En effet, la formation dirigée par Gerard Gallant, qui a joué 27 de ses 48 premiers matchs à domicile et qui vient de terminer un séjour de sept rencontres locales, amorce ce soir un voyage de huit rencontres consécutives à l'étranger, qui seront jouées du 14 janvier au 6 février, elle qui disputera neuf de ses 10 prochaines parties sur les patinoires adverses.
 
Il faut souligner que les Golden Knights vont disputer quatre matchs avant la pause du match des étoiles et quatre autres tout de suite après cette Classique.
 
Les quatre premières rencontres seront disputées contre les Sabres de Buffalo ce soir, les Sénateurs d'Ottawa jeudi, le Canadien de Montréal samedi et les Bruins de Boston mardi le 21 janvier, alors que les quatre dernières seront jouées contre les Hurricanes de la Caroline, le 31 janvier, les Predators de Nashville, le 1er février, le Lightning de Tampa Bay, le 4 février et les Panthers de la Floride, le 6 février.
 
Ils retourneront au T-Mobile Arena, le 8 février, alors qu'ils recevront la visite des Hurricanes de la Caroline et retourneront sur la route pour y affronter le Wild du Minnesota, le 11 février, au Xcel Energy Center.
 
Par la suite, ils auront un séjour de cinq rencontres locales et ça risque d'être très difficile, car ce sera contre cinq puissantes équipes, les Blues de St. Louis, les Islanders de New York, les Capitals de Washington, le Lightning de Tampa Bay et les Panthers de la Floride, respectivement les 13, 15, 17, 20 et 22 février.
 
Le voyage de l'équipe est l'un des longs de l'histoire de la LNH et soulignons que lors de la saison 2009-2010, les Canucks de Vancouver avaient réalisé le record du circuit, disputant 14 matchs de suite à l'étranger, durant une période de 40 jours, du 30 janvier au 10 mars 2010, durant la présentation des Jeux Olympiques, dans la ville de la Colombie-Britannique.
 
 
Les Golden Knights, qui semblaient avoir repris leur vitesse de croisière, ont terminé leur séjour à domicile en subissant trois défaites (0-3-0) de suite, eux dont la fiche est de 5-5-1 dans leurs 11 dernières rencontres disputées depuis le 19 décembre dernier.
 
Ils affichent un dossier décevant de 24-18-6 pour 54 points en 48 matchs et se retrouvent au 7e rang de l'Association de l'Ouest, un seul point devant les Oilers d'Edmonton, qui ont un match de plus à disputer et deux points devant les Jets (2) de Winnipeg, qui ont deux matchs de plus à jouer.
 
Sans oublier les Predators de Nashville, qui malgré un retard de cinq points sur les Golden Knights, ont pas moins de quatre matchs de plus à jouer, ce qui pourrait compliquer la tâche de ces derniers pour une participation aux séries éliminatoires.
 
Présentement, c'est nul autre que Max Pacioretty qui domine l'équipe au chapitre points, ayant une fiche de 20-25-45 en 48 matchs, deux points devant Mark Stone (16-27-43 en 48 parties) et deux buts de plus que Reilly Smith, qui en totalise 18 en 48 rencontres. L'ex-joueur du Canadien a marqué quatre buts lors de ses cinq dernier matchs et présente un dossier de 10-9-19 dans ses 16 dernières parties disputées depuis le 10 décembre dernier.
 
Par contre, d'autres joueurs déçoivent, dont William Karlsson, qui a un dossier de 10-23-33 en 48 parties et qui n'a pas marqué lors de ses 13 derniers matchs, affichant un dossier de 0-6-6 depuis le 15 décembre, lui dont le dernier but remonte au 13 décembre, face aux Stars de Dallas. Ce rendement est loin de celui de sa première saison avec l'équipe en 2017-2018, car il avait eu une fiche de 43-35-78 en 82 rencontres.
 
Soulignons que les Knights ont ralenti par rapport à l'an dernier, eux qui avaient un dossier de 28-16-4 pour 60 points après leurs 48 premiers matchs et ils avaient été superbes en 2017-2018, car ils avaient un rendement de 32-12-4 pour 68 points après 48 rencontres. Ils avaient atteint la finale de la Coupe Stanley, s'inclinant en cinq matchs contre les Capitals de Washington.
 
LES MATCHS DES GOLDEN KNIGHTS DE VEGAS
7 janvier 2020-Pittsburgh 4 à Vegas 3
9 janvier 2020-Los Angeles 5 à Vegas 2
11 janvier 2020-Columbus 3 à Vegas 0
14 janvier 2020-Vegas à Buffalo (19h)
16 janvier 2020-Vegas à Ottawa (19h30) 
18 janvier 2020-Vegas à Montréal (19h)
21 janvier 2020-Vegas à Boston (19h)
31 janvier 2020-Vegas en Caroline (19h30)
1 février 2020-Vegas à Nashville (20h)
4 février 2020-Vegas à Tampa Bay (19h)
6 février 2020-Vegas en Floride (19h)
8 février 2020-Caroline à Vegas (22h)
11 février 2020-Vegas au Minnesota (20h)