Théo Poirier fait maintenant partie des quelques Québécois pouvant se targuer d'être dans l'une des équipes phares du championnat ISOC.

Hier tôt en journée l'équipe américaine de snocross aux couleurs d'Artic Cat, Woodies Racing, annonçait officiellement la nomination du Québécois Théo Poirier au sein de son équipe pour la saison 2020.

DU RÊVE À RÉALITÉ

Un scénario de film que personne n'avait vraiment prévu. D'ailleurs un p'tit coup de fil au principal intéressé m'a suffi pour me rendre compte que Poirier, lui non plus ne s'y attendait pas du tout.

"Tout s'est vraiment passé très rapidement, en moins de 3 semaines. Nous sommes allés au Minnesota officialiser le tout dimanche dernier, c'était un moment spécial!"

L'équipe qui cherchait activement de nouveaux pilotes talentueux à ajouter à son écurie s'est fait recommandé à quelques reprises le nom du jeune québécois m'explique Paul Woodie, propriétaire de l'équipe du Minnesota:

"Après le départ de Nisse Kjellström pour la Suède, nous avions une opportunité pour un pilote Pro-Lite. Nous avons vraiment été impresionné par ce que Théo avait réalisé en si peu de temps. Il nous a visté récemment avec ses parents et son profesionnalisme et sa politesse nous ont jeté par terre pour son âge!"

Depuis ses premières courses, Poirier démontre son talent particulièrement sur les sautsSource: Emmanuel Lord
Légende: Depuis ses premières courses, Poirier démontre son talent particulièrement sur les sauts

UN PARCOURS PRESQUE PARFAIT

Originaire de Sayabec dans la région de MRC Matapédia en Gaspésie, Poirier en a fait du millage ces dernières saisons pour participer aux différentes épreuves du championnat Provincial de snocross SCMX, signe indéniable de sa volonté.

On a qu'à regarder sa fiche de la saison dernière pour tout comprendre!. En 6 manches et 19 présences en finales, il est grimpé sur le podium à chacune d'elles. Qui plus est, 16 de ses 19 podiums lui accordaient la plus haute marche du podium.

S'il a réussi une ascension si rapide, c'est en grande partie oui, à son talent et son support familial, mais surtout sa maturité et son impressionnante discipline pour un jeune athlète en fin d'adolescence! On peut comprendre l'engouement de Woodies Racing.

Source: Louise Bérubé

QUAND LES PLANS CHANGENT RAPIDEMENT


Lui qui avait comme objectif de remporter le championnat en catégorie PRO au Québec a dû changer ses plans. Mais embarquer dans cette grosse machine qu'est le circuit américain apporte-t-il son lot de stress et de peur?

"Sincèrement on a convenu avec l'équipe que cette année était une année de transition, l'objectif c'est de me classer de faire mes preuves et de démontrer de quoi je suis capable de l'autre côté de la frontière. On travaille plutôt sur des objectifs des 2-3 ans, donc j'ai bien confiance et je sais que j'ai le potentiel sans avoir trop de pression, c'est rassurant!"

Même son de cloche du côté de Paul Woodie pour qui la venue du Québécois dans l'équipe lui donne un bon préssentiment:

"Il y a eu une chimie immédiate avec mes deux enfants Kaden et Taven. Je pense qu'il sera bien dans notre équipe de course très familliale. J'ai un très bon pressentiment quant à sa détermination et je crois qu'avec nous, en lui donnant le meilleurs équipements possibles, il aura du succès! Une saison très excitante et amusante s'en vient!"

C'est dès le mois d'octobre que Poirier s'envolera pour la première fois au Minnesota dans les quartiers généraux de Woodies Racing afin de planifier, s'entrainer et préparer sa première saison américaine. C'est grâce au Programme Sport-Alliance- Études, qu'il pourra conjuguer ses études à sa passion m'explique-t-il:

"Dans le fond, je suis dans le même programme scolaire que les joueurs  de hockey des Remparts de Québec (...) ça me permet beaucoup de flexibilité entre chaque manche et je peux continuer à faire mes cours à distance tout en gardant l’accent sur mon sport et mon entrainement"

POUR GARDER LA FORME AU DÉPART...

Poirier, également athlète de motocross, m'avait confier il y a deux ans avoir débuté le snocross principalement pour garder la forme en saison hivernale. Visiblement, la "game" a rapidement changé pour lui! Aura-t-on la chance de le voir à quelques reprises au Québec ?

"Dans la mesure du possible selon le calendrier du Championnat SCMX, j'aimerais être présent à quelques évènements. Des gens et des commanditaires ont cru en moi ici dès le départ, et c'est grâce à eux que je réalise ce rêve, il est donc logique pour moi de saluer mes racines quand j'en aurai l'occasion!"

Un sentiment que la famille Woodie semble comprendre puisque toute l'équipe devrait être présente pour encourager le #728 lors du Grand Prix Ski-Doo de Valcourt la saison prochaine.

Bonne saison Théo!

Suivez-le sur Instagram et sur Facebook de même que l'équipe Woodies

La première photo officielle Woodies RacingSource: Woodies Racing
Légende: La première photo officielle Woodies Racing