Les Wizards de Washington sont au quatrième rang de la conférence Est à seulement un demi-match des Cavaliers. Ils sont, en effet, sur une séquence de 12 matchs consécutifs sans que leur joueur étoile, John Wall, blessé à un genou, est participé à un match. Lors de ce scénario, ils ont un bilan de 9 victoires contre seulement 3 défaites. Alors, la question se pose, est-ce que les Wizards jouent mieux sans John Wall ?

Comme je l'ai dit précédemment, Wall est blessé au genou gauche depuis la fin du mois de janvier et il ne sera pas de retour avant mi-mars. C'est alors Tim Frazier et Tomas Satoransky qui se partage les minutes. Ce dernier est un joueur de deuxième année, repêché en 2012, 32e au total se démarque plutôt bien dans le rôle de premier plan que Washington lui propose. Ces coéquipiers et lui, du cinq majeures, forment une combinaison assez intéressante. Le duo d'ailier composé de Bradley Beal et d'Otto Porter apporte à l'équipe de la créativité en attaque et de la défense assez solide. Sans oublier le brio de Kelly Oubre Jr, qui, en sortie de banc, performe aussi très bon avec des moyennes de point près des 15 par match. 

Dans cette séquence de victoire, notons ceux contre les Raptors, les Thunder et les Cavaliers, tous des équipes qui aspirent au grand honneur ce printemps. Il faut aussi ajouter la victoire contre Philadelphie par 25 points. Je vous rappelle que celle-ci était sur une série de 7 victoires consécutives. Leur système offensif est maintenant plus organisé avec une belle circulation de ballon pour trouver le meilleur joueur disponible sur le terrain pour marquer le plus de point. De plus, j'ai rien à enlever a leur défensive qui depuis la blessure de Wall est l'une des meilleurs équipes qui occasionne des revirements à l'autre équipe. Ils sont aussi deuxièmes dans les interceptions depuis fin janvier. Ce mélange parfait d'attaque organisée et de défense compacte et vigoureuse que les Wizards ont présentement du succès. 

Alors, pourquoi si on rajoute un All-Star de la trempe de John Wall, les résultats ne sont pas nécessairement là. Pour commencer, on est tous d'accord que Wall est le joueur le plus talentueux des Wizards et il est un très bon athlète. En revanche, sans rien enlevé au joueur, les sportifs les plus talentueux ne sont pas nécessairement ceux qui sont capables de lever leur jeu, et celui des autres d'un cran. Certains joueurs ne sont pas capables, même s'ils sont de formidables personnes sur le parquet et/ou à l'extérieur, de faire gagner l'équipe dans laquelle ils évoluent. 

Les Wizards de Washington sont sur une séquence de 9 victoires en 12 matchs. Leur mouvement de ballon en attaque n'a jamais été autant efficace que ces derniers jours, ils prennent des meilleurs tirs sans Wall. Pour finir, je ne dis pas que Wall est un mauvais joueur, mais présentement, je dois affirmer que les Wizards sont une meilleure équipe sans John Wall.