Alors que la saison 2017-2018 de la LNH est maintenant chose du passé, plusieurs joueurs ont su se démarquer et causer la surprise à travers le circuit Bettman de par leurs statistiques et leur importance au sein de leur formation respective.

Arrivé à l’été 2016 en échange du défenseur Adam Larsson, la tâche s’annonçait plutôt difficile cette saison pour Taylor Hall, devant remettre sur les rails des Devils ayant terminé la dernière campagne avec une piètre fiche de 28 victoires et 40 défaites. Or, celui-ci a surpassé les attentes de façon exceptionnelle en inscrivant 93 points en seulement 76 rencontres, dont 39 buts. Permettant à son équipe de se tailler une place en séries en demeurant dans la course durant toute la saison, l’ailier de 26 ans s’avère un sérieux candidat au trophée Hart, remis au joueur le plus utile à son équipe lors de la saison régulière. Par ailleurs, Hall a presque battu le record de franchise établi par Patrick Elias lors de la campagne 2000-2001, alors qu’il avait inscrit 96 points.

Malgré ses 26 ans, Yanni Gourde est un sérieux candidat au trophée Calder, remis à la meilleure recrue de la saison. En effet, celui-ci a su rapidement faire ses preuves aux côtés de joueurs comme Steven Stamkos et Nikita Kucherov en montrant une impressionnante fiche de 64 points, dont 25 buts. En effet, malgré une machine offensive déjà bien huilée, le natif de Saint-Narcisse-De-Beaurivage a su s’imposer et ainsi devenir une pièce importante des succès du Lightning cette saison.

Alors que les Golden Knights de Vegas ont terminé la saison au sommet de la division Pacifique, leur attaquant William Karlsson a fait écarquiller bien des yeux. Après avoir passé trois ans à Columbus sous le radar, ne dépassant jamais les 10 buts par saison, l’attaquant suédois a surpris la planète hockey en inscrivant pas moins de 43 buts en 82 matchs, faisant de lui le meilleur marqueur de son équipe. Jumelées à sa discipline, ses statistiques ahurissantes le hissent comme un sérieux candidat au trophée Lady Byng, remis au joueur le plus gentilhomme du circuit Bettman. Ne cessant d’enchaîner les bonnes performances, Karlsson a presque affiché une moyenne d’un point par match avec 78 points. En effet, le suédois a terminé la campagne sur une excellente séquence avec 8 points en 5 rencontres.

Du haut de ses 33 ans, Eric Staal ne semble montrer aucun signe de ralentissement. En effet, l’ontarien vient de conclure sa deuxième saison au sein de l’organisation du Wild avec 42 buts et 34 passes, soit l’une de ses meilleures en carrière. Suite à une courte escale de 20 parties avec les Rangers, Staal a su donner un second souffle à sa longue carrière en inscrivant 65 points, un plateau qu’il n’avait pas atteint depuis la saison 2011-2012. Par ailleurs, celui-ci a affiché lors de la présente campagne un excellent pourcentage de tirs convertis en buts de 17.4%, soit le plus haut de sa carrière.

Après deux saisons en deçà des attentes, Claude Giroux en a surpris plus d’un cette saison. Le capitaine des Flyers a pour la première fois franchi la barre des 100 points avec 102. En plus d’être dominant au cercle des mises en jeu avec un pourcentage de 59%, le centre de 30 ans a été une réelle menace en avantage numérique, totalisant pas moins de 36 points. De plus, le franco-ontarien a terminé au deuxième rang des marqueurs de la LNH, fort d’une séquence de 10 points à ses 5 dernières rencontres, dont 8 buts.

Reconnu pour être un défenseur à caractère offensif, John Carlson s’est enfin imposé comme l’un des meilleurs du circuit Bettman. Avec 68 points en 82 rencontres, l’américain a terminé la saison comme meilleur marqueur chez les défenseurs, un point devant Brent Burns et John Klingberg. Avec des joueurs comme Ovechkin, Backstrom et Kuznetsov sur la même unité d’avantage numérique, Carlson a amassé 32 points dans cette situation, lui valant ainsi le deuxième rang chez les défenseurs derrière Shayne Gostisbehere. Malgré l’excellente saison de Victor Hedman, le numéro 74 des Capitals de Washington est lui aussi un sérieux prétendant au trophée Norris, décerné au meilleur défenseur de la saison.

Crédit photo: elitesportsny