Du 7 au 10 février dernier, 18 patineurs canadiens ont participé aux Championnats des Quatre Continents qui se tenaient à Anaheim en Californie. Certains ont connu leurs meilleures performances de la saison, mais pour d’autres, la compétition aura été plus difficile.

 

Un doublé canadien en danse sur glace

En danse sur glace, les champions canadiens de 2019 Kaitlyn Weaver et Andrew Poje ont terminé sur la deuxième marche du podium leur procurant une cinquième médaille en carrière aux Quatre Continents. Ils ont obtenu un pointage final de 203,93 pour se mériter l’argent. Quant à eux, Piper Gilles et Paul Poirier ont gagné le bronze avec une note totale de 202,45. Il s’agissait de leur deuxième médaille à cette compétition. Les Américains Madison Chock et Evan Bates ont remporté l’or grâce à deux performances presque parfaites pour 207,42 points.

 

Les Américains Madison Hubbell et Zachary Donohue, premiers à l’issue de la danse rythmique, ont finalement glissé au quatrième rang (201,66) en raison d’une erreur technique majeure. Quant à lui, le dernier couple canadien formé de Laurence Fournier-Beaudry et Nikolaj Sorensen a obtenu une sixième place (186,91) à sa première présence à cette compétition.

 

L’argent pour Moore-Towers et Marinaro

Le duo canadien formé de Kirsten Moore-Towers et Michael Marinaro chez les couples est monté sur le podium des Quatre Continents pour une première fois raflant la médaille d’argent avec un pointage final de 211,05. Premiers au programme court, la paire est venue bien près de remporter le titre, mais a glissé au second rang, seulement 0,05 point derrière les Chinois Wenjing Sui et Cong Han qui ont récolté 211,11 points. Cheng Peng et Yang Jin, également de la Chine, ont remporté la médaille de bronze avec un pointage de 205,42.

 

Les autres couples canadiens auront connu une compétition plus difficile. Evelyn Walsh et Trennt Michaud avaient bien fait au programme court, mais ont connu plusieurs erreurs au libre, ce qui leur a procuré la septième position avec une note finale de 159,05. Camille Ruest et Andrew Wolfe ont quant à eux pris le huitième et dernier rang avec 158,91 points.

 

Keegan Messing au pied du podium

Le patineur canadien Keegan Messing a raté le podium de quelques points, terminant au quatrième rang avec une note totale de 267,61. Cinquième après le programme court, Messing a exécuté le troisième meilleur programme libre, ce qui n’a pas été suffisant pour la médaille de bronze au final. Les autres Canadiens ont connu plus de difficultés à cette compétition. Nam Nguyen a terminé au neuvième rang avec une note de 216,49 et Nicolas Nadeau a pris la onzième place avec 209,65 points.

 

Le Japonais Shoma Uno, quatrième après le programme court, a effectué une remontée pour finalement gagner la médaille d’or grâce à un programme libre qui lui a valu 197,36 points pour un total de 289,12. Le Chinois Boyang Jin a remporté l’argent avec une note de 273,51 et l’Américain Vincent Zhou, premier au programme court, a glissé au troisième rang, remportant le bronze avec 272,22 points.

 

Deux Canadiennes dans le top 10

La championne canadienne 2019, Alaine Chartrand, la médaillée de bronze, Véronik Mallet et Larkyn Austman qui avait terminé au quatrième rang faisaient partie de l’équipe canadienne pour ces championnats. Véronik Mallet est celle ayant connu les meilleures performances lors de la compétition. Elle a terminé au neuvième rang grâce à notamment son meilleur programme long en carrière qui lui a valu 115,49 points pour un total de 170,46.

 

L’autre Canadienne ayant percé le top 10 est Larkyn Austman qui malgré quelques erreurs dans ses programmes a obtenu un total de points de 165,21, ce qui lui a valu la dixième position. La compétition aura toutefois été plus difficile pour Alaine Chartrand qui a pris le seizième rang avec une note total de 147,54. La patineuse qui était 21e à l’issue du programme court, a toutefois effectué une remontée, ce qui est une note positive.

 

Grâce à une performance sans faute de 153,14 points au programme long et d’un total de points de 221,99, la Japonaise Rika Kihara a remporté l’or chez les femmes. Elizabet Tursynbaeva du Kazakhstan et Mai Mihara du Japon ont remporté respectivement l’argent et le bronze. L’Américaine Bradie Tennell et la Japonaise Kaori Sakamoto qui étaient première et deuxième au programme court ont finalement terminé respectivement cinquième et quatrième.  

 

Prochain arrêt : les championnats du monde

Les meilleurs patineurs de la planète se dirigeront vers Saitama au Japon où se tiendront les mondiaux 2019 du 18 au 24 mars prochains. Les Championnats des Quatre Continents étaient un bon test pour les patineurs canadiens qui devront en plus se mesurer aux Européens dans un peu plus d’un mois. Même si les espoirs de médailles sont moins grands que lors des saisons précédentes, il n’en reste pas moins que nous pourrions avoir droit à de belles surprises.