Et j’aimerais préciser que le « on » inclut la personne qui parle.

 Non mais c’est vrai. Ça saute aux yeux.             

 J’ignore si vous êtes comme moi mais quand je participe à un événement de course à pied, j’aime bien conserver un souvenir. De ce fait, je me procure régulièrement une photo prise par des photographes situés un peu partout le long du parcours, à des endroits souvent stratégiques. Toutefois, lorsqu’elle le peut, ma compagne jouera ce rôle.

 Ainsi, je mettrai beaucoup d’argent dans mes poches car aujourd’hui, c’est pratiquement devenu un luxe de s’acheter une photo-souvenir. Un crémage sur le gâteau qui devient de plus en plus dispendieux.

 

Courir un marathon à l'étranger fait vivre des moments inoubliables que l'on désire conserver. Les photographes le savent et profitent de l'occasion.

 

Si je vous parle de  cette injustice, c’est que d’après moi, on abuse un p’tit peux, vous ne trouvez pas ? Ce que je n’arrive pas à comprendre est cette photo d’une qualité supérieure que j’ai obtenue suite à ma participation au marathon des Érables à Mont-Saint-Grégoire récemment, et ce, sans débourser un sou !

 Comment Just Run peut s’y prendre pour agir de la sorte ?

 Inutile de dire que les participants ont sauté sur cette occasion en or comme la misère sur le pauvre monde ! Non mais, comprenez-vous quelque chose ?

 J’ai pris l’habitude d’acheter une photo après chacun de mes 42km. C’est pratiquement devenu une tradition. Particulièrement, ceux que je cours en terre lointaine. On dirait qu’il me la faut. Mais vous devriez voir la qualité de la photo contrairement à ce qu’on nous a servi aux Érables.

 

Le marathon des Érables a fourni gratuitement des photos d'une qualité supérieure à bien d'autres organisations.

 

Je vous le dis, parfois, j’ai dû débourser aux alentours de 60$ pour m’accaparer de cette photo. Une vraie arnaque. J’ai déjà acheté une photo lors de certains marathons courus au Québec ou en Ontario et l’enveloppe contenant cette image provenait de la Nouvelle-Zélande ! Force est d’admettre qu’il y a des gens qui se graissent les pattes avec ce stratège. Or, comme dirait l’autre, personne ne m’oblige à l’acheter cette fameuse photo, sauf que l’on est bien content quand on peut se la procurer gratuitement avec une qualité professionnelle incomparable.

 Je me dis que si Just Run a pu prendre les moyens pour donner les photos aux participants, c’est qu’il est possible de le faire. À bien y penser, il s’agit peut-être d’une façon d’attirer la clientèle et c’est tant mieux si ça fonctionne car ainsi, autant le coureur que l’organisateur y trouvent leur compte.

 Je n’ai pas le choix car je me suis moi-même créé cette obligation. Je continuerai à acheter une photo après mes prochains marathons et dorénavant, j’aurai davantage le sentiment de me faire duper après ce que je viens de constater aux Érables.

 

Un souvenir, c'est important dans la vie, particulièrement pour les futures générations. Parfois, il ne restera que ces photos comme preuve de votre expérience vécue.

 

Car malheureusement, ma compagne ne peut pas toujours saisir ces moments et je ne dois surtout pas lui mettre cette pression sur les épaules.

 Bravo à Just Run. Vous avez permis aux coureurs d’économiser et de conserver de beaux souvenirs qu’ils afficheront avec le logo de votre organisation au bas de la photo.

 Vous devriez peut-être servir cette leçon de marketing aux autres organisations !