Les Mooseheads de Halifax n’ont pas fait de quartier, d’entrée de jeu au Tournoi de la Coupe Memorial. Ils ont dominé le match d’ouverture de bout en bout, pour l’emporter au compte de 4-1 sur les champions de l’Ouest, les Raiders de Prince Albert.

 

Bien appuyés par une foule enthousiaste, les joueurs d’Éric Veilleux ont fait preuve d’un échec-avant très intense pour sortir du premier engagement avec une avance de deux buts. Ils ont maintenu le rythme et n’ont laissé aucune chance à Prince Albert de revenir dans la partie, limitant cette formation à quatre maigres lancers dans la 3e strophe. De leur côté, ils dirigeaient 14 rondelles sur le gardien et un disque dans une cage abandonnée.

 

Domination évidente

 

L’équipe hôtesse du 101e Tournoi de la Coupe Memorial a montré de quel bois elle se chauffe, en dirigeant 37 rondelles vers la cage défendue par Ian Scott, joueur par excellence des séries de la WHL. Son vis-à-vis Alex Gravel, moins occupé - mis à l’épreuve 24 fois -, a effectué les arrêts clés.

 

On pourrait se demander si l’équipe de l’Ouest ne ressentait pas une certaine lourdeur après avoir triomphé lundi soir tard en prolongation, au 7e match de la finale, des Giants de Vancouver. Le décalage horaire semblait avoir affecté ses porte-couleurs vendredi soir. En tout cas, les Mooseheads leur ont imposé leur rythme infernal.

 

Maxim Trépanier, choisi la 2e étoile, a obtenu 3 aides, un différentiel de +2 et 4 lancers. Mais le capitaine Samuel Asselin, auteur de 5 buts1 passe l’année dernière à cette même compétition, s’est avéré le joueur du match. Il a inscrit le but initial au milieu de la période initiale, a ajouté une passe, un différentiel de +2 et 4 lancers au but lui aussi. De plus, il a remporté 10 de ses 19 mises en jeu.

 

Benoit-Olivier Groulx (13/19) et Keith Getson (14/21), qui ont récolté une mention d’assistance chacun en plus de décocher deux tirs, se sont distingués au cercle des mises en jeu.

 

Le franc-tireur Raphaël Lavoie (20 buts en séries dans la LHJMQ), 2e pointeur en séries dans la LHJMQ, a peu paru, mais sa passe de derrière le but à Asselin bien situé devant Scott a donné le ton au match, en procurant l’avance aux siens.

 

Jake Ryczek, auteur d’un but en avantage numérique, a réalisé le plus grand nombre de lancers dans le camp d’Halifax, soit 6. Xavier Parent a inscrit le filet victorieux.

 

Le capitaine Antoine Morand a mis fin à une disette de 8 parties (presque 9), en allant porter le disque (que lui avait refilé Groulx) dans une cage abandonnée en fin de rencontre. Il scellait l’issue du match au grand plaisir d’un public conquis. Asselin et Morand ont remporté la coupe l’an passé dans l’uniforme du Titan d’Acadie-Bathurst.

 

Pour Prince Albert, Noah Gregor a été le meilleur. Le 2e buteur et 4e pointeur dans l’Ouest a évité le jeu blanc et a réussi 4 tirs au but. Le joueur qui dominait avec 114 lancers au Canada, et meilleur buteur de la WHL en séries, Noah Gregor, a dirigé 7 rondelles vers Gravel, dont 6 en première période, mais son différentiel de -3 a sûrement déplu à son entraîneur-chef, Marc Habscheid.

 

Le géant Brett Leason, 2e pointeur des séries dans l’Ouest, s’est contenté d’un tir avec un différentiel négatif (-1).

 

L’Ontario contre le Québec

 

Samedi à 15 h 30, un duel très attendu opposera le Storm de Guelph aux Huskies de Rouyn-Noranda. Les champions de l’Ontario contre les détenteurs de la double couronne au Québec. L’équipe des rebondissements contre la formation la plus puissante.

 

Le meilleur marqueur de l’Ontario des éliminatoires, Nick Suzuki, et le joueur dominant des séries dans la LHJMQ, Joël Teasdale, seront opposés l’un à l’autre. Les deux ont été les meilleurs pointeurs parmi tous les espoirs des Canadiens de Montréal. Suzuki a 50 buts 89 aides 139 points en 88 parties +66 et 380 tirs en 2018-2019, et Teasdale a 57 buts 57 passes 114 points +57 et 370 lancers. Cet affrontement revêt un cachet spécial pour les amateurs du Tricolore.

 

Peter Abbandonato, centre de 21 ans des Huskies, a 35 buts 103 aides 138 points +79 et 279 lancers en 83 rencontres en 2017-2018. Il a été le champion marqueur de la LHJMQ en saison et il est le meilleur fabricant de jeux au pays chez les juniors. Lui et Suzuki ont la meilleure moyenne de points par match parmi les quatre équipes, 1,75, et Teasdale est pendu à leurs basques, avec sa moyenne de 1,70.

 

Dimanche à 19 h, la partie entre le Storm, champion de l’Ontario, et l’équipe locale des Mooseheads sera certainement très suivie à la télévision.

 

En 2013, Halifax a remporté ce tournoi, sous l’habile direction de Dominique Ducharme avec Nathan MacKinnon comme leader. En 2012, Éric Veilleux qui dirige la formation des Maritimes a aussi remporté la coupe avec l’équipe locale, les Cataractes de Shawinigan du capitaine Michaël Bournival.