L’évaluation du repêchage du Canadiens depuis l’arrivée de Trevor Timmins

En 2003, Trevor Timmins se joint au CH. Je tiens à préciser que même si l'exercice ici consiste à analyser tous les repêchages depuis cette année, il est impossible pour une personne externe de vraiment évaluer le travail de Timmins. Pour cela, il faudrait la liste qu'il produit avec l'analyse des projections pour chacun des espoirs ("risk/reward analysis"). En lisant ce qui suit, il faut se replacer au moment de chaque repêchage. Il est facile a posteriori de dire que le CH aurait choisir tel joueur mais en considérant les choix des autres équipes, on constate souvent que ce n'était pas évident.

Notation et acronymes

Fiche:  buts - assistes - points / parties  différentiel  [bpp|ppp]

bpp : buts par partie

ppp : points par partie

 

2003, l'année de Marc-André Fleury

Le CH repêche aux rangs suivants: 10e, 40e, 61e, 79e, 113e, 123e, 177e, 188e, 217e, 241e et 271e. Andrei Kostitsyn (10e), Maxime Lapierre (61e), Ryan O'Byrne (79e) et Jaroslav Halak (271e) sont les seules sélections de 2003 du CH qui ont joué au moins 300 parties dans la LNH.

Kostitsyn (10e), avec une fiche de 103-119-222/398 +15 [0.259|0.558], se classe 15e de la cuvée en termes de bpp et 20e en termes de ppp. Ce ne serait pas si mal si au moins la persévérance était au rendez-vous. Celui-ci a toutefois quitté la ligue pour la KHL peu de temps après avoir été échangé à Nashville. Columbus, avec Nikolai Zherdev (4e), a vécu une situation similaire.

Jeff Carter (11e), Dustin Brown (13e), Brent Seabrook (14e), Zach Parise (17e), Ryan Getzlaf (19e), Brent Burns (20e), Ryan Kesler (23e), Mike Richards (24e) et Corey Perry (28e) ont tous été choisis en 1e ronde après Kostitsyn; 9 des 20 sélections suivantes auraient été nettement meilleures. Des équipes qui ont suivi, une sur deux doit regretter amèrement son 1er choix.

En 2e ronde, des 38 espoirs repêchés (8 choix compensatoires accordés par la ligue), 11 ont joué au moins 300 parties dans la LNH. Parmi ceux-ci, 6 joueurs d'impact: Patrice Bergeron (Boston, 45e), Shea Weber (Nashville, 49e), Loui Eriksson (Dallas, 33e), David Backes (St.Louis, 62e), Corey Crawford (Chicago, 52e) et Jimmy Howard (Detroit, 64e). Parmi les deux choix de 2e ronde du CH, seul Lapierre a connu une carrière dans la LNH avec 614 parties jouées.

Des 224 espoirs repêchés dans les 7 rondes subséquentes, seuls 23 joueurs ont joué au moins 300 parties dans la LNH. Ceux-ci ont été repêchés par 18 équipes différentes et assez uniformément répartis sur les différentes rondes. Parmi ceux-ci, le CH en a repêché 2: le défenseur Ryan O'Byrne (79e) qui a joué 308 parties et le gardien Jaroslav Halak (271e) qui a joué 489 parties. Les trois meilleurs joueurs qui sont passés sous le radar de toutes les équipes à multiples reprises:

  • Joe Pavelski (San Jose, 7e ronde, 205e), un centre – 355-406-761/963 [0.369|0.790]
  • Dustin Byfuglien (Chicago, 8e ronde, 245e), un défenseur – 177-348-525/869 [0.204|0.604]
  • Matt Moulson (Pittsburgh, 9e ronde, 263e), 176-193-369/650 [0.271|0.568]

Sommaire:

  • 58 des 292 joueurs repêchés ont joué au moins 300 parties dans la LNH dont 5 gardiens.
  • Le CH a obtenu un de ces gardiens, Jaroslav Halak.
  • En termes de ppp, les autres sélections du CH se classent 20e, 42e et 53e.
  • Note : 2/10; un point pour Halak, un point pour la quantité mais zéro pour la qualité

2004, l'année d'Alex Ovechkin

Le CH repêche aux rangs suivants: 18e, 84e, 100e, 150e, 181e, 212e, 246e, 262e et 278e. Mikhail Grabovki (150e), Mark Streit (262e), Kyle Chipchura (18e) et Alexei Emelin (84e) sont les seules sélections de 2004 du CH qui ont joué au moins 300 parties dans la LNH.

En 1e ronde de 2004, Alex Ovechkin (1er), Evgeni Malkin (2e), Blake Wheeler (5e) et Alexander Radulov (15e) sont les seuls joueurs d'impact repêchés. Le CH repêche Kyle Chipchura (18e); un choix correct qui jouera 482 parties dans le LNH.  Il eut une meilleure production que 8 des 10 choix qui l'ont précédé et que 37 des 50 qui ceux l'ont suivi (les 2/3 n'ayant pas connu une vraie carrière dans la LNH).

En 2e ronde, 35 espoirs sont repêchés, aucun par le CH. Du lot, 9 joueront plus de 300 parties dans la LNH dont un qui se démarque, David Krejci (Boston, 63e).

Des 226 espoirs repêchés dans les 7 rondes subséquentes, seuls 24 joueurs ont joué au moins 300 parties dans la LNH dont Johan Franzen (Detroit, 97e). Ceux-ci ont été repêchés par 15 équipes différentes et assez uniformément répartis sur les différentes rondes. Parmi ceux-ci, le CH en a repêché 3: le défenseur Alexei Emelin (84e), le centre Mikhail Grabovski (150e) et le défenseurs Mark Streit (262e) qui ont joué respectivement 456, 534 et 786 parties. En termes de points par parties, ces deux derniers s'avèrent être les 11e et 12e meilleurs de ce repêchage.

Sommaire:

  • 52 des 285 joueurs repêchés ont joué au moins 300 parties dans la LNH dont 3 gardiens
  • En termes de ppp, les sélections du CH se classent 11e, 12e, 39e et 42e
  • Note : 9/10; 7 points pour la qualité et 2 pour la quantité

2005, l'année de Sydney Crosby

Le CH repêche aux rangs suivants: 5e, 45e, 121e, 130e, 190e, 200e et 231e. Carey Price (5e), Sergei Kostitsyn (200e), Guillaume Latendresse (45e) et Matt D'Agostini (190e) sont les seules sélections de 2005 du CH qui ont joué au moins 300 parties dans la LNH.

En 1e ronde de 2005, Sidney Crosby et Bobby Ryan sont repêchés 1er et 2e. Le CH repêche Carey Price (5e); un excellent choix considérant que parmi les choix de 1e ronde qui ont suivi, seul s Anze Kopitar (11e) et T.J. Oshie (24e) se sont démarqués. 

En 2e ronde, 31 espoirs sont repêchés. Du lot, 8 joueront plus de 300 parties dans la LNH dont James Neal (33e), Marc-Edouard Vlasic (35e) et Paul Stastny (44e). Guillaume Latendresse (45e) s'avère un des meilleurs parmi les espoirs disponibles repêchés en 2e et 3e ronde, seul Kristopher Letang (62e) aurait eu un impact significativement supérieur.

Des 168 espoirs repêchés dans les 5 rondes subséquentes, seuls 19 joueurs ont joué au moins 300 parties dans la LNH. Ceux-ci ont été repêchés par 14 équipes différentes et assez uniformément répartis sur les différentes rondes. Parmi ceux-ci, le CH en a repêché 2: les ailiers Sergei Kostitsyn (200e) et Matt D'Agostini (190e) qui ont joué respectivement 353 et 324 parties. En termes de points par parties, ces deux derniers s'avèrent être les 12e et 24e meilleurs de ce repêchage. Encore deux excellents joueurs ont passé sous les radars de tous: Keith Yandle (Phoenix, 105e) et Patric Hornqvist (Nashville, 230e).

Sommaire:

  • 44 des 229 joueurs repêchés ont joué au moins 300 parties dans la LNH dont 5 gardiens
  • Le CH a obtenu un de ces gardiens, Carey Price
  • En termes de ppp, les autres sélections du CH se classent 12e, 15e et 24e
  • Note : 10/10; la qualité et la quantité étaient au rendez-vous

2006, l'année d'Erik Johnson

Le CH repêche aux rangs suivants: 20e, 49e, 53e, 66e, 139e et 199e. Ryan White (66e) est la seule sélection de 2006 du CH qui a joué au moins 300 parties dans la LNH.

En 1e ronde de 2006, alors que trois joueurs d'impact, Claude Giroux (22e), Brad Marchand (71e) et Milan Lucic (50e), étaient encore disponibles, le CH repêche David Fisher (20e). Celui-ci ne jouera jamais dans la LNH. C'est le cas aussi de 4 autres espoirs repêchés avant lui. Des espoirs repêchés en 1e et 2e ronde après le CH, seuls 12 des 42 suivants (28.6%) ont joué plus de 300 parties. Ultimement, des 213 sélections de 2006, seulement 39 ont joué au moins 300 parties. Le CH n'a obtenu que Ryan White (66e) en 3e ronde.

En 2006, la majorité des équipes ont sous-estimé Giroux qui s'est avéré être le 2e plus productif avec 0.929 point par partie, dépassé uniquement par Nicklas Backstrom avec 0.975 point par partie.  Et tous ont sous-estimé Brad Marchand, le plus prolifique buteur de ce repêchage, qui n'est sorti qu'en 3e ronde.

Sommaire:

  • 39 des 213 joueurs repêchés ont joué au moins 300 parties dans la LNH dont 4 gardiens
  • En termes de ppp, la sélection du CH se classe 34e
  • Note : 3/10; les points sont attribués simplement à cause des circonstances atténuantes

2007, l'année de Patrick Kane

Le CH repêche aux rangs suivants: 12e, 22e, 43e, 65e, 73e, 133e, 142e, 163e et 192e.

En 2007, le CH repêche Ryan McDonagh (12e), Max Pacioretty (22e) et P.K. Subban (43e). En termes de point par partie, ceux-ci se classe respectivement 15e, 5e et 7e.  McDonagh est un excellent défenseur qui après 612 parties maintient un différentiel de +180, Subban a gagné le trophée Norris et Pacioretty, avec 248 buts, est le 3e meilleur buteur de ce repêchage.

Des 211 espoirs repêchés, 36 ont joué plus de 300 parties dont un autre repêché par le CH, le défenseur Yannick Weber (73e) qui a joué 456 parties.

En 2007, un joueur d'impact a passé sous le radar de toutes les équipes pour être repêché en 5e ronde par Dallas, Jamie Benn, le 2e buteur et pointeur de ce repêchage.

Sommaire:

  • 36 des 211 joueurs repêchés ont joué au moins 300 parties dans la LNH dont 3 gardiens.
  • En termes de ppp, les sélections du CH se classent 5e, 7e, 15e et 34e.
  • Note : 10/10; la qualité et la quantité étaient au rendez-vous

2008, l'année de Steven Stamkos

En 2008, avec son premier choix, en 2e ronde, le CH repêche Danny Kristo (56e) qui ne jouera jamais dans le LNH; ni aucun de ses autres choix: 86e, 116e, 138e et 206e. Seulement 7 joueurs repêchés après le premier choix du CH ont joué au moins 200 parties dans la LNH dont le gardien Braden Holtby. Le meilleur joueur disponible, et de loin, était le centre Adam Enrique (82e) avec une fiche respectable de 160-175-335/594 -1 en saison régulière.

Sommaire:

  • 45 des 211 joueurs repêchés ont joué au moins 200 parties dans la LNH dont 2 gardiens.
  • Aucune sélection du CH n'a joué 200 parties.
  • Note : 5/10; les points sont attribués simplement à cause des circonstances atténuantes

2009, l'année de John Tavares

En 2009, le CH repêche Louis Leblanc (18e) qui ne jouera que 50 parties dans la LNH. Plusieurs diront que c'était un choix politique puisque le repêchage avait lieu à Montréal. Il ya 36 joueurs repêchés après lui qui ont joué au moins 200 parties dans la LNH. Le CH a passé à côté de Ryan O'Reilly (33e), Kyle Palmieri (26e), Chris Kreider (19e), Marcus Johansson (24e), Tomas Tatar (60e), Jakob Silfverberg (39e) et Brandon Pirri (59e) pour nommer que les meilleurs disponibles choisis en 1e et 2e ronde.

Deux des choix précédents n'ont guère fait mieux. Seulement 37.2% des 43 sélections qui ont suivi ont joué au moins 200 parties dans la LNH.

Le CH n'avait pas de choix de 2e ronde, ses sélections suivantes étaient aux 65e, 79e, 109e, 139e, 169e, 199e et 211e rangs. Gabriel Dumont (139e) est celui qui a fait le mieux avec 87 parties dans la LNH. Des 150 espoirs sélectionnés dans les rondes 3 à 7, 20 ont joué au moins 100 parties.

Cette fois, plusieurs excellents joueurs ont passé sous les radars de tous sauf, pour certains, Colorado: Mike Hoffman (Ottawa, 130e), Tyson Barrie (Colorado, 64e), Anders Lee (NY Islanders, 152e), Reilly Smith (Dallas, 69e) et Craig Smith (Nashville, 98e). En termes de point par parties, ceux-ci se classent respectivement 3e, 6e, 9e, 11e et 18e.

Sommaire:

  • 51 des 210 joueurs repêchés ont joué au moins 200 parties dans la LNH dont 1 gardien
  • Aucune sélection du CH n'a joué 200 parties
  • Note : 2/10; les points sont attribués simplement à cause des circonstances atténuantes

2010, l'année de Taylor Hall

En 2010, le CH repêche Jarred Tinordi (22e) qui ne jouera que 53 parties dans la LNH. Quatre des espoirs repêchés avant lui ne font guère mieux. Des espoirs repêchés en 1e et 2e ronde après le CH, 21 des 38 suivants (55.2%) ont joué plus de 100 parties. Le CH a passé à côté d'Evgeny Kuznetsov (26e), Kevin Hayes (24e), Tyler Toffoli (47e), Jason Zucker (59e), Ryan Spooner (45e), Brock Nelson (30e), Charlie Coyle (28e) et Justin Faulk (37e).

Le CH n'avait pas de choix de 2e et 3e rondes, ses sélections suivantes étaient aux 113e, 117e, 147e et 207e rangs. Des 150 espoirs sélectionnés dans les rondes 3 à 7, 25 ont joué au moins 100 parties. De ceux-ci, 11 avaient déjà été choisis lorsque le CH pris la parole à nouveau. Malgré tout, le CH est obtenu Brendan Gallagher (147e), 5e meilleurs buteur et 10e pour les points.

Outre Gallagher, deux autres excellents joueurs ont passé sous les radars de tous: Mark Stone (Ottawa, 178e) et John Klingberg (Dallas, 131e).

Sommaire:

  • 63 des 211 joueurs repêchés ont joué au moins 100 parties dans la LNH dont 5 gardiens
  • En termes de ppp, la sélection du CH se classe 12e
  • Note : 7/10; pour la qualité meilleure que le rang du 1er choix

2011, l'année de Ryan Nugent-Hopkins

Le CH repêche aux rangs suivants: 17e, 97e, 108e, 113e, 138e, 168e et 198e. Le CH repêche Nathan Beaulieu (17e) qui a joué 332 parties dans la LNH. Ce n'est pas un mauvais choix, mais pas le meilleur non plus. Deux des 16 espoirs repêchés avant lui ont fait pire que lui. Des espoirs repêchés en 1e et 2e ronde après le CH, 25 des 45 suivants (55.6%) ont joué plus de 100 parties. De ceux-ci, le CH a passé à côté de Nikita Kucherov (58e), Rickard Rakell (30e), Brandon Saad (43e), Phillip Danault (26e) et Boone Jenner (37e).

Des 150 espoirs sélectionnés dans les rondes 3 à 7, 28 ont joué au moins 100 parties. De ceux-ci, 10 avaient déjà été choisis lorsque le CH pris la parole à nouveau. Aucun des autres choix du CH n'a joué au moins 100 parties.

Comme presque chaque année, quelques excellents joueurs ont passé sous les radars de tous: Johnny Gaudreau (Calgary, 104e), Vincent Trocheck (Floride, 64e), Ondrej Palat (Tampa Bay, 208e) et Ryan Dzingel (Ottawa, 204e).

Sommaire:

  • 53 des 211 joueurs repêchés ont joué au moins 100 parties dans la LNH dont 1 gardien.
  • En termes de ppp, la sélection du CH se classent 33e mais c’est un défenseur.
  • Note : 4/10; un premier choix correct mais insatisfaisant; aucun autre mais avec circonstances atténuantes

2012, l'année de Nail Yakupov

En 2012, le CH repêche le gros centre Alex Galchenyuk (3e). Il contribue dès sa première année et a fait mieux que les deux joueurs choisis avant lui. Mais le centre est devenu un ailier et un autre ailier repêché après, Filip Forsberg (11e), même s'il a pris plus de temps, l'a maintenant surpassé. Cela demeure néanmoins un excellent choix.

Les autres sélections du CH sont aux 33e, 51e, 64e, 94e, 122e et 154e rangs. De ceux-ci, Charles Hudon est le seul à jouer au moins 100 parties dans la LNH. En termes de point par partie, il est le 16e meilleurs des choix autres que ceux de la 1e ronde.

Parmi les espoirs repêchés en 2e ronde, seulement 10 sur 31 ont joué au moins 100 parties dans la LNH. Le meilleur joueur repêché en 2e ronde est Chris Tierney (San Jose, 55e) avec une fiche de 50-102-152/365. Et pour les rondes subséquentes, 30 sur 150 ont joué au moins 100 parties dans la LNH. Parmi ceux-ci, on retrouve: Shayne Gotisbehere (Philadelphie, 78e), Erik Gustafsson (Edmonton, 93e), Alexander Kerfoot (Detroit, 110e), Josh Anderson (Columbus, 95e) et Vinny Hinostroza (Chicago, 169e).

Sommaire:

  • 65 des 211 joueurs repêchés ont joué au moins 100 parties dans la LNH dont 4 gardiens
  • En termes de ppp, les sélections du CH se classent 4e et 29e rangs
  • Note : 7/10; une récolte qui correspond aux attentes sans plus

2013, l'année de Nathan MacKinnon

En 2013, le CH repêche aux 25e, 34e, 36e, 55e, 71e, 86e, 116e et 176e rangs. Michael McCarron (25e) est une déception. Des 40 joueurs ayant joué au moins 50 parties dans la LNH, et repêchés à partir du 25e rang, sa productivité en termes de point par partie se situe au 38e rang. On comprend que le CH a pris un risque en espérant combler le besoin d'un gros centre dominant.

Le CH se rattrape toutefois avec les sélections de Sven Andrighetto (86e), Arturi Lehkonen (55e) et Jacob de la Rose (34e). De tous les joueurs repêchés en 2013, en termes de point par partie, ces joueurs se situent respectivement aux 23e, 27e et 52e rangs.

Sommaire:

  • 60 des 211 joueurs repêchés ont joué au moins 50 parties dans la LNH dont 1 gardien
  • En termes de ppp, les sélections du CH se classent 23e, 27e, 52e et 58e rangs
  • Note : 8/10; une récolte qui correspond aux attentes pour la qualité mais qui l’excède pour la quantité

2014, l'année d'Aaron Ekblad

En 2014, le CH repêche aux 26e, 73e, 125e, 147e, 177e et 207e rangs. Nikita Scherbak (26e) est une autre déception. Des 33 joueurs ayant joué au moins 20 parties dans la LNH, et repêchés à partir du 26e rang, sa productivité en terme de point par partie se situe au 24e rang.  En 2e ronde, pour Brett Lernout (73e), on verra. Oui, il est encore tôt pour poser un jugement définitif, mais on constate encore que le CH a laissé passer plusieurs joueurs qui semble déjà s'établir tel que Brayden Point (Tampa Bay, 79e), Viktor Arvidsson (Nashville, 112e), Kevin Labanc (San Jose, 171e), Danton Heinen (Boston, 116e), Ryan Donato (Boston, 56e) et Ondrej Kase (Anaheim, 55e).

Sommaire:

  • 57 des 210 joueurs repêchés ont joué au moins 20 parties dans la LNH
  • En termes de ppp, les sélections du CH se classent 46e et 57e rangs
  • Note : 2/10; un  point pour chaque joueur

2015, l'année de Connor McDavid

En 2015, le CH repêche aux 26e, 87e, 131e, 177e et 207e rangs.

Noah Juulsen (26e), un défenseur qui a fait l'équipe cette année mais qui n'a pas joué que 44 parties à cause d'une blessure. Lukas Vejdemo (87e) joue à Laval pour l'instant. Il faudra attendre pour juger.

2016, l'année d'Auston Matthews

En 2016, le CH repêche Mikhail Sergachev (9e) en 1e ronde. Il est encore tôt pour porter un jugement définitif sur l'ensemble des choix mais le but de cet exercice est d'évaluer le repêchage du CH. Il serait injuste d'arrêter lorsque ça semble se corriger. Des 15 joueurs issus de ce repêchage qui semble s'être déjà établis en ayant joué au moins 100 parties dans la LNH, le CH en a 2, des défenseurs: son 1er choix et Victor Mete (100e).

 Sergachev est pour l'instant le 9e plus productif en terme de point par partie, assez respectable d'autant plus qu'il est un défenseur.  Mete, le simple fait qu'il soit là à son âge et considérant sa petite taille est une agréable surprise.

Alex DeBrincat (Chicago, 39e), repêché en 2e ronde, semble s'installer dans le top 4 de cette cuvée. On ne peut reprocher le CH de l'avoir laissé passer car il n'avait pas de choix de 2e ronde. Sinon, Jesper Bratt (New Jersey, 162e) est une autre surprise. J'en profite pour mentionner que le Québécois Samuel Girard (Nashville, 47e) fait partie de ce petit groupe sélect.

2017, l'année de Nico Hischier

Hischier (1er) et Nolan Patrick (2e) sont les deux seuls avec au moins 100 parties, mais Elias Pettersson (5e) les suit avec 71. Ce dernier impressionne avec une fiche de 28-38-66/71.

Le choix de 1e ronde du CH, Ryan Poehling (25e), a fait une entrée remarquée dans la LNH avec un tour du chapeau et le but vainqueur en tir de barrage à son premier et seul match. Il a été nommé le meilleur attaquant et le joueur le plus utile (MVP) au dernier Championnat du monde junior (U20).

Les deux défenseurs droitiers Josh Brook (56e) et Cale Fleury (87e) montrent une belle progression. Cayden Primeau (199e) a été nommé le meilleur gardien au dernier Championnat du monde junior (U20). Joni Ikonen (58e) demeure un peu un mystère.

2018, l'année de Rasmus Dahlin

Le CH repêche le centre Jesperi Kotkaniemi (3e) pour combler une lacune persistante de son alignement. Cet espoir ne déçoit pas car il joue 79 parties dès sa première année avec une fiche respectable de 11-23-34/79 +1. Seulement trois autres espoirs de cette cuvée ont démontré qu'ils pouvaient déjà se mesurer aux meilleurs.

Pour les autres sélections aux 35e, 38e, 56e, 66e, 71e, 97e, 123e, 128e, 133e et 190e rangs, on peut espérer un meilleur sort que les années passées. Je me dois de mentionner le défenseur gaucher Alexander Romanov (38e) qui a été nommé le meilleur défenseur au dernier Championnat du monde junior (U20) et qui affiche un différentiel de +16 après  43 parties dans la KHL. Jesse Ylonen (35e), Jacob Olofsson (56e), Cam Hillis (66e), Jordan Harris (71e), Allan McShane (97e), Jack Gorniak (123e), Cole Fonstad (128e), Samuel Houde (133e) et Brett Stapley (190e) devront faire leurs preuves avant qu'on puisse juger l'équipe de recruteurs.

En résumé

Si on fait abstraction du dernier repêchage, le CH a eu un espoir top 10 de moins que la moyenne des équipes pendant les 15 années précédentes. Voici les joueurs repêchés par le CH qui ont joué au moins 100 parties.

Attaquants

Rang   (bpp)

Rang   (ppp)

Centile (bpp)

Centile (ppp)

Max Pacioretty

23

45

94

89

Alex Galchenyuk

79

75

80

81

Brendan Gallagher

42

79

90

80

Andrei Kostitsyn

80

99

80

75

Mikhail Grabovski

107

102

73

75

Sergei Kostitsyn

158

130

61

68

Guillaume Latendresse

85

168

79

58

Charles Hudon

275

209

31

48

Matt D'Agostini

211

226

47

44

Maxime Lapierre

298

323

26

19

Kyle Chipchura

361

327

10

18

Ryan White

312

339

22

15

 

Défenseurs

Rang   (bpp)

Rang   (ppp)

Centile (bpp)

Centile (ppp)

P.K. Subban

13

5

94

98

Mark Streit

24

18

89

91

Ryan McDonagh

38

26

82

88

Nathan Beaulieu

160

109

24

48

Yannick Weber

99

141

53

33

Alexei Emelin

163

159

22

24

Ryan O'Byrne

198

199

6

5

 

Gardiens

Carey Price

Jaroslav Halak

 

Le centile d'un attaquant de 1er trio devrait être supérieur à 77; celui pour le 2e, entre 55 et 77; le 3e, entre 32 et 55 et le 4e, entre 10 et 32. Celui d'un défenseur de 1e paire devrait être supérieur à 71; celui de la 2e, entre 43 et 71 et la 3e, entre 14 et 43.

Ces choix sont le reflet d'une équipe de milieu de peloton. On espère que les choix des 2 dernières années corrigeront cette situation pour les années à venir.