Montréal, QC. – La saison 2017-2018 s’est terminée le 3 avril dernier pour le Canadien de Montréal. Marc Bergevin demeure la cible de nombreuses critiques depuis la fin de la saison, et plusieurs admirateurs, médias, analyste, blogueur croyaient que le temps était venu pour le bien de l’organisation de congédier le directeur-gérant actuel de l’équipe montréalaise.

La très grande majorité des amateurs de la sainte flanelle en veulent encore à Bergevin pour la transaction qui à fait passer PK. Subban au Prédateur de Nashville en échange de Shea Weber à l’été 2016. Certains évoquent même que Bergevin a perdu toute crédibilité lors de cette transaction, et qu’il n’a su obtenir assez dans cette transaction.

Pour d’autres, les déclarations faites par Bergevin au début de l’été 2017 alors qu’il a affirmé que la défensive du CH s’était améliorée malgré les départs de Andreï Markov,Alexeï Emelin & Nathan Beaulieu auront été les gouttes qui auront fait déborder le vase. Ajoutez à cela la perte d’Alexander Radulov, et l’échange impliquant Mikhail Sergachevcontre Jonathan Drouin, et nous avons un cocktail parfait pour paver la voie à une pluie de critiques plus ou moins mérité par le chef d’orchestre du Canadien de Montréal.

Une organisation dégarnie d’espoir

Plusieurs de ces gens à la critique facile semblent avoir oublié dans quelle condition Bergevin est arrivé à la barre de l’équipe en juillet 2012. Il ne suffit que de jeter un léger coup d’oeil à la formation que le CH avait sous la main pour pouvoir mesurer l’impact d’une décennie de mauvaise décision prise par les administrations précédentes.

La réalité est que Bergevin a hérité d’un club de plombier avec quelques bons éléments dont la pièce maîtresse était son gardien de but.

La situation était également loin d’être rose avec le club-école basé à Hamilton. L’organisation était tout simplement dans un état lamentable. Que dire de la banque de choix au repêchage qui était tout simplement dégarnie.

À titre d’exemple lors de la saison 2008 le Canadien n’avait aucun choix de 1er tour, sa première sélection fut celle de Dany Kristo. Marc Bergevin l’échangea en juillet 2013 contre un autre espoir Christian Thomas, et ce dernier fut de nouveau échangé en décembre 2015 contre Lucas Lessio.

En 2009, lors de l’encan annuel qui avait eu lieu à Montréal Louis Leblanc fut le joueur choisit par l’organisation alors que Trevor Timmins avait plutôt dans sa mire Chris Kreider c’est, ce qu’il a confié à Mathias Brunet en novembre 2017 . À cette époque, l’organisation était dégarnie de joueur francophone, et si par mégarde le choix de Timmins avait été un autre que celui de Louis Leblanc il aura été assurément la cible de nombreuses critiques.

Chris Kreider était mon choix à la place de Louis. On ne m’a jamais forcé à prendre Leblanc, mais on m’a clairement laissé entendre que je devais m’éloigner des espoirs américains issus d’une école secondaire. Si j’avais choisi Kreider à la place de Louis Leblanc, j’aurais eu besoin d’une escorte policière pour quitter le Centre Bell, lance-t-il en riant. Je ne serais peut-être pas en train de donner cette entrevue en ce moment…

De plus, l’équipe n’avait aucun choix de 2e ronde tout comme ce fut le cas pour les saisons 2010, et 2011. Pire encore lors de ces deux dernières années l’équipe n’avait aucun choix de 3e ronde.

En reconstruction depuis 2012

Depuis son entrée en poste en juillet 2012 Marc Bergevin n’a cessé de transiger pour colmater des brèches béantes laissées par ces prédécesseurs. Il fit d’Alex Galchenyuk son choix de 1er tour, et l’identifia comme le futur centre no.1 de l’organisation. D’ailleurs à cette époque il semblait clair que le 27 serait un joueur de centre.

«On ne bâtit pas d’équipe solide sans de bons joueurs de centre, a rappelé le DG Marc Bergevin. Pour nous, c’était le choix logique. C’est un gros centre avec du talent, une vision du jeu et du caractère.

«Ce genre de joueur est quasiment impossible à aller chercher.»

La première transaction d’envergure de Marc Bergevin a eu lieu le 26 février 2013 alors qu’ Erik Cole fut expédié à Dallas en retour de l’ancien Canadien Michael Ryder. Lors de la transaction, Cole avait une fiche de 3 buts, et 3 aides en 19 rencontres. Dans le cas de Ryder il avait une fiche de 6 buts, et 8 aides pour 14 pts en 19 rencontres. Lors de cette saison écourtée Ryder, amassa, 21 pts dont 10 buts en 27 rencontres avec le Canadien en plus d’amassé 2 points en 5 matchs éliminatoires. Plus important encore dans cette transaction Bergevin mit la main sur un choix de 3e ronde au repêchage de 2013 (Connor Crisp), et économisa 4,5 millions pour les deux saisons suivantes. Ryder qui devient joueur autonome sans compensation à la fin de cette saison vue son aventure se terminer.

La première pierre de Bergevin venait donc d’être lancée soit celle d’un directeur-gérant avec une vision sur l’avenir, et sur le développement des joueurs.

Parmi les autres transactions notables effectuées par Marc Bergevin notons les échanges suivants:

Vancouver Canucks acquire Date Montreal Canadiens acquire
  Raphael Diaz
February 3, 2014
Dale Weise  

Weise connaitra alors les meilleures saisons de sa carrière avec le Canadien.

Montreal Canadiens acquire Date New York Islanders acquire
  Thomas Vanek
2014 conditional 5th round pick
March 5, 2014
Sebastien Collberg
2014 conditional 2nd round pick
 

Thomas Vanek propulsera l’équipe en série de fins de saison, et Sebastien Collberg tomba rapidement aux oubliettes.

Montreal Canadiens acquire Date Nashville Predators acquire
  Devan Dubnyk
March 5, 2014
Future consideration  

Il n’y a pas que le CH qui a manqué son coup lors de cette transaction…

Buffalo Sabres acquire Date Montreal Canadiens acquire
  Josh Gorges
July 1, 2014
2016 2nd round pick  

À ce jour personne parle de Chad Krys. Un des deux choix sacrifiés dans l’échange Andrew Shaw. Krys évolue présentement pour l’université de Boston dans la H-East ligue.

45 Chad Krys (D)  United States Chicago Blackhawks (from Minnesota via Buffalo and Montreal)9 U.S. NTD(USHL

L’échange Travis Moen & Sergei Gonchar aura permis au CH de pallier à l’absence prolongée d’Andreï Markov, et d’économiser 1,850 millions pour l’année suivante. Gonchar ne fut pas retour.

Dallas Stars acquire Date Montreal Canadiens acquire
  Travis Moen
November 11, 2014
Sergei Gonchar  

Jeff Petry signa une prolongation de contrat de 6 ans avec l’organisation. Le 2e choix est devenu Jonas Siegenthaler qui évolue dans l’organisation des Capitals de Washington. Le choix de 5e ronde Ryan Pilon est quant à lui dans l’organisation des Islanders de New York, et évolue actuellement dans la WHL.

Montreal Canadiens acquire Date Edmonton Oilers acquire
  Jeff Petry
March 2, 2015
2015 2nd round pick
2015 conditional 5th round pick
 

Philip Danault rend de précieux services à l’organisation actuellement. Alors que Dale Weise & Tomas Fleischmann ont disparu de la circulation. Le choix de 2e ronde du prochain repêchage pourrait largement compenser pour la transaction impliquant Andrew Shaw & Alex Debrincat à Chicago.

Chicago Blackhawks acquire Date Montreal Canadiens acquire
  Dale Weise
Tomas Fleischmann
February 26, 2016
Philip Danault
2018 2nd round pick
 

L’argent économisé lors de cette transaction aura permis la signature d’Andrew Shaw à long terme avec le CH. Le 2e choix 2017 aura permis au CH de repêcher l’attaquant Joni Ikonen présentement membre de l’équipe Finlandaise au championnat mondial junior. Le Choix de 2e tour 2018 aura permis au Canadien de mettre la main sur l’attaquant Jonathan Drouin en retour de Mikhail Sergachev, mais ce choix est remis au Canadien puisque Sergachev aura disputé plus de 40 rencontres avec le Lightning de Tampa Bay cette saison.

Washington Capitals acquire Date Montreal Canadiens acquire
  Lars Eller
June 24, 2016
2017 2nd round pick
2018 2nd round pick
 

Le Canadien en viendra à une entente à long terme avec Shaw. Pendant ce temps Chicago sélectionnera Alex Debrincat & Chad Krys

Montreal Canadiens acquire Date Chicago Blackhawks acquire
  Andrew Shaw
June 24, 2016
2016 2nd round pick
2016 2nd round pick
 

PK Subban atteindra la finale de la coupe Stanley, Shea Weber représentera le Canada à la coupe du monde, et remportera l’or. À ce jour la transaction la moins populaire effectuée par Marc Bergevin.

Montreal Canadiens acquire Date Nashville Predators acquire
  Shea Weber
June 29, 2016
PK Subban  

King n’aura que passé, et aura été une déception. Le 4e choix échangé sera de retour à Montréal si les Kings se qualifient pour les séries de fins de saison. Marché conclut lors de la transaction impliquant Torrey Michell plus tôt cette saison.

Montreal Canadiens acquire Date Los Angeles Kings acquire
  Dwight King
March 1, 2017
2018 conditional 4th round pick  

À ce jour Jonathan Drouin remplit le rôle de centre de premier trio & Sergachev s’établit comme un candidat au trophée Calder dans la LNH. Les deux équipes récupéreront leurs choix au repêchage, et il est actuellement trop tôt pour dire qui aura eu le meilleur dans cette transaction.

Montreal Canadiens acquire Date Tampa Bay Lightning acquire
  2018 conditional 6th round pick
Jonathan Drouin
June 15, 2017
2018 conditional 2nd round pick
Mikhail Sergachev
 

Nathan Beaulieu connait une saison de misère avec les Sabres alors que le Canadien a sélectionné le défenseur Scott Walford qui évolue présentement dans la WHL avec les Royals de Victoria.

Buffalo Sabres acquire Date Montreal Canadiens acquire
  Nathan Beaulieu
June 17, 2017
2017 3rd round pick  

Nicolas Deslauriers amène une dimension physique sur la 4e unité offensive du Canadien alors que Zach Redmond se retrouve dans la AHL.

Montreal Canadiens acquire Date Buffalo Sabres acquire
  Nicolas Deslauriers
October 4, 2017
Zach Redmond  

À défaut d’avoir été en mesure de trouver un joueur d’impact pour compléter son alignement Marc Bergevin continue de construire avec des choix, et pour l’avenir. Les transactions effectuées par Bergevin n’ont à ce jour coûté aucun joueur d’impact sauf s’il était impliqué d’un joueur ayant le même statut ou potentiel en retour.

Le marché des joueurs autonomes

  • 2012

Marc Bergevin met sous contrat PK Subban pour 2 saisons à un salaire moyen de 5.75 Millions. Subban rempotera le trophée Norris après la 1re saison de cette entente.

Blake Geoffrion apposera son nom à une signature pour un contrat de 2 saisons lui rapportant 803 250$ par saison. La carrière de Geoffrion prendra fin au centre Bell alors que les Bulldogs y disputent une rencontre contre le Crunch de Syracuse lorsque, victime d’une solide mise en échec par un ancien espoir de l’organisation Jean-Philippe Côté

Brandon Prust signe un contrat de 4 ans/10 millions. Il sera échangé le 1er juillet 2015 en retour de Zach Kassian, et d’un choix de 5e ronde en 2016 (Casey Staum).

Colby Armstrong  1ans/1 millions

Francis Bouillon 1ans/1.5 millions.

  • 2013

Douglas Murray 1ans

  • 2014

PK Subban 8ans/ 72 millions sera échangé contre Shea Weber au Prédateur de Nashville.

Lars Eller 4ans/ 14 millions sera échangé contre deux choix de 2e ronde au Capital de Washington.

Tom Gilbert 2ans/ 2,8 millions

Manny Malhotra 1ans/ 850 000$

Jiri Sekac 2ans Échangé en 2015 au Duck d’Anaheim échange de Devante Smith-Pelly

  • 2015

Thomas Fleischmann 1ans

Alex Galchenyuk 2ans/ 5,6 millions

Alexander Semin 1ans/ 1 million son contrat sera terminé avant la fin de la saison.

  • 2016

Philippe Danault 2ans/ 1.825 Millions

Daniel Carr 2ans/ 1.45 million

Zach Redmond 2ans/ 1.225 millions

Al Montoya 1ans/ 95o ooo$

Andrew Shaw 6ans/ 23.4 millions

Alexander Radulov 1an/ 5 millions

Charlie Lindgren 2ans

  • 2017

Karl Alzner 5ans/ 4.6 millions

Ales Hemsky 1ans/ 1 millions

Joe Morrow 1ans

Mark Streit 1ans/ 700 000$ Contrat terminé en cours de saison.

Jakub Jerabek 1ans

Alex Galchenyuk 3ans/ 4.9 millions

En terminant le Canadien de Montréal édition 2017-2018 n’a pas présenté des chiffres ou statistiques à laquelle l’équipe dirigée par Claude Julien devait démontré au cours de la dernière saison.

Cependant, et force est d’admettre Marc Bergevin est un directeur-gérant actif qui n’a pas peur des changements. Il est un dirigeant qui a assurément un plan en tête, et qui tente de le suivre le plus assidûment possible. Il a sans aucun doute erré dans les dossiers Radulov & Markov, mais peut-on le tenir responsable que ces joueurs ai décider de joindre les rangs d’autres organisations avec des demandes salariales exagérées?

La saison 2017-2018 en est une de tremplin. À moins de changement de dernière minute, Marc Bergevin disposera d’environ 30 millions à l’ouverture du marché des joueurs autonomes, et ainsi avoir la chance de changer le noyau de l’équipe, et finalement d’y mettre son empreinte.

En raison des éléments énumérés précédemment, il est clair dans mon esprit que Marc Bergevin demeure l’homme de la situation, et ce même si on aimerait que certaines de ces décisions soient différentes.

Le dossier Max Pacioretty

Marc Bergevin sera très actif dans le dossier Pacioretty. Voici une occasion en or pour Bergevin de regarnir sa banque d’espoir, et du même coup de mettre la main sur un jeune joueur de centre talentueux de premier plan. Espérons simplement que cette fois-ci l’organisation aura appris avec le dossier Galchenyuk!

De nouvelle tête de hockey

Pendant ce temps, l’année 2018 n’est pas terminée que Marc Bergevin est déjà au boulot. L’arrivée de Dominic Ducharme au sein du personnel d’entraîneur apportera beaucoup de fraîcheur à l’organisation. Jean-Jacques Daigneault, et Daniel Lacroix dont les contrats n’ont pas été renouvelés ainsi que Sylvain Lefebvre congédié à titre d’entraîneur-chef du Rocket de Laval donne le signal d’un signe de renouveau chez la sainte-flanelle. À tout ceci s’ajoute le départ de Rick Dudley pour les Hurricanes de la Caroline à titre de vice-président de l’équipe. C’est sans compter sur les rumeurs entourant Joël Bouchard, et sa venue possible avec l’équipe.

Pour toutes ces raisons, il y a tout lieu de croire, et penser que des jours meilleurs attendent nos glorieux.

Go Habs Go!

CRÉDIT PHOTO – La Presse canadienne/Graham Hughes