Début plus qu’intéressant chez le Canadien. Certain diront 2 matchs ne font pas une saison, j’en suis conscient. Mais à voir cette équipe travailler de manière intense match après match, cela suppose que la saison sera excitante et le CH ne sera pas une proie facile.

Un point contre les puissants Leafs, et une victoire écrasante contre les Penguins, quand les analystes ne donnaient que 4 victoires en 11 parties au mois d’Octobre, personne n’osait se prononcer sur un début de saison.

J’ai osé dire que la sainte Flanelle aurait 15 points sur 22, les gens de mon entourage m’ont tous dit que tu es un fan et que tu n’es pas objectif. J’aime tout analyser sur une équipe, ses joueurs, le temps de jeu, les tirs bloqués, les buts a 5 contre 5 et en avantage numérique, la tenue des gardiens, et cette saison dès le début du camp d’entrainement, on sentait la frénésie et que l’ambiance de travail avait changé.

C’est pour ça que je sens que le Canadien tout comme l’équipe de 1993 peut créer des surprises, je ne dis pas haut et fort que ça sent la coupe à Montréal, mais l’équipe est tellement sous-estimée que rien ne pèse sur leurs épaules et sérieusement l’équipe la plus titré de la LNH saura répondre. Car dans le Hockey les parties à la maison sont super importante d’en gagner le plus possible. Mais les points à l’étranger sont ceux qui feront la différence au mois d’avril.

Carey Price et sa bande vont surement nous donner le gout du hockey cette saison. La nomination de Byron et Gallagher comme assistant a Weber es probablement aussi important que l’embauche d’assisant entraineurs de la trempe de Kirk Muller, Dominic Ducharme et de Luke Richardson. Avec tout le personnel en place.

Ça sera une saison, une vraie.

 

Dominic Claveau