Salut tout l'monde,

La grosse QUESTION, allons-nous ou non faire les séries? Selon les pros de statistiques, nos chances sont de moins de 3% de les faire, mais ça ne passe pas par là honnêtement! Le Canadien a simplement son destin entre les mains, rien de plus, rien de moins.

Supposons que le Canadien ait besoin de 98 points pour faire les séries, ça veut dire qui devra gagner 23 des 32 derniers matchs, et perdre un en surtemps donc, 8 défaites en temps réguliers. Est-ce possible? Bien sûr que c'est possible!!! 8 défaites en 32 matchs? C'est beaucoup déjà!! Nul besoin de gagner 20 matchs d'affilé non plus. Des séries victorieuses sont nécessaires. 

L'important est de penser qu'on doit ne perdre que 8 fois. Plus loin le Canadien poussera les défaites, meilleures ses chances seront. Si le Canadien perdait par exemple, ses 4 premiers matchs du retour de la pause du match des étoiles, il lui resterait une marge de 4 défaites en 28 matchs, ce qui complique les choses sachant que les séries de victoires sont plus difficile à obtenir. Mieux vaut gagner tôt, repousser les défaites le plus vers la fin du calendrier, et il continuera de grimper au classement, mais j'y crois!

Price est plus solide, l'équipe est plus solide et Kovalchuk est venu ajouté du punch offensif que nous avions tellement besoin, depuis des années je dirais! Les pourcentages de chance fournies du style "chance de gagner à la loterie", je n'y crois pas, il n'y a pas de chance là-d'dans. Tu gagnes, ou tu perds, c'est ce qui détermine ton classement. 

Les mauvaises langues diront : "Oui Martin, mais les autres équipes aussi gagneront". C'est vrai que cette dernière semaine vient de nous prouver que nous sommes laissés à nous-mêmes pour gagner nos galons. Par contre, ces équipes qui ont gagné cette semaine sont sur des lancés de 6 victoires (Columbus et Floride) qui prouvent que c'est faisable! Sans oublier que nous devrons encore affronter de ces équipes, comme l'an dernier. Il faudra cependant avoir le meilleur sur eux.

Bref, 8 défaites sur 32 matchs, en temps régulier, est ce que le Canadien peut se permettre de pire. Si 8 défaites sont en surtemps, parfait!! Si c'est moins de 8 défaites, encore mieux!

Je suis un éternel optimiste quand vient le temps de parler du CH, mais j'y crois. Comme Yogi Berra l'a dit: "It ain't over, 'til it's over". Rien n'est fini tant que ce n'est pas vraiment fini. 

Déjouons les statistiques, confondons les plus sceptiques, et creusons-nous une place en série!!!