Les supporters des Raptors croyaient que le championnat était dans l’sac. Mais Stephen Curry a sorti son meilleur tir de la soirée avec moins de deux minutes à faire dans le match pour égaler la marque. Et quelques secondes plus tard, Klay Thompson a réussi le même genre de tir pour donner l’avance aux siens. Les Warriors sont toujours en vie. Golden State est l’une des cinq équipes dans l’histoire de la finale à gagner un match par un point face à l’élimination; et seulement la seconde à réussir ce tour de force sur la route (Lakers, 1988).

Avec moins de quatre minutes à faire dans la rencontre, tout semblait réglé. Les Raptors menaient (103-97). Après avoir comblé un déficit de 14 points en deuxième demie, la troupe de Nick Nurse jouissait d’une avance de six points, et contrôlait le jeu. Kawhi Leonard venait d’inscrire 10 points en deux minutes. Et soudainement, une poussée de 9-0 des Warriors a permis à ces derniers de se sauver avec la victoire. Le match s’est soldé sur une séquence parfaite de Golden State en défensive. Sur celle-ci, Kawhi Leonard avait deux joueurs adverses dans ses souliers. Et Kyle Lowrie n’a pas été en mesure de marquer sur le tir qui aurait donné le championnat à l’équipe torontoise. Ils ont été incapables de capitaliser dans les trois dernières minutes, ne réussissant qu’un seul panier de deux points en six tirs.

Si l’on dit que les grands joueurs doivent se lever dans les moments cruciaux, Stephen Curry, qui a été le meilleur pointeur du match (31), a répondu à l’appel. Ce fameux tir de trois points en fin de match est l’une des raisons qui permet aux champions en titre de poursuivre la série. Et n’oublions pas le tir de Klay Thompson dans les mêmes circonstances, quelques secondes plus tard. Les Splash Brothers ont été extraordinaires au moment le plus important de la rencontre.

Il sera intéressant de voir maintenant de quelle manière les Warriors vont réagir suite à la perte de Kevin Durant. Dès les premières minutes du cinquième match, on sentait les Warriors gonflés à bloc. Mais après avoir marqué 11 points en seulement 11:57mins., Durant a quitté le match. Il pourrait avoir aggravé sa blessure au pied droit. Le sixième match aura lieu à Oakland, jeudi.

De quelle manière les deux équipes se présenteront sur le terrain jeudi? Les Warriors joueront la carte du destin. Ils sont toujours en vie, eux qui étaient au bord du gouffre. Les Raptors avaient le trophée Larry O’Brien au bout des doigts. Ils devront se retrousser les manches. Je ne crois pas qu’il y aura du découragement. Les joueurs savent ce qu’il faut faire pour gagner.

Dans le camp des Warriors, les joueurs de Steve Kerr pourront s’inspirer de l’un de leurs pires cauchemars. Rappelez-vous de la finale de 2016. Les Caveliers de Cleveland avaient remporté la finale après avoir perdu trois des quatre premiers matchs. Et à la surprise générale, ils étaient revenus de l’arrière avec trois gains consécutifs, dont deux sur la route. Si les Warriors veulent savourer un troisième championnat consécutif, ils devront imiter Cleveland, la seule équipe (1-33) dans l’histoire de la NBA à avoir comblé un déficit de 3-1 en finale.