Le centre Nick Suzuki, considéré par The Hockey News comme le 22e plus bel espoir dans la LNH, se sentirait-il en mission? Le Storm de Guelph semblait voué à une élimination rapide. Les puissants Knights de London s’apprêtaient à lui assener le coup de grâce, après des gains expéditifs de 3-2, 7-0 et 7-4.

Nick Suzuki s’est levé. Du haut de ses 5’11’’, il a porté sa formation sur les épaules. Aujourd’hui (dimanche 14 avril) la série est égale. Un match-suicide décidera du vainqueur mardi soir au Budweiser Gardens de London.

Stimulé par la performance flamboyante de Ryan Poehling (29e espoir, selon le même magazine) avec le CH, Nick donne tout ce qu’il a. Et il a beaucoup. Le 2e tir le plus puissant de l’association Ouest (après les boulets du défenseur de Saginaw, Body Wilde), et un QI hockey attesté par les entraîneurs de l’OHL : ils l’ont sacré le joueur le plus intelligent de sa ligue! Devant son frère Ryan et Morgan Frost.

Au fait, il se retrouve à un petit point de Frost, qui occupe le second échelon des marqueurs des séries en Ontario. Frost, une sélection de 1re ronde des Flyers (27e de la LNH). Frost, le 4e marqueur durant la saison (109 points), et surtout le meilleur passeur (72) cet hiver.

 

Un joueur constant

Suzuki, obtenu en prime dans l’échange de Pacioretty, occupe le 4e rang des pointeurs et la 2e place des buteurs de l’OHL en séries ce printemps. Il s’est contenté du 11e rang durant le calendrier régulier. Son absence pour représenter le Canada a causé cette dégringolade. Il voudrait certainement, comme Poehling, forcer la main à la direction du club tricolore. Pour un poste régulier sous la grande tente. Mais plusieurs partisans doutent encore de ses capacités. Laval apparaît sa destination probable.

Il a 9 buts 8 passes en 10 parties, un différentiel de +6 et 35 lancers au but. Égal à Owen Tippett, du Spirit de Saginaw. Incidemment Tippett, 10e choix de la LNH en 2017 (Panthers), jouera ce soir, à 19 h 07, à Sault-Sainte-Marie. Les Greyhounds (où évolue Frost) feront face à l’élimination (3-2 le 4 de 7).

Voici comment Suzuki a pu s’affirmer, contre London : d’abord il a réalisé 1 but 2 passes et 6 tirs au but dans un gain de 4-3. Il a compté le 3e but 47 secondes après son coéquipier Nate Schnarr, pour doubler l’avance du Storm en 2e période (3-1). Puis à 3-2 tard en 3e période, le no 9 du Storm (Nick Suzuki) a amorcé un jeu complété par Liam Hawel, redonnant une avance de deux buts aux siens.

Dans la 5e partie, Suzuki a rompu l’égalité de 1-1 après 3;59 en 3e période, et a inscrit le but d’assurance avec 13 secondes à faire, en route vers une victoire de 3-1 à London. Il a cadré 9 lancers! Et samedi (hier), il a récolté la première étoile dans un gain de 5-3. Il a scellé l’issue dans une cage déserte à moins de 2 minutes de la sirène, et il avait préparé deux buts, dont le décisif.

Le sort des deux équipes sera déterminé mardi soir, sur le territoire de la troupe de Dale Hunter (sous le DG Mark Hunter). Les frères Hunter sont des battants. Les Knights sont très compétitifs, bon an mal an. Meneurs de l’association Ouest avec 99 points, ils ont fini au 2e rang de l’OHL derrière Ottawa. Ils ont la 3e attaque de la ligue (299 buts) et la 4e défensive (211 buts alloués). Guelph a la 2e attaque (308), mais la 8e défensive (230 filets concédés).

 

Suzuki a toujours produit

Déjà au niveau bantam, Suzuki engrangeait les points. Et à 16 ans il a récolté 20 buts dans l’Ontario Hockey League, avant d’enchaîner avec 45, 42 et 34 buts en calendrier régulier. Il a été 5e pointeur dès sa 2e saison, puis 4e avant de descendre 11e. Mais il connaît sa meilleure campagne, comme je m’emploie à le démontrer.

En quatre ans dans l’OHL, il a accumulé 381 points (163-218) +109 en 295 parties, décochant 1178 tirs au but. Il a inscrit 42 filets sur l’attaque massive, 14 en infériorité numérique et a signé 29 filets victorieux. Ces données incluent les séries.

Il aimerait montrer qu’il aurait un impact de l’ordre d’un Jordan Weal, ex-vedette de la WHL ayant fait ses preuves dans l’AHL et en fin de saison avec le Canadien. Un centre droitier, comme lui, mais plus âgé et expérimenté.

Outre son lancer digne de la LNH, Suzuki est polyvalent, s’illustrant à l’aile comme au centre. Il a aussi une belle accélération et est dangereux pour l’adversaire, à court d’un homme. Il anticipe bien le jeu, parce qu’il est économe dans ses mouvements. Il a aussi été honoré du titre du plus gentilhomme, en 2017-2018.

Résultat : plus de 100 points à chacune des trois dernières années dans sa ligue, séries comprises. Constatez la progression :

2016-2017 : 53-65 : 118 points en 82 PJ +58 (20 PUN) 15 BAN 7 BDN 7 BG 322 lancers (493/979 mises en jeu)

2017-2018 : 45-67 : 112 points en 75 PJ +26 (10 PUN) 9 BAN 5 BDN 4 BG 325 lancers (417/806)

2018-2019 : 43-68 : 111 points en 69 PJ +46 (16 PUN) 8 BAN 1 BDN 9 BG 325 lancers (589/1105)

Trois dernières campagnes OHL : 141-200 : 341 points en 226 PJ +130 (46 PUN) 32 BAN 13 BDN 20 BG 969 lancers (1499/2890)

Notez que Suzuki pourrait grandement améliorer ses statistiques de 2018-2019, si le Storm surprenait les Knights mardi soir. En incluant ses 5 matches au Jr  mondial 2019, il a 43 buts 71 aides 114 pt en 74 PJ +50 et 330 tirs.

« [Nick] a certainement l'intelligence, il travaille fort, il a le talent et il a le coup de patin pour jouer [dans la LNH]. Il est en avance sur plusieurs autres en raison de sa maturité. » George Burnett, entraîneur-chef et DG du Storm de Guelph

Statistiques comparées au niveau junior :

Max Domi (5’10 et 193 lb)  12e choix LNH

OHL : 150 buts 241 aides 391 points +105 en 302 parties

Total jr : 163 buts 260 aides 423 points +114 en 332 PJ

 Jordan Weal (5’10 et 179 lb) 70e choix LNH

WHL : 136 buts 254 aides 390 points +38 en 287 parties

Total jr : 141 buts 268 aides 409 points +46 en 303 PJ

 Nick Suzuki (5’11 et 183 lb) 13e choix LNH

OHL : 163 buts 218 aides 381 points +109 en 295 parties

Total jr : 165 buts 226 aides 391 points +113 en 310 PJ

 Brayden Point (5’10 et 166 lb) 79e choix LNH

WHL : 147 buts 203 aides 350 points -11 en 276 PJ

Total jr : 153 buts 217 aides 370 points -1 en 302 PJ

 Avez-vous remarqué que Nick Suzuki est un meilleur buteur que les trois autres?