Ça fait déjà presque 11 ans jour pour jour qu‘a eu lieu le repêchage amateur de la Ligue Nationale de Hockey. Plusieurs fins connaisseurs du hockey considèrent ce repêchage comme étant le meilleur de tous les temps. Marc-André Fleury, Eric Staal, Dion Phaneuf, Jeff Carter, Dustin Brown et Brent Seabrook sont parmi les 30 sélections de la 1ère ronde. Si la 1ère ronde était à refaire, voici les choix que je ferais à la place des équipes :

1 MarcAndré Fleury ( Penguins de Pittsburgh )



Encore une fois, ce sera Marc-André Fleury et non Eric Staal que les Penguins de Pittsburgh choisiront au tout premier échelon de ce repêchage. Même si Fleury s‘est acquis une réputation de cèder des mauvais buts au mauvais moment, il n‘en demeurait pas moins que les Penguins avaient besoin d‘un gardien de concession en 2003. Johan Hedberg, Sébastien Caron et Jean-Sébastien Aubin, qui s‘étaient partagés la tache durant la saison 2002–2003, n‘ont pas réussi à avoir une fiche gagnante. Il faudra noter qu‘à l‘époque, on est bien loin des belles années de cette équipe et aussi celle d‘aujourd‘hui.

Depuis ses débuts lors de la saison 2003–2004, Fleury a cumulé une fiche de 288 victoires et 169 défaites ainsi que 46 défaites en prolongation en 531 matchs. Il cumule également un pourcentage d‘arrêts en carrière de .910 % et a une moyenne de buts alloué de 2,62. Il a aidé les Penguins à remporter la Coupe Stanley en 2009 Il a également remporté la médaille d‘or aux Jeux Olympiques de Vancouver en 2010 et il a participé au match des étoiles de la LNH en 2011.

Au final, même si nous critiquons Marc-André Fleury pour ses récentes performances en séries, il sera encore mon 1er choix au repêchage 2003.

2 : Eric Staal ( Hurricanes de la Caroline )



Au 2e choix, je choisirais encore Eric Staal au nom des Hurricanes de la Caroline. Après une saison misérable à la suite de leur participation à la finale de la Coupe Stanley en 2002, les Hurricanes se devaient de se tourner vers la jeunesse. Et c‘est vers Eric Staal que la franchise devra une fois de plus se tourner si c‘était à refaire.

Les statistiques de l‘ainé des frères Staal leur donnent raison : En 769 matchs jusqu‘à maintenant, Eric a compté 289 buts et a récolté 399 mentions d‘aides pour un total de 688 points. En 2006, il a aidé les Canes à remporter leur seul Coupe Stanley à se jour et il a été élu sur la 2e équipe d‘étoiles. Avec le choix précédant, il a remporté l‘or aux Jeux de Vancouver en 2010.

Ce ne sera certainement pas possible si les Hurricanes allaient dans une autre direction. Heureusement, c‘est un joueur qu‘ils prendront volontier si c‘était à refaire en 2003.

3 : Corey Perry ( Panthers de la Floride )



Au 3e rang, Corey Perry sera le choix des Panthers de la Floride, passant du 28e rang au 3e rang. La franchise avait besoin d‘un ailier droit d‘urgence puisque aucun des ailiers droit n‘avaient atteint le plateau des 15 buts en 2002–2003. Il était donc logique de choisir Perry au 3e rang avec les statistiques qu‘on connait.

Avec les Ducks d‘Anaheim, Perry a marqué 263 buts et 284 passes pour un total de 544 points en 655 matchs. Perry a notamment remporté le trophée Maurice Richard, le trophée Hart et une nomination sur la 1ère équipe d‘étoiles suite à une saison de 50 buts et 98 points en 2010–2011, sa meilleure campagne en carrière. Il fait partie de l‘équipe qui a remporté la Coupe Stanley en 2006–2007.

Donc, si Perry aurait été repêché par les Panthers au lieu des Ducks, le destin de l‘équipe floridienne aurait peut-être été bien différente.

4 : Dustin Brown ( Blue Jackets de Columbus )



Au 4e rang, à la place de Nikolai Zherdev, j‘aurais choisi Dustin Brown chez les Blue Jackets. Si Zherdev était décevant, Brown aurait non seulement des meilleures statistiques, il pourrait faire de leadership, encore mieux que Rick Nash.

Avec les Kings de Los Angeles, Brown a amassé 196 buts et 219 passes pour un total de 415 points en 720 matchs. C‘est Brown qui est le capitaine des Kings lorsque ces derniers ont soulevé la Coupe Stanley pour la première fois de leur histoire en 2012.

Les Kings étaient donc très chanceux de pouvoir compter sur le leadership de Brown. C‘est un élément que les Blue Jackets auraient pu avoir s‘il était leur 1er choix.

5 : Thomas Vanek ( Sabres de Buffalo )



Au 5e rang, les Sabres vont à nouveau choisir Thomas Vanek. Avec tout ce qu‘il a amené aux Sabres, je serais tenté de refaire l‘expérience en 2003.

Les statistiques sont là pour le prouver : En 11 saisons dans la LNH, Vanek a amassé 277 buts et 279 passes pour un total de 556 points en 663 matchs. À sa 2e année, en 2006–2007, il est élu sur la 2e équipe d‘étoile avec une récolte de 84 points, dont 43 buts, un sommet personnel. Il va atteindre le plateau des 40 buts une 2e fois en 2008–2009. Avec les Sabres de Buffalo, à l‘exception de cette saison, il n‘a jamais marqué moins de 20 buts par saison.

6 : Matt Moulson ( Sharks de San José )



Évidemment, personne dans la salle ne savait que Matt Moulson allait devenir un aussi bon joueur de hockey. Ça pourrait paraitre surprenant le fait que je choisis Moulson au lieu de Milan Michalek au 6e échelon pour régler le problème d‘ailiers chez les Sharks de San José.

C‘est parce que Moulson, même s‘il formait un excellant duo avec John Tavares, peut bien marcher avec n‘importe quel centre, donc il aurait former un bon duo avec un jeune Patrick Marleau à l‘époque.

Jusqu‘à maintenant, Moulson a récolté 141 buts et 134 passes pour un total de 275 points en 397 matchs dans la LNH. Avec les Islanders de New York, il a connu 3 saisons de 30 buts, dont une de 36 buts en 2011–2012.

Pas si mal pour un choix de 9e ronde !

7 : Shea Weber ( Predators de Nashville )



Shea Weber aurait pu se retrouver avec les Flyers si les Predators n‘avaient pas égalé l‘offre hostile que le club rival a fait. En 2003, Weber aurait pu très bien être repêché par Philadelphie.

Ce n‘est pas la première fois que les deux équipes s‘arrachent le gaillard de 6 pieds 4 pouces pesant 234 livres, car si les Preds le laissent passer, les Flyers l‘auront prit avec plaisir.

Moi, j‘aurais encore choisi Weber si j‘étais DG de Nashville… en 1ère ronde plutôt qu‘en 2e ronde. C‘est facile à comprendre, car il deviendra un des défenseurs les plus complets de la LNH.

En 607 matchs, iil a compté 131 buts et 216 passes pour un total de 347 points. Il a été nommé sur la 1ère équipe d‘étoiles à 2 reprises et il fût finaliste au trophée Norris à 2 occasions.

8 : Dion Phaneuf ( Flyers de Philadelphie )



Au 8e rang, les Flyers de Philadelphie se sont retourné vers Brayndon Coburn pour améliorer leur défensive. Par contre, j‘aurais choisi à sa place Dion Phaneuf, car non seulement il possède également de bonnes habiletés défensives, il est meilleur offensivement que Coburn.

Pourquoi Phaneuf ? Car il aurait pu profiter de l‘expérience d‘Éric Desjardins à la ligne bleue des Flyers pour peaufiner son jeu. Après tout, il a atteint le plateau des 20 buts dès sa première saison dans la ligue. Et même s‘il n‘a jamais atteint ce plateau par la suite, les Flyers auraient pu avoir en leur possesion une arme destructive pour plusieurs années en Phaneuf.

9 : Ryan Suter ( Flames de Calgary )



Le choix original des Flames étant prit par Philadelphie, je choisirais Ryan Suter au 9e échelon. Les Flames avaient besoin de redorer leur défensive, ce pourquoi ils avaient choisi Phaneuf en 2003. Dans mon repêchage, avec Suter qui est encore disponible, je le prends avec plaisir.

Après tout, il s‘est avéré un élément-clé d‘abord avec les Predators de Nashville et maintenant avec le Wild du Minnesota. En 672 matchs, il a amassé 313 points, dont 263 passes. Il fût nommé sur la première équipe d‘étoile dès sa première saison au Minnesota, prouvant qu‘il n‘avait pas besoin de Shea Weber pour connaitre du succès.

Toni Lydman, le meilleur défenseur des Flames en 2002–2003, aurait pu prendre Suter sous son aile si ce dernier aurait été choisi par les Flames.

10 : Jeff Carter ( Canadiens de Montréal )



Et si Jeff Carter serait sélectionné par le Canadien de Montréal à la place de l‘énigmatique Andreï Kostitsyn ? On ne le saura peut-être jamais. S‘il serait bien entouré par contre, il aurait pu faire beaucoup de dégats comme il le fait avec les Kings de Los Angeles présentement.

En tout cas, je le sélectionnerais au 10e échelon à la place de Kostitsyn parce que non seulement il est plus constant que le bélarusse, il est aussi plus talentueux. Il a connu 8 saisons de 20 buts ou plus, dont 3 de 30 buts ou plus et même une saison de 46 buts en 2008–2009. Suite au succès qu‘il a connu avec les Flyers, il a été plutôt décevant avec les Blue Jackets. Il s‘est toutefois ressaisi avec les Kings où se retrouvait également sont coéquipier de Philadelphie, Mike Richards. Ils arrivent juste à temps pour contribuer à la conquête de la Coupe Stanley de 2012. Cette année encore, ils auront la chance de la gagner à nouveau.

On peut toujours rêver…

Prochain billet, les positions 11 à 20 de la 1ère ronde du repêchage 2003 de la LNH, revisité.