Québec a compris la formule magique.

 Gestev a écouté les experts, il faut croire.

 Chapeau pour cette belle ouverture d’esprit. Ça risque de devenir payant du 12 au 14 octobre prochain.

 Lundi dernier, on dévoilait le nouveau parcours du marathon de Québec. J’étais dans la salle au 31e étage de l’Observatoire. On sentait la fébrilité et la hâte de divulguer le projet.

 Avec raison car les participants vont capoter.

 Oui, un marathon urbain qui affichera les plus beaux atouts de la ville.

 À mon avis, le clou de cette conférence de presse fut lorsqu’on a souligné l’intérêt de voir les commerces et les propriétaires des maisons situées le long du trajet, se manifester afin de créer une atmosphère un peu comparable à ce que l’on retrouve au marathon de Boston. Wow !

 Source: Muriel Leclerc

Photo prise lors de la conférence de presse où on a dévoilé le nouveau parcours. De gauche à droite, Guy Dorval, président de La Foulée, Geneviève Blouin, présidente du conseil d'administration de la Corporation événements course de Québec, Chantal Lachance et Steeve Verret, membre du comité exécutif de la ville de Québec et responsable des grands événements.

 

Une planification d’équipe durant laquelle une centaine de plans furent jetés sur la table. Québec, ce n’est pas New York et ce ne fut pas évident d’y intégrer un 42km. Même le maire Régis Labeaume a poussé fort pour que ce week-end se transforme à un gigantesque happening pour toute la ville. Son appui devenait indispensable dans les circonstances.

 Tous mettront la main à la pâte. Même le président du club La Foulée, Guy Dorval qui a souligné au cours de son petit boniment que Gestev avait écouté et surtout considéré les recommandations, ce qui lui a fait dire : « Je serai assurément sur la ligne de départ ! ».

 À la sortie, en attendant l’ascenseur qui nous ramenait sur la plancher des vaches, j’ai perçu quelques commentaires. « Les coureurs ne l’auront pas facile ! »  Et un autre : « J’ai vraiment envie de l’essayer ».  « Ouf ! Les virages seront nombreux ! » Gestev le sait. Des comparaisons seront faites. C’est de bonne guerre et pour cette firme, on en a vu d’autres !

 

Il faudra dénicher 2000 bénévoles pour planifier ce week-end. Les sourires sont de mise.

 

D’ailleurs, voilà pourquoi les responsables tenaient à ce que l’itinéraire soit dévoilé le plus tôt possible car s’il y a des ajustements à apporter, ils bénéficieront de temps pour y remédier.

 Il faudra des bénévoles. Idéalement, 2000 qui se retrouveront principalement sur les nombreuses intersections et les artères qui devront être fermées. D’ailleurs, initialement, quand le projet a été présenté, la ville de Québec croyait qu’elle n’arriverait jamais à bien l’orchestrer. Il a donc fallu revenir à la charge à plusieurs reprises.

 « Nous devons démontrer notre fibre québécoise. On s’attend à ce que les gens fassent la fête», de dire Chantal Lachance, vice-présidente marketing et opérations chez Gestev.

 

 

Comme certains marathons en Europe, les coureurs devront franchir des pavés historiques.

 

Le marathon de Québec a su se renouveler, c’est le moins que l’on puisse dire. Il s’est métamorphosé avec une touche de fraîcheur. J’imagine qu’à Montréal, on ne pourra certainement rester inerte et regarder la parade sans réagir et surtout écouter les recommandations des participants pour améliorer particulièrement la 2e portion du 42km.

 La fontaine de Tourny, la basilique-cathédrale Notre-Dame, , l’effervescente rue Saint-Joseph, le corridor de la rivière Saint-Charles, la dynamique 3e avenue, le corridor du littoral, le Vieux-Port, le pittoresque Petit Champlain, les pavés historiques de la place Royale, le mythique Château Frontenac, les plaines d’Abraham, l’incontournable avenue Maguire et la charmante avenue Cartier représenteront les principaux attraits.

 

Un angle de vue de la ville de Québec que l'on devra dorénavant conserver dans nos souvenirs.

 

Huit quartiers seront visités, le même site pour le départ et l’arrivée, 448 mètres de montée, 434 mètres de descente, 11 postes de ravitaillement, 8km de piste cyclable, 275 mètres dans le pont-tunnel Joseph-Samson, un objectif de 1300 inscrits pour le marathon et de 9,000 pour l’ensemble des épreuves.

 J’y vais de ma prédiction. L’objectif de 1300 coureurs sera atteint facilement. Alors, il faudra agir rapidement pour éviter des déceptions.