Le repêchage annuel est désormais chose du passé, que ce soit dans la LNH, la NFL ou la NBA, et on se prépare à la prochaine saison. C'est bien connu, le repêchage est un projet à long terme pour les équipes, et demeure une science purement inexacte et imprévisible. Il peut très bien avoir autant d'échecs (vous les verrez en dessous de ce billet) que de vols (Tom Brady est un parfait exemple).

À la suite des repêchages tenus, on se pose souvent plusieurs questions. Le Canadien a-t-il pris un bon risque en prenant Jesperi Kotkaniemi plutôt que Brady Tkachuk ou Filip Zadina, dans le but d'avoir son centre numéro 1 tant voulu? Est-ce que Baker Mayfield sera le quart-arrière tant recherché par les Browns et qui mettra enfin un terme aux années noires de l'équipe? Est-ce que des joueurs de tels que Deandre Ayton ou Marvin Bagley III seront la solution pour leur équipe respective, les Suns et les Kings, pour mettre à des années de risée dans la NBA? Seul l'avenir nous le dira.

Ma liste peut toujours porter débat, notamment sur les joueurs omis et si ces joueurs de cette liste devraient y figurer ou non. Je suis par ailleurs très ouvert à cela, donc n'hésitez pas à faire part de vos commentaires ;). Si il y a un joueur que vous croyez qu'il devrait figurer dans cette liste, mais qu'il n'est pas présent, il est sûrement présent dans les mentions "honorables" à la toute fin.

Voici donc mon top 10 des plus grands flops de tous les temps, tous sports confondus. Des joueurs choisis très hauts au repêchage et avec de grandes attentes, mais qui ne les ont jamais atteint. J'ai par ailleurs tenté de mieux diversifier cette liste en englobant plusieurs sports.

10-Patrik Stefan

En 1999, les nouveaux Thrashers d'Atlanta ont fait de Patrik Stefan leur premier choix de repêchage de leur histoire.

Choisi premier au repêchage devant les jumeaux Henrik et Daniel Sedin, ce joueur n'aura jamais répondu aux attentes. En seulement sept saisons dans la LNH, il n'a jamais fait mieux que 40 points en une saison et a dû prendre une retraite prématurée à cause d'une blessure chronique à une hanche.

Mais on se rappelera plutôt de lui pour avoir manqué un but dans un filet désert lorsqu'il jouait avec les Stars de Dallas en 2007. Les deux joueurs choisis après Stefan, les Sedin, ont chacun gagné le trophée Art Ross du meilleur pointeur de la ligue.

9-Freddy Adu

À seulement 14 ans, l'Américain Freddy Adu est le premier choix au repêchage de la MLS en 2004 et est considéré comme le "prochain Pelé". Un joueur de soccer qui était déjà une sensation à un âge où nous étions en secondaire 3 et qui avait tout pour réussir. Mais ce fut le contraire.

N'ayant pas été à la hauteur des attentes avec le D.C. United avec 11 buts en 87 parties, il commence à voyager d'équipe en équipe à partir de 2007 et aura joué pour 13  équipes dans 8 pays différents. Ce n'est pas une carrière digne de Pelé en tout cas.

8-Charles Rogers

Après avoir été dominant à l'université avec Michigan State en plus d'être comparé à Randy Moss, le receveur Charles Rogers a été choisi au deuxième rang par les Lions de Détroit en 2003. 

Sa courte carrière se résume à des blessures à répétion, dont deux fois à la clavicule, et un test anti-dopage où il est contrôlé positif. Après trois saisons, il est libéré par les Lions et il n'a pas trouvé de travail dans la NFL depuis.

En seulement 15 matchs, il n'a réalisé que 36 réceptions sur 440 verges et seulement 4 touchés. Avec ce nombre de matchs, Moss réalise trois fois plus de réceptions, de verges gagnés et de touchés. Et on a osé comparer Rogers à lui?

N'oublions pas non plus qu'il a été choisi devant Andre Johnson par les Texans de Houston, qui sera un des meilleurs receveurs de la NFL et une vedette chez les Texans.

7-Darko Milicic

De deuxième choix dans la NBA à fermier dans son pays...

Le pivot serbe a été le deuxième joueur repêché dans la NBA, par les Pistons de Détroit, en 2003, tout juste derrière LeBron James, mais devant Carmelo Anthony, Chris Bosh et Dwyane Wade, des futurs vedettes dans la ligue. Il se retrouve avec un temps de jeu réduit à ses débuts avec les Pistons, mais sans oublier son manque de maturité et sa difficulté à s'adapter au style de jeu nord-américain.

Au final, il n'aura été qu'un joueur bien ordinaire qui a voyagé d'équipe en équipe. Bon, au moins, il peut se consoler d'avoir une bague de champion après la victoire des Pistons à son année recrue.

Ne jouant plus au basket-ball depuis 2012, il est désormais fermier en Serbie et s'est même tenté une carrière dans le kickboxing.

6-Alexandre Daigle

Joueur dominant dans les rangs juniors avec les Tigres de Victoriaville, les astres sont alignées pour qu'Alexandre Daigle soit une grande vedette dans la LNH. On parlait d'un joueur tellement dominant au point d'être comparé à Mario Lemieux.

Choisi au premier rang par les Sénateurs d'Ottawa en 1993, il n'aura finalement jamais répondu aux attentes et n'a jamais fait mieux que 51 points dans une saison.  Il s'est même momentanément retiré du hockey en 2000, en déclarant qu'il n'a jamais voulu jouer au hockey, pour se tenter dans le cinéma avant de revenir deux ans plus tard.  

Daigle aura été un joueur voyageur, qui a même dû passer du temps dans les ligues mineures, et va jouer ses dernières années en Suisse.

Selon Daigle, "personne ne se souvient du deuxième choix". Ce deuxième choix, c'est Chris Pronger, un futur membre du Temple de la renommée.

5-Matt Bush

Matt Bush est le premier choix du repêchage amateur de la MLB par les Padres de San Diego en 2004. Le joueur d'arrêt-court de 18 ans, qui a signé un contrat qui comprend une prime de 3,15 millions de dollars, cause toutefois des problèmes en dehors du terrain qui commence par une bagarre dans un bar en Arizona.

Alors qu'il en arrache dans les ligues mineures, il est converti en lanceur et n'aura pas joué le moindre match avec les Padres. Après des tentatives avec les Blue Jays de Toronto et les Rays de Tampa Bay, il est condamné à 51 mois de prison en 2012 après avoir renversé et blessé un motocycliste alors qu'il était sous l'emprise de l'alcool.

Finalement libéré de prison en 2015, il tente un retour avec les Rangers de Texas, mais ne sera qu'un simple lanceur de relève avec l'équipe. Ce n'est qu'en 2016 qu'il fera ses débuts dans la ligue majeure, 12 ans après avoir été repêché.

Le joueur repêché tout de suite après Bush, Justin Verlander, s'avère un des meilleurs lanceurs de la ligue...

4-Sam Bowie

Deuxième choix par les Trail Blazers de Portland en 1984, au sein d'un des meilleurs repêchages de l'histoire de la NBA, Sam Bowie a joué un total de 511 matchs sur 10 saisons, lui qui avait pourtant bien commencé en figurant sur l'équipe-étoile des recrues, mais il s'est toutefois fait rattraper par de nombreuses blessures qui ont écourté sa carrière et n'a jamais été le joueur que l'on s'attendait après s'être illustré à l'université.

Mais la principale raison pour laquelle il est considéré comme une si grande déception est simple : il a été repêché devant Michael Jordan, choisi par les Bulls de Chicago. Et oui, je parle bien du plus grand joueur de tous les temps qui a été ignoré par Portland.

3-Greg Oden

Premier choix au total par les Trail Blazers de Portland (encore) en 2007, Greg Oden a passé plus de temps à l'infirmerie que sur les parquets. 

Sa première saison est retardée à cause d'une micro-fracture à un genou et ne joue qu'à partir de la saison 2008-09. La saison suivante, il subit une autre blessure à un genou et il manque 2 saisons entières due à cette blessure et aux opérations. Il est finalement libéré en 2012 et après une autre saison où il ne joue pas afin de mieux guérir, il rejoint le Heat de Miami en 2013 en jouant son premier match en 4 ans (il était temps).  Avec un rôle assez marginal, il n'attire visiblement aucune équipe et part jouer la saison 2015-16 en Chine. Après cette saison, il se retire définitivement du basket-ball.

Visiblement, les Trail Blazers ne sont pas une équipe chanceuse. Après avoir ignoré Jordan en préférant Bowie, voilà qu'ils passent dessus un certain Kevin Durant en prenant Oden à la place. 

2-JaMarcus Russell


Aucun fan de football américain n'est surpris de voir JaMarcus Russell sur cette liste. Ce quart-arrière est un véritable désastre,  du fait qu'il est un premier choix au repêchage qui a signé un énorme contrat de 68 millions de dollars, dont 31,5 millions garantis, sur 6 ans et  qui n'a jamais transposé ses succès de l'université dans la NFL.

Choix des Raiders d'Oakland en 2007, il a été inconstant et paresseux, mais aussi reconnu pour ses lancers imprécis et sa belle collection de fumbles perdus. Après une troisième saison en 2009 où il ne réalise que 3 passes de touché pour 11 interceptions,  il est déjà libéré par les Raiders et n'a plus rejoué dans la NFL depuis...

Le receveur Calvin Johnson et le bloqueur Joe Thomas ont été choisis après Russell. Ces deux joueurs ont chacun été dominants et sont des candidats certains au Temple de la renommée.

Comme je l'ai dit, un désastre! Mais il y a bien pire et il est juste en dessous.

1- Ryan Leaf

Lors du repêchage de 1998, un débat intéressant avait eu lieu pour savoir qui devrait être choisi premier entre Peyton Manning et Ryan Leaf, deux quarts-arrières au profil très intéressant et promis à un bel avenir. Les Colts d'Indianapolis, déteneurs du 1er choix, ont finalement jeté leur dévolu sur Manning, tandis que les Chargers de San Diego mettent la main sur Leaf après avoir payé très cher pour avoir le 2e choix (leur 3e choix, un choix de 2e tour, un choix de 1er tour pour le prochain repêchage et deux joueurs de leur effectif).

Malheureusement, son immaturité, sa mauvaise éthique de travail, ses mauvaises relations avec ses coéquipiers et l'équipe en général, ses nombreuses blessures et ses contre-performances  sur le terrain (la liste est bien longue) ont été mises de l'avant et l'ont rapidement chassé de la NFL.

Il connaît une 1re saison catastrophique avec seulement 2 passes de touché et 15 interceptions! Il manque toute la saison suivante à cause d'une blessure et revient au jeu en 2000, mais est toujours aussi inconstant. Il est finalement libéré par les Chargers après trois saisons misérables et tente de relancer sa carrière avec les Cowboys de Dallas, mais sans succès. Sa carrière de seulement 25 matchs se résume à 14 passes de touché, 36 interceptions et moins de la moitié de ses passes réussies (48.4 %).

Comme quoi les Colts sont bien rassurés d'avoir fait le bon choix avec Manning, qui sera reconnu comme un des meilleurs quarts de l'histoire et un candidat certain pour le Temple de la renommée. 

--------------------------------------------------------------------------------------

Mentions honorables:

-Basketball : Anthony BennettKwame Brown, Hasheem ThabeetMichael Olowokandi, Adam Morrison

-Hockey: Brian Lawton, Rick DiPietro, Pavel Brendl, Gord Kluzak, Alexander Svitov

-Football: Tony Mandarich, Tim Couch,  Lawrence Phillips, Akili Smith, Trent Richardson

-Baseball :  Brien Taylor, David Clyde, Shawn Abner, Matt Anderson