Ce samedi au Turning Stone  Resort Casino de Verona dans l’État de New York, Eleider Alvarez remontera une première fois sur le ring suite à sa défaite aux mains de Sergey Kovalev en février 2019. Il affrontera alors Michael Seals, dans un affrontement de 10 rounds, pour le titre vacant WBC Continental des Amériques des mi-lourds. Apprenons à mieux connaître son adversaire originaire de Mobile en Alabama qui réside actuellement à Fairburn en Georgie.

En 26 combats en carrière, Seals a une fiche de 24 victoires dont 18 K.-O. contre deux revers. Ses deux défaites sont survenues contre Michael Gbenga par disqualification en mai 2018 et contre Edwin Rodriguez par TKO au 3e round en novembre 2015 dans un combat très spectaculaire. Sur l’ensemble des 58 rounds disputés en carrière, son pourcentage de KO s’établit à plus de 69% contre 48% pour Alvarez qui a disputé beaucoup plus de rounds en carrière soit 173. Le boxeur de 37 ans de 6 pieds trois pouces a une portée de 80 pouces comparativement à 76 pouces pour Alvarez qui est âgé de 35 ans. Seals a remporté ses trois derniers combats par TKO et KO. Il a débuté sa carrière professionnelle en novembre 2008. Dans sa carrière, il a affronté notamment  l’ancien double champion du monde des super-moyens de la WBA, de juin 1999 à avril 2000 ainsi que de mars 2001 à mars 2003, Byron Mitchell, en décembre 2012. il l’a battu par TKO au 1er round.

À ne pas en douter, ce combat contre Alvarez, ancien champion du monde WBO des mi-lourds, représente un très gros combat pour la suite de la carrière de Seals. Une victoire le propulserait directement pour une chance au titre vacant WBO des mi-lourds laissé vacant par Canelo Alvarez. Une défaite pourrait être difficile pour la suite des choses mais encore là, tout dépend du type de défaite. Pour Alvarez, un premier combat en près d’un an. Le début de combat sera à surveiller dans son cas. Seals pourrait en profiter. Une victoire d’Alvarez le remettrait en selle afin de conquérir son titre perdu en février 2019 aux dépens de Sergey Kovalev. Un combat très intéressant et déterminant pour la suite de la carrière des deux pugilistes. Un combat pivot en soi. Seals est un boxeur dangereux et excitant, un cogneur qui a remporté ses trois derniers combats par K-O ou TKO. Il est sur une bonne séquence, Alvarez devra s’en méfier puisque Seals n’a rien à perdre. Pour Seals, c’est ni plus ni moins que le combat le plus important de sa carrière. Par conséquent, il sera motivé au plus haut niveau.

 Aspect technique

Au niveau de ses habiletés pugilistiques, en offensive, Seals aime échanger. Il possède une bonne droite. Son jab est rapide et précis. Son crochet de droite est percutant. Sa courte main droite est à surveiller. Il est aussi efficace en contre-attaque. En défensive, il est rapide et esquive bien. Toutefois, il devra composer avec l’efficacité du jab d’Alvarez. Clé du combat à mon avis. Alvarez doit l’utiliser continuellement, contrairement au dernier duel contre Kovalev où il ne l’ pas utilisé suffisamment ce qui a causé sa perte, afin de contrer Seals. Au niveau de l’expérience, Seals en sera à un 27e combat professionnel contre un 26e pour Alvarez. Toutefois, Alvarez a disputé plus de combats significatifs en carrière que Seals. On pense notamment à ses deux duels contre Kovalev en championnat du monde; ses combats contre Jean Pascal et Lucian Bute notamment.

En conclusion, je prévois un combat excitant en faveur d’Alvarez. À noter que l’on pourra voir ce duel sur les ondes de RDS 2 ce samedi en direct à compter de 22 heures.