Si nous jetons un regard sur le repêchage de 2018 dans la LNH, nos yeux seront sans l’ombre d’un doute déjà rivés vers les quatre premières sélections soit Rasmus Dahlin, Andrei Svechnikov, Jesperi Kotkaniemi et Brady Tkachuk. Bien entendu, plusieurs autres joueurs attirent  aussi l’attention, je pense entre autre à Filip Zadina, Quinn Hugues, Evan Bouchard et Noah Dobson, ayant tous un énorme potentiel. Il y a toutefois un autre joueur, moins connu, ayant les capacités de faire partie de l’élite de la plus grande ligue de hockey au monde dans un avenir rapproché. Retenez bien son nom car ce n’est pas la dernière fois que vous en entendrez parler. Il s’agît de l’ailier droit de 19 ans, Vitali Kravtsov.

 

Repêché neuvième en 2018 par les Rangers de New-York, Kravtsov évolue dans la ligue continentale de hockey (KHL). Il en est présentement à sa troisième saison avec le Traktor de Chelyabinsk. Étant limité à un rôle secondaire la saison dernière, Kravtsov connaît une fulgurante progression depuis les séries éliminatoires de la saison précédente, évoluant maintenant sur le premier trio de la formation russe, en compagnie d’Anton Glinkin, récemment revenu de blessure et de l’ancien de la LNH, Ryan Stoa. Il comptabilise 20 points dont 7 buts, en 44 parties, étant aussi le plus jeune joueur de l’effectif et pouvant effectuer tout les rôles qui lui sont demandés.

 

Kravtsov compte déja quelques records de la KHL à son actif. Entre autre, en 2017, il devient le plus jeune joueur à l'âge de 17 ans et 61 jours à  inscrire un but dans un match de série de la coupe Gagarin, devançant du même coup Evgeni Kuznetsov et Valery Nichuskin. Il est aussi le plus jeune joueur de l'histoire de la KHL à contribuer à la hauteur de une passe dans quatre parties consécutives en série. Fait encore plus surprenant, Kravtsov détient le record du plus grand nombre de points pour un joueur sous la barre des 20 ans en série dans la ligue continentale, avec 11 points dont 6 buts à  l'âge de 18 ans. À titre de comparaison, Evgeni Malkin a obtenu 15 points et 16 pour Maxim Afinogenov. Sauf que ces 2 derniers joueurs étaient âgés de 20 ans et non 18.

Vitali Kravtsov est donc tout près de la LNH. En fait, il devrait effectuer le saut dès la saison prochaine avec un des clubs les plus prestigieux de l’histoire du hockey, les Rangers de New-York. C’est un gros joueur de 6’3 imposant, qui n’a pas peur d’aller jouer dans le traffic. Selon Gordie Clarke, vice-président des Rangers, Kravtsov serait comparé à Evgeni Kuznetsov des Capitals de Washington, disant qu’ils ont le même sens du hockey aiguisé (high hockey IQs). Les comparaisons de Clarke font aussi mention de l’abilité à manier la rondelle et le tir du poignet précis des deux joueurs, faisant aussi état du fait que Kravtsov est plus physique que ne l’était Kuznetsov à 18 ans.

Son talent immense à manier la rondelle et controller le jeu ainsi que sa patience pourraient nous rappeler un grand joueur ayant chaussé les patins des Rangers de New-York mais aussi du Canadien de Montréal, je parle bien entendu de l’artiste, Alex Kovalev.

La saison régulière du jeune russe se termine le 22 février et il espère bien voir son contrat résilié avec le Traktor de Chelyabinsk pour pouvoir par la suite rejoindre les États-Unis. Il est conscient que la tâche sera ardue de s’implanter dans un nouveau continent ainsi que de s’adapter au style de hockey nord-américain. Toutefois, Kravtsov est prêt à relever le nouveau défi qui se met sur son chemin. Il est prêt à évoluer avec le club de Hartford dans la ligue américaine si les Rangers ne lui font pas de place immédiate.

 

Ce jeune prodige russe, dont on a si peu entendu parler pendant le repêchage, risque donc de nous en faire voir de tout les couleurs pendant les prochaines saisons. Mon petit doigt me dit même qu’il pourrait surprendre et s’approprier le précieux trophée calder, remis à la recrue de l’année dans la LNH, dès la saison prochaine.