Présentation des matchs éliminatoires de divisions en fin de semaine dans la NFL. Comment réagira Patrick Mahomes? Les Patriots pourront-ils courir contre les Chargers? Est-ce que Dallas poursuivra son parcours? Les Saints pourront-ils contrecarrer le jeu de Nick Foles? Et Mère Nature pourrait être de la partie à Kansas City et Foxboro. Ça promet!

Nous y voilà à ce fameux weekend des matchs éliminatoires de divisions. À chaque année, c’est probablement le rendez-vous par excellence du calendrier de la NFL. Et les quatre matchs du weekend promettent énormément. Et comme la semaine dernière, j’y vais de mes prédictions. Après avoir terminé le premier weekend éliminatoire avec une fiche de 3-1, j’ose espérer avoir autant de succès en fin de semaine! Alors je frotte ma boule de cristal, et on y va!

SAMEDI, 12 JANVIER

Indianapolis à Kansas City…Les Chiefs n’ont pas atteint la finale de la Conférence Américaine depuis 1993. Est-ce que 2018 sera l’année du retour des Chiefs? Et il est bon de rappeler que cette concession a un passé désastreux lors des éliminatoires. Kansas City présente une fiche de de 3-11 dans leurs 14 derniers matchs d’après-saison. Pire encore, la dernière victoire à domicile remonte au 16 janvier 1994, face aux Oilers de Houston. Mais la présence de Patrick Mahomes pourrait mettre fin à cette terrible séquence. Pour ce qui est des Colts, l’équipe de Frank Reich possède la meilleure défensive au niveau des verges accordées depuis la semaine 7. Elle devra avoir à l’œil le duo Patrick Mahomes-Tareek Hill, et limiter les dégâts. La combinaison s’est avérée mortelle pour plusieurs coordinateurs défensifs cette année. Le coordonnateur des Colts, Matt Eberflus, devra avoir un plan de match parfait. Darius Leonard, qui a dominé la NFL pour les plaqués en saison régulière, a été exceptionnel la semaine dernière face aux Ravens (13 plaqués). Il aura pour mission d’être partout! Mais chose certaine, Andrew Luck devra opérer de façon à pouvoir garder le ballon le plus longtemps possible. Le jeu au sol sera vital, notamment avec Marlon Mack. Et on annonce de la neige.

PRÉDICTION : Indianapolis

Andrew LuckSource: Michael Wyke Associated Press
Légende: Andrew Luck

Dallas à Los Angeles…Deux vieux rivaux d’une autre époque s’affronteront sous les rayons du soleil de la Californie. Comment évaluer les Rams? L’équipe a inscrit 527 points en saison régulière. La 2e meilleure attaque doit son succès à Todd Gurley. Le porteur étoile est la bougie d’allumage. Les défensives adverses ont prouvé que Jared Goff est moins efficace lorsque Gurley est menotté. Et il est possible de marquer des points, beaucoup de points, contre les Rams. Et c’est pour cette raison que les Cowboys doivent être pris au sérieux. La semaine dernière, la stratégie du coordinateur défensif Rod Marinelli a complètement embouteillé les Seahawks, la meilleure attaque terrestre de la ligue. Attendez-vous à voir fréquemment Leighton Vander Esch, Sean Lee, Jaylon Smith et Demarcus Lawrence. Si Dallas veut sortir gagnant de ce face-à-face, Ezekiel Elliott devra faire son travail en attaque, lui qui a gagné 137 verges samedi dernier. Pour ce qui est de Dak Prescott, il devra surveiller du coin de l’œil Aaron Donald. Le boulot de la ligue offensive des Cowboys sera de contenir l’un des meilleurs joueurs défensif depuis Lawrence Taylor.

PRÉDICTION : Dallas

Ezekiel ElliottSource: om Pennington/Getty Images
Légende: Ezekiel Elliott

DIMANCHE, 13 JANVIER

Los Angeles à la Nouvelle-Angleterre…Les années se suivent et se ressemblent pour les Patriots. Dimanche, ils disputeront un 22e match éliminatoire à domicile depuis 2001; soit depuis que Tom Brady a pris les rênes de l’attaque. C’est une statistique ahurissante. Et les Patriots n’ont perdu que trois de ces matchs. Mais la Nouvelle-Angleterre présente du jeu différent cette année. Les manœuvres spectaculaires ont fait place, dernièrement du moins, à une stratégie axée sur le jeu au sol. Alors que dans le passé le jeu aérien ouvrait la course, c’est plutôt l’inverse qui s’est produit lors des derniers matchs de 2018. Et c’est peut-être ce qui permettra à la troupe de Bill Belichick de vaincre Los Angeles. Sur papier, les Chargers sont immensément plus talentueux que les Patriots. Sept joueurs ont été choisis pour le Pro Bowl. Mais la Nouvelle-Angleterre a souvent vaincu des équipes plus talentueuses en utilisant sa matière grise. Parmi les batailles à surveiller, notons celle entre Kennan Allen et Stephon Gilmour. Gilmour, qui a été choisi sur la première équipe All-Pro, sera dans les souliers du receveur des Chargers. Mais ces derniers ont d’autres joueurs dangereux en attaque, à commencer par Philip Rivers. Le quart-arrière de 37 ans n’a toutefois jamais gagné contre Brady (0-7). L’équipe qui réussira à établir le jeu au sol, et mettre de la pression sur le quart-arrière adverse, remportera probablement le match. Et un petit détail pourrait chambarder le déroulement de la rencontre. Les météorologues prévoient une température de -10 degrés, des nuages, des possibilités de neige et du vent. Une température pittoresque en ce temps-ci de l’année à Foxboro! Et les Patriots savent comment jouer dans de telles conditions.

PRÉDICTION : Nouvelle-Angleterre

Rob GronkowskiSource: Joe Robbins, Getty Images
Légende: Rob Gronkowski

Philadelphie à la Nouvelle-Orléans… Mitchell Trubisky a manqué de précision à plusieurs occasions lors du match de dimanche dernier face aux Eagles. Il serait étonnant de voir Drew Brees faire les mêmes erreurs. Les partisans des Eagles ont vanté leurs favoris cette semaine sur les médias sociaux, et avec raison. Mais la route s’arrêtera à la Nouvelle-Orléans. Vrai? Les deux équipes se sont affrontées le 18 novembre. Les Saints avaient massacré les Eagles 48-7. Mais Nick Foles n’y était pas. Avec Foles à poste, l’équipe entière croit être capable de l’impossible. La confiance d’une équipe en son quart-arrière n’a pas de prix. Toutefois, la défensive du coordonnateur Dennis Allen a terminé la saison au 3e échelon contre la course, et au 6e rang pour les sacks du quart. En d’autres mots, la défensive de la Nouvelle-Orléans est plus efficace qu’on pourrait l’imaginer. Mais en bout de ligne, les Saints ne sont pas les Bears. L’équipe de Sean Payton a été la plus régulière de la ligue durant la saison. C’est l’alignement le plus complet de toute la NFL. Les Saints peuvent marquer beaucoup de points avec Brees, Micheal Thomas et le duo Kamara-Ingram dans le champ arrière. Il ne serait pas étonnant de voir Brees lancer au moins 40 passes. La défensive des Eagles tiendra-t-elle le coup? Je vous rappelle qu’en raison de blessures à la tertiaire, ce sont les substituts des substituts qui seront sur le terrain! Théoriquement, la saison des Eagles devrait prendre fin dimanche.

PRÉDICTION : Nouvelle-Orléans

Mark Ingram et Alvin KamaraSource: Chuck Cook/USA TODAY Sports
Légende: Mark Ingram et Alvin Kamara

Bon weekend de football!