Après avoir connu la meilleure séquence de sa carrière, au milieu de la saison 2019-2020, on peut dire que l'attaquant Anthony Duclair, des Panthers de la Floride, a vraiment perdu sa touche et sa confiance devant les gardiens adverses.
 
En effet, l'ex-joueur des Rangers de New York, des Coyotes de l'Arizona, des Blackhawks de Chicago, des Blue Jackets de Columbus et des Sénateurs (2) d'Ottawa, qui avait réussi un impressionnant total de 11 buts en seulement neuf rencontres, du 4 au 21 décembre 2019, est tombé dans une profonde torpeur, ne pouvant faire mieux qu'un rendement de 2-8-10 lors de ses 29 derniers matchs de la saison dernière, et il est en quête de son premier but de la présente saison, ayant une fiche de 0-6-6 avec un différentiel de plus cinq en huit rencontres.
 
Pis, l'un de ses deux derniers buts de l'an dernier a été réussi dans une cage déserte (en désavantage numérique), dans un gain de 7-4, face aux Sabres de Buffalo, le 18 février 2020, au Centre Canadian Tire.
 
Cela lui fait une fiche globale de 2-14-16 dans ses 37 derniers matchs réguliers et son seul but réussi contre un gardien a été celui du 6 mars 2020, face à Semyon Varlamov, à forces égales, dans un gain de 4-3, face aux Islanders de New York, au Centre Canadian Tire. Il avait terminé avec un dossier de 0-2-2 dans ses trois derniers matchs réguliers.
 
Il a été particulièrement atroce à l'étranger, terminant la saison avec un dossier de 0-2-2 lors de ses 11 derniers matchs disputés sur les patinoires adverses et est 0-4-4 en quatre matchs sur ce plan cette saison, et son dernier but à l'extérieur remonte au 17 décembre 2019, dans un revers de 4-3, en prolongation, face au gardien Andrei Vasilevskiy, du Lightning de Tampa Bay, au Amalie Arena.
 
En ajoutant son rendement de 0-4-4 en quatre matchs à l'extérieur cette saison, cela lui fait un dossier de 0-6-6 dans ses 17 derniers duels joués sur les glaces adverses.
 
Soulignons que malgré le fait d'avoir connu sa meilleure production avec 23 buts en 2019-2020, les Sénateurs (2) d'Ottawa ont décidé de ne pas lui offrir un nouveau contrat et il a signé une entente d'une saison avec les Panthers de la Floride, le 18 décembre 2020.
 
Pourtant, tout avait bien débuté pour lui, car après avoir eu un rendement de 1-6-7 en 18 matchs disputés en 2014-2015, dans l'uniforme des Rangers de New York, qui l'avaient repêché en troisième ronde (le 80e choix au total), au repêchage de 2013, il avait eu un dossier de 20-24-44 avec un différentiel de plus 12 en 81 matchs disputés lors de la saison 2015-2016, dans l'uniforme des Coyotes de l'Arizona, qui l'avaient obtenu dans une transaction à plusieurs joueurs et choix au repêchage, le 1er mars 2015.
 
On se souvient que Max Domi avait également bien fait lors de cette saison 2015-2016, car il avait eu un dossier de 18-34-52 en 81 matchs lors de sa première saison dans la LNH, dans l'uniforme des Coyotes de l'Arizona, mais les deux joueurs ont été échangés et se promènent depuis, car après deux saisons dans l'uniforme du Canadien de Montréal, Domi a été échangé aux Blue Jackets de Columbus, avec un choix de 3e ronde (Samuel Knazko) au repêchage de 2020, en retour de Josh Anderson, le 6 octobre 2020.
 
N'ayant jamais participé aux éliminatoires, Duclair qui est auteur d'un dossier à vie de 79-89-168 avec un différentiel de plus deux en 361 rencontres régulières dans la LNH, tentera de briser la glace aujourd'hui, en recevant la visite des faibles Red Wings de Detroit, au BB&T Center.
 
Avec un dossier de 6-0-2 en huit parties, les Panthers de la Floride sont la seule formation invaincue en temps régulier cette saison.
 
Natif de Pointe-Claire, Anthony Duclair, qui aura 26 ans le 26 août prochain, pourra en ce dimanche, regarder les performances d'un autre québécois, car l'ailier rapproché Antony Auclair, qui est natif de Notre-Dame-des-Pins (le 28 mai 1993), tentera de remporter le Super Bowl LV de la NFL, lui qui endosse l'uniforme des Buccaneers de Tampa Bay.