Plusieurs questions se sont soulevées lors de la victoire des Cavaliers, vendredi dernier, au Quciken Loans Arena de Cleveland. Alors que les champions de la Conférence de l'est accusaient d'un retard important de 3-0, ils ont su se prendre en main pour arracher une toute première défaite aux Warriors de Golden State au cours des présentes séries.

C'est par la marque de 137-116 que Cleveland a pu éviter la balayage ainsi que la montée historique des Warriors, qui traînaient derrière eux pas moins de 15 victoires consécutives. La franchise californienne était alors sur le point de connaître la première conquête d'un championnat de la NBA sans subir aucun revers durant l'entièreté du calendrier éliminatoire.

Avec ce changement de momentum aussi rapide qu'inusité, c'est à se demander si les Cavs pourront prolonger leur effet dominant pour, une fois de plus, créer la surprise dans l'affrontement et remporter le championnat. Je vous rappelle que l'an dernier, ils ont réalisé une première dans l'histoire de la ligue en effaçant un déficit de 1-3 par la collecte de trois victoires d'affilée, pour s'emparer des grands honneurs.

Cette année, la troupe menée par le quadruple MVP LeBron James se trouvait en retard 0-3. C'est du jamais-vù dans l'histoire de toute la ligue, d'où la quasi-impossibilité d'une telle remontée en pareille de minorité situation.

Malgré le fait qu'elle n'accuse plus que d'un retard de 1-3, il s'agit tout de même d'un tour de force plus que majeur de parvenir à défaire les champions de la saison régulière, qui ont cumulé 67 victoires en 82 matchs en plus de balayer toutes les autres équipes qui s'opposaient à eux lors des présentes séries.

C'est ce qui m'amène à ma réflexion: plusieurs se demandent certainement si les Cavaliers pourront défendre leur titre en remportant les trois prochaines rencontres. Je répondrai à ces personnes par un non catégorique. Il est selon moi très peu probable que Cleveland parvienne à s'emparer du championnat.

Ma prédiction initiale de la série se formulait en faveur des Warriors, qui remporteraient alors le titre en cinq rencontres. Si ces derniers remportent la prochaine joute, ils arriveront à valider ma prédiction. En effet, dans la situation où nous nous trouvons présentement, je pense fortement que Golden State pourra clôturer l'essaim à l'aide d'une convaincante victoire à domicile.

La formation dirigée par Steve Kerr n'a concédé la victoire qu'à neuf reprises lors des trois dernières saisons régulières, c'est-à-dire un total de 123 matchs disputés à domicile pendant cette période. C'est donc un incroyablement mince taux de défaite de 7,3% aux cours des trois dernières années qui plane sur l'équipe. En soi, cette carapace représente déjà un argument plutôt convaincant, mais ce n'est pas terminé.

En plus de la superbe armure que les Cavaliers doivent percer, Golden State peut compter sur ses superstars offensives ainsi que leur système de jeu extrêmement efficace pour amasser des gains cruciaux en séries. Je fait bien évidemment référence à l'ailier Kevin Durant et au meneur Stephen Curry, qui présentent respectivement des moyennes de 27,8 points, 8,1 rebonds et 4,2 passes décisives, ainsi que de 27,7 points, 6,3 rebonds, 6,5 passes décisives en séries éliminatoires.

En résumé, pour toutes ces raisons, je pense fortement que les Cavaliers n'auront pas la force nécessaire pour pouvoir remporter le championnat NBA 2017. Je pense que les Warriors vont parvenir à accéder à leur deuxième titre en trois ans sous peu. Toutefois, on sait que rien n'est établi et que tout peut arriver...