Avec l’autonomie qui approche à grand pas, Tom Brady est le nom qui circule le plus. Aux États-Unis, certains en profitent pour rappeler que Brady ne serait rien sans Bill Belichick, et que la Nouvelle-Angleterre devrait passer à autre chose. Rob Parker, Shannon Sharpe et Max Kellerman crient haut et fort que Brady doit son succès à son entraîneur-chef. Mais est-ce vraiment le cas? Il a certes ses supporteurs, mais Brady est la cible de remises en question, et ce depuis des années. Est-ce fondée? À l’inverse, qu’a fait Belichick sans Brady? Voyons voir.

Mon podcast

 

Il s’agit de comparer le rendement de Bill Belichick en l’absence de Tom Brady. Nous devons aussi regarder son parcours depuis ses premiers pas à titre d’entraîneur-chef avec les Browns de Cleveland. De plus, dresser les accomplissements du quart-arrière sous la férule de son entraîneur-chef est un exercice qui doit être fait.

Avant d’aller plus loin, j’ai toujours dit que la Nouvelle-Angleterre était devenue l’équipe à battre en raison du duo Belichick-Brady; le mariage parfait dans les circonstances.

Quelques statistiques

1. Bill Belichick présente une fiche de 54-63 en saison régulière comme entraîneur-chef sans Tom Brady. À l’inverse, son dossier est incroyable avec TB12 à son poste (219-64).

2. En sept saisons à la tête d’une équipe sans Tom Brady, Belichick a manqué les éliminatoires à six occasions. Il a aussi cinq saisons perdantes (dossier inférieur à .500).

3. Bill Belichick présente une fiche de 18-19 comme entraîneur-chef des Patriots sans Tom Brady. Dès que Brady a pris la relève de Drew Bledsoe lors du second match de la saison 2001, l’équipe a terminé cette campagne avec un différentiel de +6 pour les victoires par rapport à 2000, tout en remportant le Super Bowl. À l’inverse, les Patriots ont encaissé un différentiel de -5 en 2008 (11-5) comparativement à 2007 (16-0). Rappelons que Brady a subi une blessure qui a mis fin à sa saison lors du match inaugural de 2008. Concernant les Patriots de 2008, ils ont aussi marqué 179 points de moins avec le remplaçant de Brady, Matt Cassel. Randy Moss et Wes Welker étaient pourtant toujours de l’alignement.

4. Au cours de ses 6 saisons comme entraîneur-chef avant 2001 (sans Tom Brady), Bill Belichick n’a jamais eu une offensive dans le top-10. L’offensive a terminé 6e en 2001 avec Tom Brady.

5. Les coordonnateurs Josh McDaniels et Bill O’Brien avaient des offensives parmi les deux meilleures de la ligue avec Tom Brady. Ils ont été incapables d’avoir le même résultat ailleurs. McDaniels est depuis revenu à Foxborough.

Bill Belichick avec les Browns de ClevelandSource: Brett Coomer/Associated Press
Légende: Bill Belichick avec les Browns de Cleveland

Il y a beaucoup d’autres statistiques qui démontrent à quel point la différence est marquante entre le Bill Belichick avant l’arrivée de Brady, et le Belichick depuis l’émergence du quart-arrière. Et n’oublions jamais que Belichick est un entraîneur défensif. L’influence de ce dernier sur le développement de Brady sonne faux. Il s’adresse davantage à Joe Montana, qui a eu la chance d’évoluer pour un innovateur. Bill Walsh est le concepteur du West Coast Offense. Mais ce point n’est jamais amené dans les discussions.

Où est l’honnêteté?

Ceux et celles qui ont tendance à apporter un bémol au succès de Brady ne font jamais le même exercice pour les autres grands quarts-arrières. C’est un manque flagrant d’honnêteté. Pour ces personnes, Peyton Manning est le seul responsable de son succès. Roger Staubach n’a aucunement bénéficié de la présence de Tom Landry. Bret Favre a bâti sa carrière tout seul. Pour d’autres, Dan Marino est devenu Dan Marino à cause de Dan Marino! Les analystes parlent rarement de Don Shula.

Alors, est-ce que ceux qui détestent Tom Brady ont raison? Est-ce que Bill Belichick mérite tout le crédit pour la carrière de Tom Brady? Rob Parker a déjà déclaré sur le réseau Fox que Brady ne serait qu’un quart moyen sans Belichick. Vous êtes peut-être comme moi, et vous estimez que les deux hommes se sont complémentés à merveille au fil des ans. Qu’en pensez-vous?

Bill BelichickSource: Rey Del Rio/Getty Images
Légende: Bill Belichick