Après un calendrier régulier de 256 matchs, c’est le temps des éliminatoires!  Et comme par le passé, les affrontements seront âprement disputés. Et ce weekend des meilleurs deuxièmes (Wild Card) promet! Qu’est-ce que Nick Foles fera face à la défensive des Bears? Est-ce qu’Andrew Luck mènera les Colts à la victoire? Les Ravens pourront-ils tenir tête aux Chargers? Verrons-nous les Cowboys franchir la ronde initiale? Tout un weekend en perspective.

Je ne suis nullement un expert des prédictions. Je me contente habituellement d’analyser les forces en présence. Mais un amateur écrivait il y a quelques semaines dans la section des commentaires qu’il aurait été intéressant de connaître mes choix. Alors j’accepte aujourd’hui de me mouiller! Un exercice que vous pouvez faire à la maison. Je vous encourage également à laisser vos choix au bas du texte.

SAMEDI, 5 JANVIER

Indianapolis à Houston…Le face-à-face ouvrira les hostilités des éliminatoires 2018-19 à 16h35, heure de l’Est. La mission des Colts sera de lancer de ballon, car il pourrait être difficile de courir. Les Texans ont accordé en moyenne 82,7 verges par match, soit la 3e meilleure défensive contre la course. Et malgré la présence de Marlon Mack dans le champ arrière, les Colts sont 20e au niveau de l’attaque terrestre. Alors les Colts devront probablement s’en remettre à Andrew Luck, qui a terminé la saison avec plus de 4500 verges. Et seul Patrick Mahomes a fait mieux que Luck pour les passes de touchés (Luck 39, Mahomes 50). En défensive, Darius Leonard sera à surveiller dans le camp des Colts. Leonard, qui a dominé la ligue pour les plaqués en 2018 (163), aura à l’œil Deshaun Watson.

PRÉDICTIONS : Indianapolis

Andrew LuckSource: Brace Hemmelgarn-USA TODAY Sports
Légende: Andrew Luck

Seattle à Dallas…Dak Prescott voudra prouver qu’il est un  quart-arrière élite. Le match aura lieu en soirée, sous les réflecteurs du AT&T Stadium. Mais la bonne nouvelle pour Prescott, c’est qu’il pourra compter sur Ezekiel Elliott. Meneur cette saison pour les gains au sol (1434 verges). Elliott est le joueur qui a gagné le plus de premiers essais au sol au cours de la saison (73). Ainsi va Elliott, ainsi vont les Cowboys. Et la bataille du temps de possession sera cruciale. Il est bon de rappeler que les Seahawks ont accumulé 2560 verges au sol cette saison. Il s’agit du plus fort total de la ligue. Les Seahawks peuvent ainsi garder le ballon pendant de longues minutes. La défensive des Cowboys, menée par Leighton Vander Esch et Demarcus Lawrence, devra être alerte. De plus, seuls les Ravens ont fait mieux que les Seahawks pour les premiers essais au sol (Ravens 153, Seahawks 133). Dans le camp des Seahawks, Russell Wilson et Bobby Wagner devront jouer du gros football s’ils veulent sortir d’Arlington avec la victoire. Mais en bout de ligne, Ezekiel Elliott trouvera les brèches, et Dak Prescott Amari Cooper.

PRÉDICTION : Dallas

Ezekiel ElliottSource: cowboysnation.com
Légende: Ezekiel Elliott

DIMANCHE, 6 JANVIER

Los Angeles à Baltimore…Les Chargers se présenteront à Baltimore avec l’idée de contrecarrer le coordonnateur défensif Don Martindale. La tâche pourrait être ardue à partir de 13h05. Les Ravens possèdent la meilleure défensive pour les verges accordées par match (292,9). C’est normalement une statistique qui en dit long sur l’efficacité d’une unité défensive. Ils ont aussi Terrell Suggs et CJ Mosley. Mais les Chargers ont Philip Rivers, Kennan Allen et Melvin Gordon. Mais encore là, les Ravens ont la 6e meilleure défensive contre la passe. Au sol, les Ravens sont exceptionnels depuis que Lamar Jackson est au poste de quart-arrière. Ils ont surpassé les 200 verges à cinq occasions depuis la mi-novembre. Mais comment se comportera le jeune quart-arrière? Et les Chargers comptent sur Melvin Ingram et Joey Bosa pour se lancer à l’assaut de Jackson. Les petits détails pourraient faire toute la différence de ce match.

PRÉDICTION : Los Angeles

Philip RiversSource: Sam Greenwood/Getty Images
Légende: Philip Rivers

Philadelphie à Chicago…Ce premier weekend éliminatoire se terminera en fin d’après-midi avec un affrontement très intriguant. Les Eagles seront à Chicago. Les Bears sont perçus comme une équipe extrêmement dangereuse en raison de leur défensive. L’arrivée de Kahlil Mack a provoqué un sentiment de nostalgie sur la ville des vents. Au cours dernières semaines, les amateurs ont comparé les Bears de 2018 à ceux de Mike Ditka des années 80. Et même s’il y a des différences entre les deux équipes, l’équipe de Matt Nagy semble impénétrable. La défensive du coordonnateur Vic Fangio a accordé le plus faible total de points (17,7/match). Elle est également celle qui a concédé le moins de verges contre la course. La défensive a aussi mené la NFL avec 27 interceptions. Et pour ce qui est du jeu au sol, les Monsters of the Midway version 2018 sont 6e. Alors la mission de Nick Foles, qui tente d’y aller d’un autre miracle en 2018, ne sera pas chose facile. Mais on peut s’attendre à une bataille de tous les instants de la part des champions en titre. Et n’oublions pas que l’an dernier, les deux meilleures défensives, Minnesota et Jacksonville, n’étaient pas au Super Bowl. Est-ce que Foles pourra solutionner la défensive hermétique des Bears? Les médias de Chicago ont mentionné cette semaine que les Bears pensent déjà au prochain weekend. Est-ce qu’un excès de confiance pourrait joueur des tours aux Bears? Tout est possible.

PRÉDICTIONS : Chicago

Khalil MackSource: Joe Camporeale-USA TODAY Sports
Légende: Khalil Mack

Et vous, quels sont vos choix? J’attends vos commentaires.