Ça n'a vraiment aucun bon sang de ce qui se passe à Ottawa. Il y a tellement des mauvaises nouvelles concernant l'avenir des Sénateurs d'Ottawa que ce n'est même plus drôle.

Comme vous le savez déjà, les Sénateurs sont à la recherche d'un nouvel amphithéâtre pendant quelques années maintenant. Leur meilleur pari jusqu'à maintenant, est situé sur les plaines LeBreton, où il va y avoir un immense projet de développement immobilier au cours des prochaines années. C'est un groupe impliquant le propriétaire des Sénateurs d'Ottawa, Eugene Melnyk, et le fondateur de Trinity Developpement et propriétaire du Rouge et Noir d'Ottawa dans la LCF, John Ruddy, qui ont remporté un appel d'offre pour faire ce genre de projet. Évidemment, ce projet immobilier implique entre autres un nouvel amphithéâtre pour les Sénateurs sur les plaines LeBreton.

Normalement, ce serait une excellente nouvelle pour ceux qui veulent que les Sénateurs demeurent à Ottawa. Leur aréna actuel, situé à Kanata, en Ontario, est difficile d'accès et la franchise a beaucoup de mal à attirer des personnes aux guichets en raison, en partie, à la localisation actuelle de l'équipe. 

Mais connaissant les caprices de Eugene Melnyk, il y a tout de même des sceptiques à ce projet. Et, surprise, la construction de l'amphithéâtre vient de frapper un mur.

M.Melnyk, qui s'attendait à recevoir son amphithéâtre gratuitement, du moins, selon les allégations de Trinity Developpement, n'a pas réussi à développer une bonne relation d'affaires avec M.Ruddy. Et je suis poli là-dessus. Pour vous donner une idée de son... "appréciation"... M.Melnyk a poursuivi M.Ruddy et le groupe Trinity  pour la somme de 750 M $ en dommages et intérêts pour l'échec de partenariat entre les deux hommes.

Si vous vous attendez que M.Ruddy reste les bras croisés devant cette poursuite, détrompez-vous. Parce qu'hier, il a intenté une contre-poursuite à M.Melnyk et à son groupe, Capital Sports Management Inc. (ou CSMI si vous préférez), également pour dommages et intérêts, pour une somme de...

(Roulement de tambours)

Attachez votre ceinture : 1 MILLIARD DE DOLLARS !!!

Je crois que cette image veut tout dire...Source: Imgflip
Légende: Je crois que cette image veut tout dire...

Vous avez bien lu, mesdames et messieurs. Pas un million. Un milliard.

Tel que mentionné plus tôt, selon la CBC, Trinity allègue que CSMI a proposé différentes options, dans lequels les Sénateurs auraient été les locataires du nouvel amphithéâtre en ne payant presque rien. Et évidemment, Trinity a dit non à ces propositions. Toujours selon les allégations de Trinity, le "véritable objectif" de M.Melnyk est de forcer le développeur et la ville d'Ottawa à payer le nouvel amphithéâtre, qui est évalué à 500 M $.

Mais ce n'est pas tout. Trinity a aussi affirmé dans sa poursuite que, et je cite,"La société qui détient les Sénateurs "a admis ne pas avoir les fonds" pour contribuer au projet." Peut-être que ceci explique cela ?

En désespoir de cause, toujours selon la poursuite, CSMI a tenté de faire une dernière offre, proposant à Trinity de financer entièrement l'aréna et qu'en retour, le groupe de Melnyk lui offre toutes ses parts des profits du projet de développement. Je vous laisse deviner la réponse.

Même si le projet du futur amphithéâtre est encore possible selon les dires de M.Ruddy, c'est encore une autre tuile qui tombe sur la franchise des Sénateurs. Bien honnêtement, les joueurs et leurs partisans n'ont vraiment pas besoin de lire ce genre de nouvelles. Avec l'avenir de la franchise qui est de plus en plus incertain, ces évènements hors glace jettent une ombre gigantesque sur les performances de l'équipe sur la glace.

Surtout que les Sens ne sont pas aussi mauvais que ça. Oui, ils ont actuellement la pire défensive de la conférence de l'Est, mais au moins, ils sont très excitants à voir jouer. Thomas Chabot, avec ses 36 points en 35 matchs, est en train de faire oublier Erik Karlsson et son avenir semble très prometteur. Mark Stone amène beaucoup de passion dans son jeu. Brady Tkachuk est un autre jeune joueur prometteur. Même Matt Duchene s'est décidé à jouer à la hauteur de son talent.

Il reste que c'est ce qui se passe en dehors de la patinoire qui retient toute l'attention dans l'organisation. Je sens déjà que cette bataille juridique va laisser des traces sur l'équipe et inévitablement, son avenir. Vraiment, je crois que l'avenir des Sénateurs d'Ottawa va se jouer là-dessus. Ce ne sera pas beau et ça va remettre en doute plus que jamais l'avenir à court, moyen et long terme de la franchise.

On peut s'entendre sur une chose : La guerre est déclarée entre Eugene Melnyk et John Ruddy. L'avenir des Sénateurs d'Ottawa est en jeu. Et les partisans de la franchise risquent d'être les grands perdants dans cette affaire.