Est-ce que Tom Brady sera de retour à Foxborough en 2020? Si vous dites oui, sachez qu’il y a déjà d’énormes contraintes financières à prendre en considération. Tom Brady n’est peut-être plus aussi précis qu’il y cinq ans. Toutefois, il demeure un solide quart-arrière. Qu’on lui donne un véritable receveur de passe éloigné, un ailier rapproché de première qualité et ses performances parleront d’elles-mêmes. Alors qu’est-ce que les Patriots doivent faire avec le sextuple champion du Super Bowl?

Plusieurs experts se sont prononcés à savoir si la Nouvelle-Angleterre devrait garder Brady dans ses rangs. Peter King du réseau NBC, croit que Brady pourrait se retrouver sous d’autres cieux la saison prochaine. À l’inverse, Rex Ryan croit qu’il demeurera à Foxborough. Pour sa part, Marcellus Wiley a déclaré sur le réseau FOX que Brady devrait peser le pour et le contre d’un possible départ. Tout le monde a sa petite idée, sa théorie sur le sujet.

Ce dossier est un incontournable au point de vue financier car Brady désire poursuivre sa carrière. S’il avait annoncé sa retraite, la concession de Robert Kraft serait à la recherche d’un nouveau quart-arrière. Mais le désir de TB12 est l’élément central du prochain exercice budgétaire de l’équipe. Vous dites sûrement pourquoi une telle situation? Voici pourquoi.

Le calendrier des activités de la saison 2020 de la NFL débute le 18 mars. Selon les ramifications financières entre Tom Brady et les Patriots, si Brady est toujours sans contrat le 18 mars, à 16h00 (heure de NY), 13,5 millions de dollars seront ajouté dans la colonne dead money du budget 2020 de l’équipe; et éventuellement comptabilisés sur la masse salariale. Rich Eisen, animateur au réseau NFL Network, a expliqué en détail cette particularité dernièrement. https://youtu.be/Vy0O9Z1dkrs. Concernant les demandes contractuelles de Brady, toutes sortes de chiffres ont été avancées depuis quelques semaines. Difficiles d’avoir l’heure juste.

Tom BradySource: David Butler II-USA TODAY Sports
Légende: Tom Brady

Il est bon  de rappeler que Brady et les Patriots se sont entendus l’été dernier sur une entente de trois ans. Sans tomber dans la complexité de cette entente, celle-ci doit cependant être revue avant le 18 mars. Et les 13,5 millions de dollars en dead money y sont clairement indiqués. C’est une particularité qui rend cette entente pour le moins hors norme. De plus, il ne peut recevoir l’étiquette du joueur concession.

En regard du dead money, c’est la somme qui apparaît sur la masse salariale des équipes lorsqu’il y a du mouvement de personnel avant la fin d’un contrat. Tom Curran, journaliste du côté de NBC Sports, a été l’un des premiers à expliquer le dossier Brady. https://www.nbcsports.com/boston/patriots/impasse-between-tom-brady-patriots-almost-impossible-solve

Par exemple, la Nouvelle-Angleterre a dû ajouter la somme de deux millions de dollars à sa masse salariale en 2019 en raison de l’annonce tardive de la retraite de Rob Gronkowski. Il y a aussi des montants plus importants. Les Steelers de Pittsburgh ont accepté d’encaisser 20 millions de dollars en dead money la saison dernière afin de se débarrasser d’Antonio Brown.

Ce qu’il faut retenir encore une fois, c’est la lourdeur financière reliée à ce dossier. C’est l’élément le plus important à prendre en note. Les 13,5 millions seraient automatiquement ajoutés au plafond salarial. Ces 13,5 millions, qui pourraient être investis notamment pour mettre sous contrat Devin McCourty ou Kyle van Noy, seraient inutilisables. Encore une fois, rien de cela ne serait un sujet de discussion si Brady avait annoncé qu’il se retirait suite à la défaite face aux Titans. Il semble d’ailleurs bien décidé à jouer deux autres saisons. En agissant de la sorte, il se retrouve avec le gros bout du bâton pour la toute première fois de sa carrière. C’est lui, et non Bill Belichick, qui dicte dorénavant les négociations.

Robert Kraft (gauche), Bill Belichick (droite)Source: Maddie Meyer/Getty Images
Légende: Robert Kraft (gauche), Bill Belichick (droite)

Vous allez dire que Belichick a d’autres plans. Vous avez peut-être raison. Mais que fera-t-il si ce n’est pas le cas? De quelle manière il négociera s’il estime que Brady peut être son homme en 2020? Les 13,5 millions de dollars et le désir du quart-arrière de poursuivre sa carrière changent drastiquement la donne pour la concession de Robert Kraft.

La Nouvelle-Angleterre a tout intérêt à agir avant le 18 mars. Alors que feriez-vous si vous étiez dans les souliers de Robert Kraft, ou de Bill Belichick?