Par Laurent Poulin

Quand l’actuel DG du Canadien de Montréal Marc Bergevin s’est pointé au 7e étage du centre Bell pour présenter son plan de relance à Geoff Molson, celui-ci a été convaincu au point de laisser son dg en place. La première pièce du casse-tête devant se trouve Bergevin nous est arrivé vendredi passé (tard) alors qu’Alex Galchenyuk quittait vers l’Arizona pour Max Domi. Le mot à la mode est attitude, Domi est plus jeune et coutera 1,8 million de moins, un échange qui en cache un autre. Regardons ce qu’il reste dans le jeu de Marc Bergevin.

Le Canadien repêchera au 3e rang

Le cliché est usé à la corde et sera utilisé 31 fois vendredi soir «nous avons sélectionné le meilleur joueur disponible», c’est cette avenue que devrait prendre le Canadien en repêchant l’ailier gauche tchèque Filip Zadina. Joueur costaud, véritable chasseur de buts, il a manifesté le désir de jouer à Montréal (avec Plekanec). Sa valeur est à la baisse depuis qu’il a été atroce au combine. 

Repêcher le fameux centre

L’autre cliché «on a repêché selon nos besoins» est réservé pour les autres rondes du repêchage. La sainte flanelle pourrait faire fi de la règle et y aller avec le centre finlandais Jesperi Kotkaniemi qui est parfois comparé à Sasha Barkov ou repêcher un centre d’attitude en Brady Tkachuk.  Le ch ayant la chance de posséder très peu de relève, et ce à chacune des positions pourrait aussi sélectionner un défenseur, Noah Dobson d’Acadie-Bathurst semble trôner au-dessus de la liste quand parlera le Canadien. 

Trader down

De gauche à doite, Filip Zadina, Andrei Svechnikov, Rasmus Dahlin, Brady Tkachuk et Jesperi Kotkaniemi,Source: RDS
Légende: De gauche à doite, Filip Zadina, Andrei Svechnikov, Rasmus Dahlin, Brady Tkachuk et Jesperi Kotkaniemi,

Si vous aimez la NFL comme moi ou avez visionné le film draft day avec Kevin Costner, vous comprenez qu’échanger un choix de premier tour peut s’avérer fort payant. Ici Filip Zadina est établi dans le top 3 depuis des lunes, si le Canadien préfère lever le nez sur lui, il doit monnayer ce joueur et le 3e rang pour obtenir de quoi en échange.  Les clubs qu’il faut tenter d’arnaquer parlent 6e (Détroit), 7e (Vancouver), 8e (Chicago) ou 10e (Edmonton). Les choix entre 3 et 10 sont interchangeables selon plusieurs recruteurs. Si le candidat du Canadien est l’un des 2 centres aussi bien, l’obtenir plus loin et ramasser un prospect ou un autre choix de 2e round en retour. Qui sait un club prendrait peut-être un mauvais contrat (Karl Alzner) pour grimper de quelques rangs.

Échanger le capitaine

Sachez que ça ne fait pas plaisir d’en arriver là.  Max Pac n’en a plus que pour un an sur son contrat et si on se fie au 7 millions par année octroyé à Evander Kane par les Shark, notre capitaine fera sauter la banque. Le #67 deviendra bientôt trentenaire, il ralentira rapidement et de toute manière on n’a personne pour le moment pour lui mettre sur la palette. Le CH pourrait être tenté d’aller chercher un joueur de centre prometteur, Robert Thomas St-Louis, Gabe Vilardi Los Angeles ou Henrik Borgstom en Floride seraient les candidats rêvés pour Bergevin. De plus, le ch économiserait une coquette somme pour le 1er juillet prochain. 

Le fameux 1er juillet.

La journée où les $$$ revolent, les pires contrats de l’histoire se donnent en cette journée nationale du déménagement. Le bon Marc nous a habitués à multiplier les signatures de 7e défenseur et de joueur de 4e trio reconnu pour être bon sans la rondelle. C’est cette mentalité qui a rendu le CH difficile à regarder dans les dernières années. Ma stratégie viser la lune, au pire on gagnera une étoile.

John Tavares centre 27 ans

Le fameux joueur de centre n’a pas besoin de présentation, il ira où il veut et son salaire avoisinera les 13 millions. Jouer à Montréal ne l’intéresse possiblement pas mais c'est pas grave, le 1er à midi on doit déposer une offre. 

Paul Statsny centre 32 ans

Paul StastnyLégende: Paul Stastny

Le fils de Peter a relancé le 2e trio des jets de Winnipeg. Maintenant âgé de 32 ans, il demeure excellent dans les 3 zones et avec ou sans la rondelle.  Il faudra surpayer pour l’avoir, je prévois un contrat de 35millions/5 ans à l’équipe qui voudra s’offrir ce luxe sur un 2e trio.

James Van Riemsdyk ailier gauche 29 ans

La bonne vieille stratégie de voler un joueur à un rival de division, JVR n’a pas son pareil pour compter des buts en travaillant autour du filet.  Mais c’est un autre qu’il faudrait surpayer pour obtenir ses services et je ne vois pas pourquoi il choisirait Montréal.

Les autres joueurs autonomes ne m’intéressent pas, fini la surenchère pour des plombiers et des joueurs de profondeur à Montréal.

Marc Bergevin joue sa carrière dans les 2 prochaines semaines.  S’il rate son coup, votre club sera médiocre pour encore 10 ans et rendu à mon âge, je n’ai plus le luxe d’attendre aussi longtemps. Avec 5 choix dans les 2 premières rondes, une décision à prendre sur Max Pacioretty et des millions pleins les poches pour le 1er juillet prochain. Marc Bergevin n’a pas le droit à l’erreur.