Préparons-nous à recevoir Rasmus Dahlin

Selon le site spécialisé Tankathon, la sainte-flanelle a 9.5% des chances de repêcher Rasmus Dahlin. Si pour certains ça semble mince, je vous rappellerai que vous acheter des super 7 pour rêver avec 1 chance sur 13000000000 de gagner. Donc selon ma calculatrice scientifique, aussi bien rêver à Rasmus Dahlin. Il faudra être prêt à accueillir ce prodige qui passe 1 fois par 30 ans au repêchage d’entrée de la ligue nationale de hockey. Je vous propose donc quelques infos qu’il faudra assimiler sur la Suède.

La Suède est un pays scandinave composé de milliers d'îles côtières et lacs intérieurs, ainsi que de vastes forêts boréales et de montagnes glaciaires. Ses villes principales sont toutes côtières : Stockholm, la capitale située à l'est du pays, ainsi que Göteborg et Malmö au sud-ouest. Stockholm est construite sur 14 îles. Elle comprend plus de 50 ponts, une vieille ville médiévale, Gamla stan, des palais royaux et des musées comme celui à ciel ouvert de Skansen. -Source : Google

-La capitale est Stockholm

-La langue parlée est le suédois

-C’est une monarchie constitutionnelle où le roi se nomme Charles XVI Gustave

-5e plus grand pays d’Europe en superficie

-10 millions d’habitant

 Parmi les entreprises suédoises, on peut citer Ericsson, Electrolux, H&M, Ikea, Spotify, Saab, Scania, Tele2, Tetra Pak et Volvo. Dans les prochaines semaines, je vous encourage donc à consommer Suédois pour faciliter l’adaption de Rasmus à Montréal.

Un joueur de ce talent n’a pas à apprendre notre langue. Ne lui faisons pas revivre les critiques acerbes dont Saku Koivu fut victime. Rasmus n’a que 17 ans, il doit déjà apprendre l’Anglais pour pouvoir converser avec ses coéquipiers. Soyons plus vites que lui et apprenons le Suédois grâce à ce petit lexique.

bonjour/hi - Hallå

C’est une belle journée - det är en vacker dag

Puis-je avoir un égo portrait avec vous - kan jag få en egen med dig

Tu es mon joueur préféré - du är min favorit spelare

Cette petite attention d’apprendre le Suédois pourra peser gros dans la balance en 2026 quand il sera joueur autonome sans compensation.

Ce soir, le canadien est impliqué dans un important match de -4 points avec comme joueur de centre numéro 1..... Jacob De La Rose, le même qui était à Laval à noël. Merci monsieur Julien de suivre le plan à la lettre. On se revoit à Dorval en juillet pour accueillir le sauveur.