La première journée du repêchage de 2019 a eu lieu avec son lot de surprises.

Cole Caufield a glissé au 15e rang alors que plusieurs le voyaient dans leur top 5. Dans mon billet du 10 juin, j'ai expliqué pourquoi les préjugés sur la taille des joueurs pourraient provoquer ce glissement. Ces préjugés sont tenaces comme nous venons de le constater. Le CH a pris le risque de le sélectionner. L'équipe a vraiment besoin d'un tel marqueur naturel, qui de surcroit est un ailier droit. Considérant la banque d'espoirs actuelle du CH, ce n'est pas audacieux, c'est un pari intelligent. Son potentiel est selon plusieurs égal à celui de Jack Hugues. En compétition contre des joueurs de la LNH, soit il sera incapable de s'établir dans la ligue, soit il sera une super vedette.

Les deux meilleurs défenseurs droitiers ont été repêchés dans le top 15. Moritz Seider était l'un des espoirs que j'avais identifié comme pouvant se hisser dans le top 15 pour répondre à un besoin précis. Parmi les experts retenus, les plus optimiste le plaçait au 15e rang, Détroit en a donc surpris plusieurs en le sélectionnant au 6e rang.

Le gardien Spencer Knight a aussi été repêché dans le top 15. Je l'avais identifié comme pouvant répondre à un besoin particulier. Ce n'est pas une surprise que ce soit la Floride qui l'ait choisi.

Vasily Podkolzin a glissé au 10e rang. Il a le talent pour se faire repêcher dans le top 5 mais les équipes savent qu'il faudra l'arracher de la KHL.

Deux défenseurs gauchers, Philip Broberg et Cam York, ont aussi été repêchés dans le top 15. Le CH a un urgent besoin d'un défenseur gaucher top 2, et même si Thomas Harley était encore disponible, la direction a préféré combler un autre besoin. Ce n'est pas si surprenant, le CH n'a pas le luxe d'attendre 3 ou 4 ans pour combler ce besoin. Une transaction pourrait éventuellement faire plaisir au coach sinon, il reste encore plusieurs défenseurs gauchers pour samedi.

L'ailier gauche Peyton Krebs a glissé au 17e rang. C'est pourtant un excellent espoir mais certaines équipes préféraient un gardien, un défenseur , un marqueur naturel ou un centre. Il faut dire qu'une chirurgie pour réparer une blessure au tendon d'Achille deux semaines avant le repêchage peut aussi  introduire un élément d'incertitude.

Lassi Thomson, John Beecher, Ryan Johnson, Simon Holmstrom, Nolan Foote et Brayden Tracey ont tous été repêchés en 1e ronde. Sauf pour le dernier mentionné, pour chacun de ces espoirs, au moins un expert mentionné dans mon billet du 10 juin l'avait placé dans son top 31. Lorsque des espoirs se hissent dans la 1e ronde, d'autres inévitablement glissent.

Le Québécois Raphaël Lavoie est l'un de ceux-ci; le buteur Arthur Kaliyev aussi.

Tout de même, deux autres Québécois ont été repêchés en 1e ronde: Samuel Poulin (Pittsburgh, 21e) et Jakob Pelletier (Calgary, 26e).  

Les espoirs les plus désirables qui restent sont les suivants:

Espoir

Rang

Indice

Meilleur

Pire

Raphael Lavoie, C/RW

16

        16.56

12

25

Arthur Kaliyev, RW/LW

20

        19.32

13

30

Matthew Robertson, LD

23

        23.44

18

43

Bobby Brink, C/RW

25

        24.24

20

37

Pavel Dorofeyev, LW/RW

30

        32.28

21

44

Brett Leason, RW

31

        32.65

27

80

Nicholas Robertson, LW/LC

32

        32.86

23

42

Nils Hoglander, LW

33

        33.64

25

80

Egor Afanaseyev, LW

34

        33.70

21

54

Ilya Nikolayev, C

35

        34.84

19

60

Alex Vlasic, LD

36

        34.89

24

53

Vladislav Kolyachonok, LD

37

        37.17

24

70

Keadan Korczak, RD

40

        39.69

26

60

Jamieson Rees, C

42

        40.49

30

53

Anttoni Honka, RD

43

        40.88

26

80

Albin Grewe, RW

45

        42.07

35

80

Mikko Kokkonen, LD

48

        47.59

31

80

Patrik Puistola, RW

49

        47.81

31

86

Nathan Légaré, RW

50

        48.80

35

80

Robert Mastrosimone, C

51

        50.53

31

80

Marshall Warren, LD

52

        51.72

35

80

Shane Pinto, RW

53

        52.07

30

80

Yegor Spiridonov, C

54

        56.01

38

80

Vladislav Firstov, LW

55

        56.82

44

80

Artemi Knyazev, LD

56

        58.26

46

80

Jackson LaCombe, LD

57

        60.17

39

80

Daniil Gutik, LW

58

        61.76

47

80

Maxim Cajkovic, RW/LW

59

        62.74

48

80

Pyotr Kochetkov, G

60

        62.99

48

80

Samuel Fagemo, LW/RW

61

        63.04

38

80

Michal Teply, RW

62

        63.27

51

80

 

Il reste encore plusieurs défenseurs gauchers prometteurs: Matthew Robertson, Alex Vlasic, Vladislav Kolyachonok, Mikko Kokkonen, Marshall Warren,  Artemi Knyazev et Jackson LaCombe.

Il reste aussi quelques défenseurs droitiers prometteurs: Keadan Korczak, Anttoni Honka. Cela fait donc 9 défenseurs encore disponibles.

Il y a au moins deux Québécois prometteurs seront disponibles pour les rondes subséquentes,  Lavoie et Nathan Légaré.

Le CH repêchera deux fois en 2e ronde, aux 46e et 50e rangs. Trevor Timmins a souvent déniché des perles cachées avec ses choix tardifs: Jaroslav Halak (271e), Mikhail Grabovski (150e), Mark Streit (262e), Sergei Kostitsyn (200e), Brendan Gallagher (147e) et Victor Mete (100e). Oui, certaines perles plus précieuses  que d'autres, je sais... Il faudra attendre quelques temps pour découvrir si ce sera encore le cas cette année.