Elles vous dérangent.

 Elles vous agacent.

 Elles tentent de vous déconcentrer au moment où vous vous en attendez le moins.

 Faites fi. Vous ne devez pas les écouter, les respecter, ni les considérer car vous en avez rien à cirer d’elles.

Mais qui sont-elles ?

 Difficilement identifiables car à vrai dire, ses origines demeurent souvent nébuleuses. Certes qu’elles remplissent une mission, car  leur pouvoir s’enrichit de votre faiblesse. Elles aspirent à vous influencer dans la mauvaise direction, la pire option.

 Facile de tomber dans le piège de la tentation. Il suffit d’y croire momentanément et elles auront votre peau !

 

Elles profitent souvent de vos moments de faiblesse pour s'infiltrer dans votre esprit.

 

On a beau vouloir les attendre de pied ferme, elles savent trop bien comment vous saisir et vous amener dans les câbles. Il m’arrive de les percevoir.

 Vous croyez peut-être que je viens d’en fumer du bon ?

 Détrompez-vous et ne pêchez pas par excès de confiance. Osez vous entretenir avec d’ex-coureurs qui furent des victimes et ils sauront vous expliquer et probablement vous prévenir.

 Avec l’esprit, on doit nécessairement adopter la carte de la prudence et rester sur nos gardes, tel un militaire envoyé au front.

 

On doit les affronter, résister à leurs attaques pour laisser place à des jours meilleurs.

 

Ces langues sales possèdent un travail facile qu’elles parviennent à réaliser sans le moindre effort. Conscientes du milieu dans lequel vous pataugez, elles obtiendront parfois ce qu’elles voudront en bout de ligne.

 N’ayez aucune attente lorsque vous courez. Accomplissez-vous dans le simple bonheur, recherchez le plaisir sain et vous devriez être protégé contre toutes attaques.

 Elles jouissent d’une facilité déconcertante pour manipuler les mots, exploitant ainsi la fragilité émotive que détient la majorité des adeptes de la course à pied.

 Elles peuvent se présenter sous des formes différentes et deviennent par conséquent imprévisibles. Juste pour le malin plaisir ou simplement pour léser. Petite recommandation, munissez-vous d’un bouclier qui vous permettra de parer à toutes éventualités, méthode particulièrement choisie par de nombreux athlètes olympiques et professionnels, hantés par ces assauts au cours de leur carrière respective.

 

Savoir les attendre pour les déjouer, une belle façon de les anéantir.

 

Sournoises, elles ne préviennent jamais. Gourmandes, elles s’assoiffent de l’inquiétude des coureurs. Ne les laissez jamais prendre le dessus car il deviendra difficile de rebrousser chemin.

 Il m’arrive régulièrement de croiser des personnes qui tentent de se relancer suite à une période de faiblesses qui a procuré l’ouverture espérée pour ces langues sales, causant un effet irréparable. Ces coureurs donneraient cher pour retourner en arrière.

 Même après toutes ces années, elles persistent et je dois les écarter. Elles sont frustrées car je les ai bien identifiées pour leur tenir tête, car je reste continuellement aux aguets.  Vous aurez deviné que je voulais parler de ces voix qui viennent hanter notre subconscient, particulièrement avant d'entreprendre un entraînement ou de reprendre le rythme après une pause de quelques jours ou quelques semaines.