Le Real humilié par le CSKA

Benzema face au CSKA MoscouLégende: Benzema face au CSKA Moscou

Déjà assuré de terminer en tête de son groupe, l’entraîneur du Real Madrid avait jugé bon de faire un turn-over dans son effectif face aux Russes du CSKA Moscou. Une décision qui s’est finalement fait payé cash ce mercredi soir. Les merengues ont pourtant réalisés une très bonne entame de match, sous l’impulsion d’un excellent Vinicius Jr, faisant un véritable festival sur son côté, avant d’adresser un superbe centre pour  Karim Benzema, mais le Français était trop court pour espérer ouvrir le score (18e). A peine quelques minutes plus tard, le même Vinicius s’illustrait encore une fois de plus en décochant une magnifique frappe croisée, obligeant Akinfeïev, le gardien du CSKA à réaliser une énorme parade. Après ces quelques tumultes, le CSKA sortait enfin la tête de l’eau, par l’intermédiaire de Chalov qui ouvrait le score pour les siens, après avoir mis Sanchez complètement dans le vent sur un crochet, (0-1, 37e) pour les visiteurs. Les Russes entraient finalement dans leur match, et Schennikov doublait la marque juste avant la pause, suite à un très mauvais dégagement de Courtois, le gardien Belge du Real Madrid, (0-2, 43e). En seconde période le Real réagissait enfin, mais les rares occasions de buts qu’ils se sont créées se sont toutes fait gâchées. A l’image de celle d’Isco (56e). Le public madrilène furieux de ce piètre spectacle, s’est mis à huer et à siffler son équipe, une véritable bronca contre le Real Madrid dans son propre stade, au Santiago Bernabeu. Mais le calvaire n’était pas terminé pour le Real qui s’est vu prendre un troisième but de Sigurdsson (73e) après un travail remarquable effectué par Chalov, encore lui. Un match aux vrais airs d’humiliation donc pour le Real Madrid. Score final 0-3 en faveur du CSKA Moscou.

Manchester United prend l'eau à Valence

Paul Pogba déçu face à ValenceLégende: Paul Pogba déçu face à Valence

Manchester United avait l'espoir et l’ambition de terminer à la première place du groupe et ce, en cas de faux-pas de la Juventus Turin contre Berne. Un faux-pas qui a eu lieu ! Mais Valence déjà reversé en Europa Ligue avant ce match, tenait à sortir avec les honneurs. Et le club espagnol frappait le premier grâce à son milieu de terrain Soler, qui profitait d’une mauvaise relance de la défense Mancunniène pour catapulter sans contrôle le ballon dans les filets (1-0,17e). Batshuayi, l’attaquant Belge du FC Valence, loupait une occasion en or d’alourdir le score, et d’inscrire son nom au tableau d’affichage, en ratant sa tête à bout portant alors qu’il était quasiment tout seul devant le but au point de penalty (31e).  Mais les erreurs sévissaient aussi du côté des Red  Devils, puisque Paul Pogba également tout seul au second poteau manquait sa frappe et voyait le cadre se dérobé (35e). Mais l’imprécision, et la malchance étaient vraiment du côté de MU, puisque Phil Jones marquait contre sans propre camp à la 47e, (2-0) pour les locaux. En pleine confiance, Valence aurait même pu enfoncer le clou en marquant un troisième buts, mais Romero s’employa pour sortir une grosse parade sur un face-à-face contre Mina (63e). Manchester à quand même marqué un but par l’intermédiaire de Marcus Rashford à la 87e, mais c’était trop tard. Score final, 2-1 en faveur de Valence.

La Juventus Turin se fait surprendre à Berne

Cristiano Ronaldo face aux Young Boys de BerneLégende: Cristiano Ronaldo face aux Young Boys de Berne

Le match n’aurait dû être qu’une simple formalité pour la Juve. Mais Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers se sont fait  surprendre à Berne en Suisse (et oui, ici on vous fait voyager). Mais malgré le score, le match était à sens unique. La Juventus a fait un festival en termes d’occasion. Les Turinois se sont offert les plus grosses situations, surtout en première période par l’intermédiaire de Cristiano Ronaldo, toujours à une seule unité jusqu’à présent en Ligue des Champions, et ce malgré de très belles prestations. Mais cette domination outrageuse, sans conclusion c’est fait punir à la demi-heure de jeu, car sur une de leurs rares incursions dans la surface Turinoise, les Suisses obtenait un penalty suite à une faute de Sandro sur Ngamaleu. Hoarau, l’ancien joueur du Paris SG, se chargeait de la transformation (1-0, 30e). Après l'ouverture du score, les Young Boys osaient enfin produire du jeu et sortaient beaucoup plus facilement de leur camp malgré les vagues incessantes des joueurs de la Vielle Dame (neuf tirs en première période). En seconde période l’intensité reprenait de plus belle du côté de la Juve, et le buteur du soir, Guillaume Hoarau, se muait en défenseur, et déviait un coup franc à la 47e. Et vingt minutes plus tard, l’ancien Parisien s’illustrait encore fois de plus en s’offrant un doublé, en déposant Bonucci, puis en enroulant parfaitement sa frappe, (2-0, 68e) pour les locaux. Mais les Turinois ont tout de même su convertir une de leurs innombrables occasions (la seule), grâce à Dybala (80e), sur une autre offrande de Ronaldo, le Portugais finalement plus passeur que buteur sur cette première phase de Ligue des Champions, car il en est désormais à trois passe décisive. L’enjeu de ce match était la première place du Groupe H, « mission accomplie » pour les joueurs de Massimiliano Allegri malgré cette défaite, puisque dans le même temps Manchester United perdait aussi par 2-1 son match contre Valence. Mais une victoire de prestige 2-1 face à l'un des favoris de la compétition pour les Young Boys de Berne, qui termine néanmoins derniers du Groupe H.

Ronaldo : "Tu aimes me filmer, hein?

Passablement énervé à cause de la défaite face au Young Boys de Berne, la fin du match s'est conclu par une petite phrase de la Star Portugaise à l'intention du cameraman qui eu la bonne idée de le suivre pendant qu'il s'en allait au vestiaires. Image recueillis sur RMC Sport.

Cristiano Ronaldo chambre un cameramanLégende: Cristiano Ronaldo chambre un cameraman