Bien qu’il a évoqué la possibilité qu’il pourrait prendre sa retraite à la suite de son dernier combat contre Joe Smith Jr, le 22 août dernier, par conséquent, à quoi  doit-on s’attendre pour la suite de la carrière du Colombien de 36 ans? En vertu des circonstances difficiles actuelles, en raison de la pandémie notamment, afin d’attirer des boxeurs étrangers en sol québécois, pourquoi ne pas organiser un combat revanche entre deux boxeurs de chez nous soit Jean Pascal, champion régulier WBA des mi-lourds et Eleider Alvarez, ancien champion WBO de 2018 à 2019 ?

Pascal pourrait alors effectuer une défense optionnelle de son titre. Les circonstances pourraient s’y prêter en vertu de la situation  actuelle de la COVID-19. À défaut d’accueillir des spectateurs, on pourrait organiser ce duel dans une bulle. Le dernier combat de Jean Pascal remonte au 28 décembre dernier à Atlanta, victoire par décision partagée contre Badou Jack. Une inactivité de près d’un an déjà. Alors pourquoi pas un duel contre Alvarez au lieu de rester inactif ? À cet effet, le groupe GYM pourrait organiser ce combat dont leur dernier gala au Québec remonte à février 2020. Toutefois, Alvarez n’est pas classé actuellement dans les 15 premiers de la WBA.  Pascal pourrait-il alors effectuer une défense optionnelle de son titre face au colombien d’origine ? Alvarez a quand même battu Sergey Kovalev par KO au 7e round, bien que cela remonte au 4 août 2018. Seuls, Andre Ward à deux reprises et Canelo Alvarez ont réussi à battre le russe en carrière. Un fait d’arme tout de même pour Alvarez. Bien que son dernier combat ait été très difficile, défaite par TKO au 9e round, un combat contre Pascal ne serait pas inintéressant à mon avis connaissant le style des deux pugilistes.

Pascal pourrait alors venger sa défaite du 3 juin 2017 face au colombien, défaite par décision majoritaire. Pour ce qui est d’Alvarez, il pourrait se relancer face à Jean Pascal, lui qui a perdu deux de ses trois derniers duels. De plus, ici au Québec, ce duel aurait un intérêt particulier dans les circonstances actuelles. Bien que les deux boxeurs approchent de leur fin de carrière, Alvarez 36 ans et Pascal 38 ans, on pourrait assister à une bonne bataille entre les deux. Jean Pascal donne toujours des bons combats et Alvarez n’a plus rien à perdre. Ce n’est pas à tous les jours qu’il soit possible d’avoir un combat entre un champion du monde actuel et un ancien champion du monde qui résident tous les deux au Québec.

Pourquoi alors ne pas profiter de cette situation? Bien que cela ne soit pas un scénario idéal pour l’entraîneur d’Alvarez, Marc Ramsay, ancien entraîneur de Jean Pascal, qui a déjà dû affronter son ancien protégé en juin 2017, je crois qu’il y aurait plus de points positifs qui militeraient en faveur de ce combat revanche dans les circonstances actuelles. Je suis toutefois très conscient que le meilleur d’Alvarez est derrière lui, mais pourquoi pas profiter du contexte actuel qui pourrait favoriser un combat entre nos deux pugilistes québécois? À suivre.