L‘origine du mot est difficile à trouver, car ce sport est né il y a plus de cinq siècles, par des bergers écossais.

Plusieurs rumeurs populaires disent que le terme GOLF vient de l‘acronyme Gentlemen Only Ladies Forbidden (Réservé aux hommes interdits aux femmes). C‘est une rumeur qui a été répandue au 16e siècle par les ducs et barons anglais qui souhaitaient que la Reine Mary cesse de populariser le sport auprès des femmes.

Le golf ayant été développé simultanément aux Pays-Bas et en Écosse, l‘origine réelle a deux explications possibles : En Écosse, les bergers utilisaient le terme GOWF (qui signifie frapper). Aux Pays-Bas, on utilisait plutôt le terme KOLF (qui signifie crosse, club, bâton). En Hollande, on nommait ça le GOUFF.

Puis, avec le temps le mot GOLF est apparu. Moi j‘ai décidé de donner un autre acronyme au terme golf : Golf Ouvert à La Femme.

Pourquoi y-a-t-il 18 trous au golf?

Pendant près de cinq siècles, il a y eu des parcours de 12, 15, 19, voire 22 trous. Le club de golf le plus prestigieux était celui de St-Andrews en Écosse. Il y avait 22 trous. Les golfeurs trouvaient que quatre des trous étaient trop courts. Et ajoutons à cela que 22 trous, c‘était beaucoup d‘entretien.

C‘est ainsi que l‘Association du prestigieux Club de Golf de St-Andrews a décrété, en 1858, qu‘il y aurait 18 trous. Avec le temps, les clubs de golf du monde entier ont suivi la mode du 18 trous.

Pourquoi calculons-nous la différence au golf au lieu de faire l'addition des coups?

Lors de la création des règles concernant le golf, il a été décidé qu‘une normale de coup par trou serait instaurée. Le PAR (en anglais: Professionnal Average Result), qu‘on traduit en français par normale, est établi selon le degré de difficulté et la distance de chaque trou. Il faut donc partir de la moyenne par trou pour ajouter des coups ou en soustraire.

Pourquoi utilisons-nous des termes d'oiseaux tels, l'Oiselet et l'Aigle?

Seule explication trouvée : le terme “oiselet“ aurait été utilisé la première fois en 1899 lorsque George Crump aurait réussi un coup de moins que le PAR après avoir frappé un oiseau sur le parcours de golf de Atlantic City. “Aigle” est tout simplement une analogie.

Nous ne trouvons pas les termes Autruche et Phénix dans les lexiques du golf, mais selon le site www.golfeur.qc.ca les deux termes existent. Nous n‘en entendons pas parler, car il est pratiquement impossible de réussir un trou d‘un coup sur une normale six ou une normale sept.

Sachez que le trou le plus long du monde est un par-7 sur le parcours de Sano, au Golf Club de Satsuki, au Japon. Il mesure 831 mètres.

Tableau des termes d'oiseaux vs pointage

Pointage de +3: Triple bogey 3 coups audessus du par

Pointage de +2: Double bogey 2 coups audessus du par

Pointage de +1: Bogey 1 coup audessus du par

Pointage de 0: Normale (par) – nombre de coups égal au par

Pointage de 1: Oiselet (birdie) 1 coup sous le par

Pointage de 2: Aigle (eagle) 2 coups sous le par

Pointage de 3: Albatros (double eagle) 3 coups sous le par

Pointage de 4: Condor (triple eagle) 4 coups sous le par

Pointage de 6: Autruche 5 coups sous le par (trou d‘un coup sur une normale 6)

Pointage de 7: Phénix 6 coups sous le par (trou d‘un coup sur une normale 7)