Le samedi à Duluth c'est LA grosse journée. Et fort heureusement, la température ressemblait plus aux normales de saison aujourd'hui. Les classes étant réparties sur 3 jours, ça occupe beaucoup de mon temps, alors je dois vous avouer que je n'ai pu regarder toutes les qualifications aujourd'hui à mon grand désespoir! 

Encore une fois, les jeunes aujourd'hui feront la manchette, mais les moins jeunes aussi! 

Prendre l'habitude de la caméra... et un peu de chaos

L'expérience a dicté la journée pour Dylan Lebel #522 en classe Transition 8-10. Parti rapidement en position de tête lors de la finale, à mesure que les secondes filaient, le jeune athlète Lebel Racing s'est distancé au-devant du peloton ... à un point presque gênant pour les autres athlètes. S'il a passé le plus clair de sa vie sur une motoneige, c'est sur un podium qu'on peut prévoir les prochaines années.

En finale transition 9-13 ans, le départ fut un véritable chaos carambolesque, si bien que la course s'est déroulée en entier sur un drapeau jaune.  Dylan Lebel a donc du se contenter d'une 11e position.

Lebel et St-Laurent remontent sur le podium

La catégorie Sport "Lite" ne porte bien pas si bien son nom!  Vous auriez dû voir le départ tumultueux lors de la la finale, un vrai bordel !  Malgré tout, Jordan Lebel #511 a pu se placer rapidement au 4e rang et William St-Laurent #114 tout juste derrière. Des positions que les deux athlètes ont su conserver avec constance tout au long de la course.

Au dernier tour, Lebel a assurément mis le paquet pour se présenter côte à côte avec son prédecesseur pour lui soutirer la 3e marche du podium. St-Laurent complète 4e non loin derrière hors du trafic. Emeric Legendre Perron #144 et Nathan Mailloux  #111 n'ont pu se qualifier pour la finale.

Beaucoup de départs chaotiques aujourd'hui !Légende: Beaucoup de départs chaotiques aujourd'hui !

Brodeur assure, non , déchire !

La championne défendante Megan Brodeur #31, qui prenait part à sa première journée de course de la saison, a officiellement donné le ton sans présentation à ses nouvelles adversaires. Avec ses plusieurs secondes d'avance lors des qualifications, on aurait pu entendre littéralement les mouches voler avant la présentation de la seconde pilote à l'arrivée. Impressionnant! ...

Malgré un départ un peu loin derrière pour Megan Brodeur #31 lors de la finale, le scénario prévoyait un débat assidu des coins de pistes. Une remontée assez spectulaire de l'athlète (Tremblay sort de ce corps!) qui lui procure rapidement une avance assez considérable de près de  13 secondes sur le groupe. Qui dit avance dit traffic: un retardataire l'a même happé au passage, mais encore une fois Brodeur ne s'est pas laissé intimider pour remettre les gaz à fond. La marche la plus haute de la boite à succès l'attendait à sa grande surprise après tout ce carnaval.

Megan Bodeur a assuré tout au long de la journéeSource: Fly Racing
Légende: Megan Bodeur a assuré tout au long de la journée

Blouin à un cheveu du podium

Samuel Blouin #879  a pu se prévaloir plus tôt en journée sa place en finale Sport grâce à sa constance. Une finale dans laquelle Blouin a mis les bouchées doubles pour prendre sa place de mi-peloton jusqu'en 4e position. Une fin de journée hautement méritée et avec sans doute beaucoup d'énergie dans cette classe reconnue difficile.

Jean-Sébastien Côté aurait lui aussi pu se prévaloir de participer à la finale après une bonne qualification. Malheureusement la chance n'aura pas été de son "Côté" jusqu'à al fin de la journée.

Taillefer signe un rappel et Pelletier un podium

Maxime Taillerfer #144 a fait plus que bien pour sa première présence en piste de la saison dans la catégorie Pro Lite. Jalousant ses multiples secondes d'avance en qualification, ses adversaires se chicanant le reste de la piste, il a hors de tout doute prouvé qu'il était encore dans les ligues majeures.

Pelletier #220 à également réiterer ce qu'il avait démontré hier lors du "Dominator". Celui pour qui tout semble facile, à coups de big air "pour le plaisir" presque,  sera évidemment à surveiller toute la saison.  

La finale chez les Pro Lite aura été une course folle pour les 4 premières positions. Avec quelques échanges entre Pelletier,  Taillefer et Patenaude en début de course, Pelletier prend finalement  l'avance pour valser d'une position à l'autre dans avec de chaudes luttes . Il termine sur la 3e marche du podium, après des efforts bien mérités et suivi de près par Max Taillefer au 4e rang..

Tremblay en pleine forme et toujours surprenant

Tim Tremblay a.k.a. "the big strong Canadian" a pu se sauver rapidement d'un départ parsemé de contacts en fin de journée dans l'une des qualifications. Une bonne façon de nous rappeler comment il est le maitre du rodéo. Rapidité légendaire, il a pu remonter presque l'entièreté du peloton et talonner Corin Todd jusqu'aux dernières secondes pour rammener le "time"et terminer 2e.

Non, nous n'avions pas tout vu!  Avec un difficile premier virage le ramenant en milieu de peloton lors de la finale, Tremblay s'est bataillé du bonheur une bonne partie de la course de 18 tours. Il passera de la 6e à la 4e.  AU 13e tour, Kamm commet une erreur et Tremblay saute sur cette occasion en or de s'assurer d'un espace sur le podium de la première finale Pro de la saison. Il complétera la course 3e à l'arrivée

Tim Tremblay semblait bien satisfait de cette première course de la saisonLégende: Tim Tremblay semblait bien satisfait de cette première  journée de courses de la saison

Je termine sur une reflexion. Pihlaja, Reinheim, Tremblay et Ishoel... un Canadien, un Suédois, un Suisse et un Finlandais. Comme quoi les Américains ne sont pas les maitres du monde!

Pour reprendre les dires de l'animateur " T-train Hibbert a quitté les rails, et les a laissées libres... à quiconque le méritera!"