Au fil de l'histoire de la LNH, quelques gardiens ont réussi à présenter de très longues séquences de succès et c'est particulièrement le cas de certains cerbères des Bruins de Boston, qui détiennent les records. 

Au chapitre des plus longues séquences de matchs sans défaite, ce sont deux joueurs des Bruins qui trônent au sommet, Gerry Cheevers qui détient le record, ayant connu une série de 32 matchs de suite (24-0-8), lors de la saison 1971-1972, sans subir un seul échec, du 14 novembre 1971 au 25 mars 1972.
 
Par la suite, Pete Peeters, qui portait l'uniforme des Bruins en 1982-1983, est venu à un cheveu d'égaler cette marque, lui qui avait connu une série de 31 matchs de suite sans défaite (26-0-5), du 13 novembre 1982 au 13 février 1983, une statistiques superstitieuse !
 
Peeters avait vu sa séquence prendre fin contre le pire club de la LNH !
 
Ce même Pete Peeters avait aussi connu une séquence de 27 matchs de suite sans défaite (22-0-5), alors qu'il portait l'uniforme des Flyers de Philadelphie, lors de sa première saison en 1979-1980, séquence qui avait débuté le 14 octobre 1979 et pris fin le 14 février 1980.
 
Auteur d'un dossier de 1-2-1 dans ses quatre matchs disputés en 1978-1979, Peeters avait débuté la saison 1979-1980 avec un rendement extraordinaire 22-0-5 lors de ses 27 premiers matchs et un fait ironique, il avait subi sa première défaite en perdant par le résultat de 8-6, concédant sept buts sur 25 tirs (et un filet désert) face au pire club de la Ligue nationale, les Rockies du Colorado, au McNichols Sports Arena, le 19 février 1980, eux qui affichaient un rendement de 14-34-9 pour 37 points en 57 matchs, au dernier rang du circuit, alors que les Flyers, qui affichaient un dossier de 39-4-13 pour 91 points en 56 matchs, trônaient en première position !
 
On pourrait ajouter le nom de Frank Brimsek au palmarès des Bruins, car ce dernier a connu la 4e meilleure séquence de l'histoire du circuit, un total de 23 matchs de suite sans revers (15-0-8), du 22 décembre 1940 au 23 février 1941.
 
Trois gardiens avec trois séquences identiques !
 
Soulignons que deux autres gardiens ont connu une séquence de 23 matchs sur ce plan, Glenn Resch (15-0-8), des Islanders de New York, du 17 octobre 1978 au 14 janvier 1979 et Grant Fuhr (15-0-8), dans l'uniforme des Oilers d'Edmonton, du 21 octobre 1981 au 13 janvier 1982, alors qu'il était à sa première saison dans le circuit.
 
Le plus ironique est le fait que les trois gardiens qui ont connu une séquence de 23 matchs de suite sans défaite, ont tous présenté la même fiche, 15 victoires et huit nulles.
 
Seulement deux fois un gardien a gagné la Coupe Stanley
 
Quand nous signalons que les statistiques de la saison régulière ne veulent plus rien dire en séries éliminatoires, lors des six plus longues séquences de matchs sans défaite des gardiens, seulement deux ont réussi à remporter la Coupe Stanley, les deux avec les Bruins de Boston, Gerry Cheevers, lors de la saison 1971-1972, alors qu'il avait vaincu les Rangers de New York en six matchs (4-2) et Frank Brimsek, face aux Red Wings de Detroit, en quatre matchs (4-0), contre les Red Wings de Detroit en 1940-1941.
 
Pete Peeters s'est incliné deux fois, les deux en six matchs (2-4), face aux Islanders de New York dans les deux occasions, dans l'uniforme des Flyers de Philadelphie, dans la finale de 1979-1980 et lors de la demi-finale de 1982-1983.
 
Dans le cas de Glenn Resch, il avait perdu en demi-finale, face aux Rangers de New York, en six parties (2-4) en 1978-1979, alors que Grant Fuhr avait perdu lors de la première ronde, en cinq matchs (2-3), face aux Kings de Los Angeles en 1981-1982.
 
Pour le détenteur du record, Gerry Cheevers, il avait subi un revers de 3-1, face aux Blackhawks de Chicago, dans la ville des vents, le 10 novembre 1971 et après avoir livré un match nul de 5-5, face à ces mêmes Blackhawks, au Boston Garden, le 25 février 1972, sa séquence de 32 matchs sans défaite avait pris fin le 29 mars 1972, par un revers de 4-1, contre les Maple Leafs de Toronto, dans la ville reine.
 
La séquence sans défaite de 32 matchs (24-0-8) s'était échelonnée sur 33 parties, car le 22 janvier 1972, il avait été utilisé en relève, dans un gain de 8-5, face au Canadien de Montréal, au Forum, concédant deux buts en 20:00 lors de la troisième période, mais n'avait pas été impliqué dans la décision.
 
Cette séquence n'a jamais vraiment été menacée, car dans les huit parties nulles, il n'est arrivé qu'une seule fois où cela était un peu différent, lors d'une rencontre de 3-3, face aux Sabres de Buffalo, au Boston Garden, alors que le défenseur Dallas Smith avait marqué le but égalisateur à 9:13 de la troisième période.
 
LA SÉQUENCE DE 32 MATCHS SANS DÉFAITE DE GERRY CHEEVERS
(DU 14 NOVEMBRE 1971 AU 25 MARS 1972)
PJ-DATES-RÉSULTATS-MINS-TIRS-BA-DÉCISION
10 novembre 1971-Boston 1 à Chicago 3-60:00-23-3-défaite
(DÉBUT DE LA SÉQUENCE)
1) 14 novembre 1971-Los Angeles 2 à Chicago 11-60:00-31-2-victoire
2) 20 novembre 1971-Chicago 1 à Boston 2-60:00-19-1-victoire
3) 24 novembre 1971-Boston 2 à Philadelphie 1-60:00-26-1-victoire
4) 27 novembre 1971-Boston 6 à St. Louis 6-60:00-36-6-nulle
5) 5 décembre 1971-Pittsburgh 3 à Boston 5-60:00-21-3-victoire
6) 11 décembre 1971-Boston 6 à Vancouver 2-60:00-43-2-victoire
7) 16 décembre 1971-Rangers de NY 1 à Boston 8-60:00-38-1-victoire
8) 19 décembre 1971-Pittsburgh 2 à Boston 2-60:00-33-2-nulle
9) 25 décembre 1971-Philadelphie 1 à Boston 5-60:00-23-1-victoire
10) 30 décembre 1971-Boston 2 à NS du Minnesota 2-60:00-46-2-nulle
11) 2 janvier 1972-Boston 4 à Rangers de NY 1-60:00-41-1-victoire
12) 6 janvier 1972-Boston 5 à Buffalo 2-60:00-20-2-victoire
13) 12 janvier 1972-Boston 2 à Pittsburgh 2-60:00-27-2-nulle
14) 15 janvier 1972-Chicago 2 à Boston 4-60:00-29-2-victoire
15) 18 janvier 1972-Boston 2 à St. Louis 0-60:00-25-0-victoire
--) 22 janvier 1972-Boston 8 à Montréal 5-20:00-9-2-aucune décision
16) 23 janvier 1972-Buffalo 3 à Boston 3-60:00-27-3-nulle
17) 29 janvier 1972-Boston 4 à Philadelphie 2-60:00-36-2-victoire
18) 2 février 1972-Boston 2 à Rangers de NY 0-60:00-38-0-victoire
19) 5 février 1972-Detroit 2 à Boston 3-60:00-27-2-victoire
20) 10 février 1972-Vancouver 1 à Boston 9-60:00-31-1-victoire
21) 13 février 1972-Montréal 2 à Boston 2-60:00-18-2-nulle
22) 17 février 1972-Boston 4 à Philadelphie 1-60:00-26-1-victoire
23) 19 février 1972-Boston 6 à NS du Minnesota 4-60:00-39-4-victoire
24) 22 février 1972-Boston 4 à Vancouver 3-60:00-38-3-victoire
25) 26 février 1972-Boston 5 à Los Angeles 4-60:00-32-4-victoire
26) 4 mars 1972-Boston 5 à Detroit 4-60:00-46-4-victoire
27) 8 mars 1972-Boston 5 à NS du Minnesota 4-60:00-30-4-victoire
28) 12 mars 1972-Pittsburgh 4 à Boston 4-60:00-33-4-nulle
29) 16 mars 1972-Boston 8 à Los Angeles 3-60:00-24-3-victoire
30) 19 mars 1972-NS du Minnesota 3 à Boston 7-60:00-27-3-victoire
31) 23 mars 1972-Rangers de NY 1 à Boston 4-60:00-38-1-victoire
32) 25 mars 1972-Chicago 5 à Boston 5-60:00-29-5-nulle
(FIN DE LA SÉQUENCE DE 33 MATCHS)
(FICHE DE 24-0-8 ET UNE PARTIE SANS DÉCISION)
fin) 29 mars 1972-Boston 1 à Toronto 4-60:00-44-4-défaite