Ce week-end en Autriche marquera le début de cette nouvelle saison en Formule 1. Que nous réservera cette nouvelle saison? Actuellement, huit courses sont déjà confirmées au calendrier. Les dirigeants de la F1 visent un calendrier entre 15 et 18 courses, saison qui se terminerait à la mi-décembre à Abou Dhabi avec le Grand Prix des Émirats arabes unis. Sur la piste, avec aucun changement aux règlements techniques pour 2020, force est de constater que Mercedes sera difficile à déloger. Depuis l’ère des moteurs hybrides en 2014, ils ont dominé le plateau avec 6 championnats des constructeurs et 6 championnats des pilotes dont cinq pour Hamilton. De plus, au niveau personnel, Hamilton est en voie d’égaler et de battre le record de Michael Schumacher pour le plus de titres avec 7, du nombre de victoires en F1 avec 91 en 307 Grand Prix et du nombre de  podiums avec 155. Il a actuellement 6 titres, 84 victoires en 250 Grand Prix et 151 podiums. Il sera donc motivé au plus haut point.

Que dire de Bottas?  Pourrait-on voir sur une saison complète le Bottas 2.0 qui avait commencé en force l’an passé, mais ses performances s’étaient détériorées dans le deuxième tiers de la saison 2019. Il aura besoin davantage de régularité s’il veut aspirer à déloger Hamilton. Il bénéficie de la meilleure voiture du plateau et il a tout à prouver puisque son contrat vient à échéance à la fin de cette saison avec Mercedes. Nul doute que  le début de saison sera très important surtout que les courses seront très rapprochées avec deux courses en deux semaines à quelques reprises comme ça sera le cas pour les deux premiers Grand Prix de la saison en Autriche le 5 et le 12 juillet, le Grand Prix d’Autriche et le Grand Prix de Styrie ainsi que le 2 et le 9 août avec le Grand Prix de Grande-Bretagne et le Grand Prix des 70 ans de la F1 à Silverstone. On pourrait revoir ce même scénario à Shanghai en Chine, 2 courses en 2 week-ends plus tard dans la saison. Un bon début de saison d’une écurie pourrait bien les positionner au championnat. Il n’y a pas de doute que la fiabilité des voitures et la constance seront des atouts essentiels en cette saison hors du commun.

Ferrari avec Charles Leclerc en selle pour les prochaines années, contrat jusqu’à la fin de la saison 2024, pourra certainement faire mieux que l’an passé. Ils auront besoin davantage de constance qu’en 2019. D’où l’importance de commencer en force dès les deux premiers Grands Prix de la saison. Pour Vettel, lui qui en sera à sa dernière saison avec la Scuderia, il voudra finir sur une bonne note.

Que dire de Red Bull, avec son pilote prodige Max Verstappen. Ils ont quand même eu une bonne progression l’an dernier. Est-ce que cela sera suffisant cette année? Avec un pilote comme Verstappen, ils pourraient rendre les choses intéressantes. Toutefois, par le passé, la Red Bull a très bien performé notamment sur des circuits atypiques comme Monaco et Singapour et cette saison, ces Grand Prix sont annulés en raison de la Covid-19. Toutefois, Red Bull a très bien performé en Autriche dans les années passées, deux victoires consécutives de Verstappen au Grand Prix d’Autriche en 2018 et de 2019 et les deux premières courses de la saison auront lieu sur ce même circuit à Spielberg. D’où pourquoi je vous dis que le début de saison sera important pour la suite du championnat. Albon a connu une bonne fin de saison, depuis son transfert de Toro Rosso à Red Bull pour le dernier tiers de la saison 2019. Il sera intéressant de voir sa progression cette saison.

McLaren pourra- t-il connaître une aussi bonne saison que l’an passé, eux qui ont surpris en 2019 avec une 4e place chez les constructeurs. Carlos Sainz sera avec Ferrari l’an prochain. Une belle occasion pour le jeune pilote talentueux Lando Norris de prendre du galon au sein de l’écurie.

Pour Renault, qui a terminé au 5e rang des constructeurs en 2019 avec 83 points, pourra compter sur l’arrivée du pilote français de 23 ans, Esteban Ocon qui sera de retour en piste après avoir passé une année comme pilote de réserve chez Mercedes. Il voudra assurément prouver sa véritable valeur face au vétéran de 31 ans, Daniel Ricciardo qui en sera à sa dernière saison avec l’écurie française, lui qui passera chez McLaren la saison prochaine.

À quoi s’attendre de Racing Point qui a connu de bons essais hivernaux à Barcelone. Une année importante pour eux surtout pour Lance Stroll qui doit connaître une bonne saison, lui qui en sera déjà à sa quatrième saison en F1. Il doit surtout mieux performer en qualifications pour mieux se positionner sur la grille. Il cohabite avec un coéquipier Sergio Pérez qui est très aguerri et très constant en course. Une année importante pour le canadien.

Alpha Tauri comptera sur le même duo de pilotes qu’en deuxième moitié de saison soit Pierre Gasly et Daniil Kvyat. Gasly a terminé 7e au classement des pilotes l’an passé. Il a de plus obtenu son premier podium en carrière au Grand Prix du Brésil avec une 2e position. Pour Kvyat, il devra connaître une bonne saison s’il veut garder son volant en vue de la saison prochaine.

Alfa Romeo comptera sur le vétéran de 40 ans Kimi Räikkönen et il sera secondé par Antonio Giovinazzi. Les contrats des deux pilotes viennent à échéance à la fin de la saison 2020. Räikkönen voudra-t-il continuer son aventure en F1 à la suite de cette saison ou Alfa Romeo fera une place à Mick Schumacher en 2021?  À suivre. Les résultats en piste parleront d’eux-mêmes.

Chez Haas, saison difficile l’an passé avec une 8e position chez les constructeurs, le duo sera le même avec Magnussen et Grosjean. Une année déterminante pour l’écurie américaine ainsi que pour ses deux pilotes.

Williams, ne pourra pas faire pire que l’an passé avec un seul point de championnat. Ils ont quand même un excellent pilote en George Russell qui fera équipe avec le canadien Nicholas Latifi.

Somme toute, cette année très particulière de 2020, à plusieurs niveaux, sera déterminante pour plusieurs écuries et pilotes pour la suite des choses. En plus d’un calendrier atypique, plusieurs pilotes et écuries ont des choses à prouver. Néanmoins, bien que la Mercedes soit la meilleure voiture du plateau, s’il y a une année où on pourrait assister à certaines surprises, la saison 2020 pourrait être cette année- là en vertu de tous ces changements. Je m’attends à un championnat plus serré que l’an passé. Tous les amateurs le souhaitent. Bonne saison 2020.

 

 

.