Depuis plusieurs matchs, les Stars de Dallas ne lancent pas beaucoup sur les gardiens adverses, mais comptent régulièrement.
 
En effet, après avoir bombardé les gardiens adverses durant les deux premières séries, les protégés de la formation dirigée par Rick Bowness lancent beaucoup moins souvent, mais réussissent néanmoins à marquer assez de buts pour triompher sans arrêt.
 
Après avoir obtenu 215 tirs (21 buts) dans les six matchs disputés contre les Flames de Calgary, une moyenne de 35,83 lancers par match, lors de la première série et 220 tirs (28 buts) dans les sept matchs joués contre l'Avalanche du Colorado, une moyenne de 31,42 par match, lors de la deuxième ronde, les Stars n'ont réussi que 118 lancers (neuf buts) dans les cinq rencontres jouées contre les Golden Knights de Vegas, une moyenne de 23,60 par match, dans la finale de l'Association de l'Ouest.
 
Il faut souligner qu'après avoir été impliqués dans une série axée sur l'attaque, face à l'Avalanche du Colorado, où il y a eu pas moins de 57 buts dans les sept matchs (dont 29 par l'Avalanche), une moyenne de 8,14 par rencontre, les Stars ont été confrontés à du jeu très défensif dans la finale de l'Ouest, car il n'y a eu que 17 buts marqués dans les cinq matchs joués contre les Golden Knights de Vegas (dont huit par ces derniers), une moyenne de seulement 3,40 par partie.
 
Dans la présente finale contre le Lightning de Tampa Bay, les Stars n'ont obtenu que 20 tirs lors du premier match et 29 dans la deuxième rencontre, marquant quatre buts dans le match initial et deux dans la deuxième partie.
 
Cela fait en sorte que lors de leurs six derniers matchs, les Stars ont été limités à moins de 30 tirs dans les six occasions, eux qui ont une fiche de 4-2 dans cette séquence et soulignons qu'ils ont concédé trois buts ou moins dans les six parties, n'allouant qu'un total de 12 buts, une moyenne de 2,00 par rencontre.
 
Il est rare qu'une équipe puisse remporter des séries consécutives en pratiquant deux styles différents, mais ce fut le cas des Stars, qui ont gagné une série offensive contre l'Avalanche du Colorado, avant de triompher dans un duel défensif face aux Golden Knights de Vegas.
 
Avec le talent des deux formations dans cette finale de la Coupe Stanley, il ne faudrait pas se surprendre de voir certaines rencontres prendre fin avec beaucoup de buts marqués, même s'il n'y a eu que cinq buts dans chacune des deux premières parties.