Dans la Ligue nationale de hockey, on réalise que certaines équipes ont eu toutes les misères du monde à triompher à certaines endroits et ce fut le cas des Penguins de Pittsburgh, face aux Flyers de Philadelphie, sur la patinoire de ces derniers.
 
En effet, du 7 février 1974 au 8 décembre 1988, les Penguins avaient traversé une séquence de 42 matchs de suite sans triompher au Spectrum de Philadelphie, affichant un dossier de 0-39-3 lors de cette période. La séquence avait débuté après un gain de 5-3, le 20 janvier 1974 et elle avait aussi pris fin par une victoire de 5-3, le 2 février 1989.
 
Lors de cette rencontre, les Penguins avaient pris une avance de 2-1 après une période et menaient 4-1 après quarante minutes de jeu et avaient résisté aux élans des Flyers en troisième période, le gardien Wendell Young étant magistral, arrêtant 39 des 42 tirs de ses adversaires, alors que Ron Hextall avait cédé cinq fois sur 31 tirs. Cinq joueurs différents avaient marqué les buts des Penguins, John Cullen (en avantage numérique), Phil Bourque, Bob Errey (en désavantage numérique), Rob Brown et Dan Quinn, alors que Mario Lemieux avait récolté deux assistances.
 
Dans cette période creuse, il y a même eu une séquence de 23 défaites consécutives (dont deux en prolongation), du 17 février 1980 au 29 janvier 1987.
 
La plus longue séquence sans victoire sur une glace adverse
 
Cette séquence de 42 matchs sans aucune victoire sur une patinoire adverse est la plus longue de toute l'histoire de la Ligue nationale de hockey.
 
Il y a eu quelques massacres lors de cette période, un revers de 11-0, le 20 octobre 1977 et une défaite de 13-4, le 22 mars 1984.
 
LA SÉQUENCE DE 42 MATCHS DE SUITE SANS VICTOIRE DES PENGUINS DE PITTSBURGH SUR LA PATINOIRE DES FLYERS DE PHILADELPHIE
20 janvier 1974-Pittsburgh 5 à Philadelphie 3 (victoire)
(DÉBUT DE LA SÉQUENCE DE 0-39-3 EN 42 PARTIES)
7 février 1974-Pittsburgh 4 à Philadelphie 5
22 décembre 1974-Pittsburgh 0 à Philadelphie 4 
13 mars 1975-Pittsburgh 0 à Philadelphie 6 
9 octobre 1975-Pittsburgh 4 à Philadelphie 6 
15 janvier 1976-Pittsburgh 1 à Philadelphie 4 
28 octobre 1976-Pittsburgh 0 à Philadelphie 3 
13 mars 1977-Pittsburgh 0 à Philadelphie 4 
20 octobre 1977-Pittsburgh 0 à Philadelphie 11
12 janvier 1978-Pittsburgh 4 à Philadelphie 4 (nulle) 
19 octobre 1978-Pittsburgh 1 à Philadelphie 3 
14 décembre 1978-Pittsburgh 1 à Philadelphie 2
20 décembre 1979-Pittsburgh 1 à Philadelphie 1 (nulle)
17 février 1980-Pittsburgh 5 à Philadelphie 6 
9 octobre 1980-Pittsburgh 4 à Philadelphie 7 
17 février 1981-Pittsburgh 1 à Philadelphie 4 
11 octobre 1981-Pittsburgh 2 à Philadelphie 8 
29 octobre 1981-Pittsburgh 4 à Philadelphie 6 
20 décembre 1981-Pittsburgh 1 à Philadelphie 3
7 février 1982-Pittsburgh 4 à Philadelphie 5 
28 octobre 1982-Pittsburgh 2 à Philadelphie 9 
12 décembre 1982-Pittsburgh 3 à Philadelphie 4
13 janvier 1983-Pittsburgh 1 à Philadelphie 8
24 février 1983-Pittsburgh 3 à Philadelphie 6
9 octobre 1983-Pittsburgh 1 à Philadelphie 7  
20 novembre 1983-Pittsburgh 4 à Philadelphie 5 (pro.) 
22 mars 1984-Pittsburgh 4 à Philadelphie 13 
21 octobre 1984-Pittsburgh 2 à Philadelphie 4 
1 décembre 1984-Pittsburgh 1 à Philadelphie 3
18 février 1985-Pittsburgh 2 à Philadelphie 8 
10 mars 1985-Pittsburgh 4 à Philadelphie 11 
24 novembre 1985-Pittsburgh 4 à Philadelphie 7
22 décembre 1985-Pittsburgh 2 à Philadelphie 3 (pro.)
20 mars 1986-Pittsburgh 1 à Philadelphie 5 
23 octobre 1986-Pittsburgh 3 à Philadelphie 5 
29 janvier 1987-Pittsburgh 3 à Philadelphie 5 
19 février 1987-Pittsburgh 4 à Philadelphie 4 (nulle)
22 mars 1987-Pittsburgh 1 à Philadelphie 3
18 octobre 1987-Pittsburgh 2 à Philadelphie 3 
12 novembre 1987-Pittsburgh 2 à Philadelphie 5 
20 mars 1988-Pittsburgh 2 à Philadelphie 4
6 novembre 1988-Pittsburgh 4 à Philadelphie 5
8 décembre 1988-Pittsburgh 3 à Philadelphie 4
(FIN DE LA SÉQUENCE DE 0-39-3 EN 42 PARTIES) 
2 février 1989-Pittsburgh 5 à Philadelphie 3 (victoire)