheureusement pour lui, son inconstance qui date de ses années avec les Blue Jackets l'a suivi jusqu'à Philadelphie. Son équipe a fait les séries à deux reprises, étant éliminés en première ronde à chaque fois. 

Il a connu une bonne première saison, mais il n'a jamais réussi à répéter sa performance. Au cours de la saison morte 2017, il signe un contrat de 2 ans avec les Jets de Winnipeg.

- Brian Elliot

Elliot s'amène en tant qu'agent libre avec les Flyers, sur un contrat de deux ans. Il a connu une bonne première saison en 2017-2018, compilant une fiche de 23 victoires, 11 défaites, 7 défaites en prolongation, une MBA de 2,66 et un pourcentage d'arrêt de .909 %. Malheureusement, son succès en saison régulière ne s'est pas transporté en éliminatoires, alors que les Flyers se font balayer par les Penguins en 1ère ronde.

Disons tout simplement que ça s'est gâté pour lui. 6 victoires et 7 défaites jusqu'à maintenant, alors qu'il est impliqué dans un carrousel de gardiens, qui est invraisemblable.

-----

Et ce problème ne se limite pas qu'aux gardiens de but #1. Après la retraite de Ron Hextall en 1999, les Flyers ont utilisé un grand total de 27 gardiens de but qui ont joué au moins un match dans la LNH. De ce groupe, seul Sergei Bobrovsky a remporté le trophée Vézina, remis au meilleur gardien du circuit, et il l'a gagné à deux reprises... avec les Blue Jackets de Columbus.

Ce nombre s'apprête à monter à 28, avec le rappel de Carter Hart en provenance du club-école à Lehigh Valley.

Est-ce que la sècheresse va se terminer avec le jeune Hart ? Honnêtement, je l'espère pour eux. Parce qu'en ce moment, depuis que Ron Hextall n'est plus leur gardien de confiance, on vient de visiter un véritable dépotoir de gardiens de but...

-----

Oh, attendez ! Je viens d'apprendre une nouvelle de dernière heure, et je vais conclure mon billet là-dessus.

Dave Hakstol vient de recevoir son 4 %. Il n'est officiellement plus l'entraîneur-chef des Flyers !

Son remplaçant, du moins, sur une base intérimaire, est connu. Il s'agit de... Scott Gordon ? Le même qui a cumulé une fiche perdante avec les Islanders de New York ? Ah ben, coudonc.

À sa défense, il a pris le temps de refaire ses classes. Il a été un entraîneur adjoint avec les Maple Leafs de Toronto de 2011 à 2014 avant d'accepter un poste d'entraîneur-chef avec les Phantoms de Lehigh Valley, le club-école des Flyers. Après une première saison... bof, son équipe s'est amélioré au cours des deux saisons suivantes. La saison dernière, Les Phantoms ont été éliminés en 3e ronde par les Marlies de Toronto... qui vont éventuellement remporter la Coupe Calder cette année-là ? Vous êtes en train de me niaiser, là ?

J'espère que ce n'est pas un signe des évènements à venir pour le 2e séjour de Scott Gordon dans la LNH. Il ne me reste plus qu'à lui souhaiter la meilleure des chances avec les Flyers.

Évidemment, si ça ne marche pas, il y a encore un certain Joel Quenneville qui n'est pas très loin... vous savez, au cas où...