Tyler Hinam, natif de Cole Harbour en Nouvelle-Écosse, a sorti les Huskies de Rouyn-Noranda du pétrin avec son 2e filet de la soirée. Mais c’est Noah Dobson qui a été la bougie d’allumage, déjouant habilement quelques adversaires avant de lancer à courte distance sur le gardien Ian Scott. Hinam s’est emparé du retour pour procurer les devants aux détenteurs de la double couronne de la LHJMQ, avec 4;32 à écouler au 3e vingt.

 

Hinam a hérité de la 2e étoile de la partie devant sa famille, en vertu de ses deux buts dont le filet victorieux, et d’un différentiel de +2. Il a aussi réalisé 7 lancers au but, un sommet dans cette partie. Cole Harbour est en banlieue de Halifax.

 

Les deux meilleures équipes au Canada cette année s’affrontaient pour éviter le pire, aucune n’ayant gagné son premier duel au Tournoi de la Coupe Memorial. Or elles étaient nez à nez au bord du gouffre avant que Hinam ne tranche le débat.

 

Un tir de feu

 

Peu après le but important de Hinam, Joël Teasdale a décoché un lancer frappé lourd et Peter Abbandonato a légèrement modifié la trajectoire du disque, pour le but d’assurance (5-3). Dobson a clos les hostilités avec un tir de sa propre zone qui s’est niché au beau milieu d’une cage abandonnée, dans un gain de 6-3 des Huskies sur les infortunés Raiders de Prince Albert. Un 8e revers de suite pour les équipes de l’Ouest à ce tournoi, si je me fie aux excellents analyste et descripteur d’office à la télé francophone.

 

Teasdale, Félix Bibeau et Dobson ont terminé leur soirée de travail avec 1 but 1 passe, Bibeau et Dobson jouissant d’un différentiel de +2 chacun, Bibeau décochant 4 lancers, Teasdale et le défenseur étoile, 3.

 

Le capitaine Rafaël Harvey-Pinard (1 aide +2 et 2 tirs) s’est vu décerner la 3e étoile, parce qu’il ne lâche jamais, mais Dobson ou Cole Fonstad l’aurait peut-être davantage méritée.

 

Fonstad a joué sa meilleure partie depuis le début des séries. Le petit joueur des Raiders, qui avait été 3e pointeur de l’équipe en saison, a livré toute une performance : 1 but 1 passe +3 et 5 lancers. Mais Noah Gregor (4e pointeur des séries de la WHL) a mieux fait encore, participant à tous les filets des perdants : 1 but 2 aides +1 et 5 lancers. On lui a décerné la 1re étoile.

 

Il faut dire que c’était serré et les Huskies ont joué avec le feu. Après une période initiale couci-couça, trop ouverte, où leur quart-arrière Dobson s’est montré erratique, c’était 2-2. Mais les Huskies le doivent à un tic-tac-toe-puck (dans le but!) Bibeau--Harvey-Pinard--Teasdale survenu 8 secondes après une pénalité écopée par Alieksai Protas pour un croc-en-jambe. Il restait alors 1;28 à la période. Heureusement pour les Huskies, car ils avaient été dominés par Prince Albert dans cet engagement. Teasdale, bien situé à la gauche du poteau, a secoué les cordages sur cette séquence amorcée par un défenseur (était-ce Dobson?) pour redonner vie à sa formation.

 

Les Huskies sont revenus en force au 2e vingt, Bibeau portant la marque à 3-2 avant que Gregor ne nivelle le pointage.

 

Rouyn-Noranda a totalement dominé la première tranche de la 3e période, gardant le jeu simple et empêchant les Raiders de menacer la cage de Samuel Harvey. Sauf qu’à compter de la 11e minute, les Raiders se sont mis à bourdonner près de Harvey, décochant 4 tirs sur une dizaine de tentatives et frappant leur 3e poteau du match. Mais Dobson, qui avait retrouvé sa fière allure en 2e période, a pris les choses en main avec quelque 5 minutes à écouler. Et vous connaissez la suite.

 

Mardi, Guelph visitera Prince Albert dans une rencontre sans lendemain pour les Raiders en cas de défaite. Un gain pourrait tout changer et même provoquer une triple égalité au dernier rang, s’il fallait que les Mooseheads prennent la mesure des Huskies mercredi. Il y aurait alors un match de départage. Mais s’il fallait que les Huskies gagnent et que le Storm subisse les affres de la défaite, le Storm disparaîtrait du décor. Bref, cette partie de mardi sera de la plus haute importance.

 

Halifax demeure la seule équipe invaincue et Prince Albert la seule à avoir tout perdu.

 

Meilleurs marqueurs

 

Durzi (2-3) et Trépanier (1-4) demeurent les deux plus productifs du tournoi avec 5 points, devant le Russe Toropchenko (3-1) et Gregor (2-2). Les suivent à égalité Asselin, Morand et Hinam (2-1), devant Fonstad et Jakub Lauko (1-2). Suzuki domine pour les lancers : 15 en 2 parties. Jake Ryczek, des Mooseheads, est 2e avec 10.

 

Abbandonato avec son 139e point (son 36e but) s’est rapproché à un de Lafrenière et à deux de Suzuki en tête des pointeurs de calibre junior majeur au Canada pour l’année 2018-2019. Il a réussi 5 tirs au but. Il a quand même peu paru, tout comme Brett Leason des Raiders. Menotté une 4e fois de suite, le géant a fini 2e pointeur des séries dans la WHL. Mais il ne sera certainement pas sélectionné en 1re ronde en juin, malgré ses 20 ans.

 

La lutte demeure corsée pour le meilleur différentiel de l’année : Brayden Pachal +88

Zack Hayes +81 et Peter Abbandonato +80.

 

Fonstad a rattrapé Allan McShane avec 83 points pour l’ensemble de l’année, chez les espoirs les plus productifs de l’organisation du CH. Mais il a 7 buts de moins en 13 parties de plus que le centre gaucher, qui avait 14 points en 15 parties éliminatoires lorsque les Generals d’Oshawa ont baissé pavillon devant les 67s d’Ottawa.

 

Fonstad demeure donc 4e, juste devant le défenseur Josh Brook. Teasdale, 2e pointeur de l’organisation, a maintenant 58 buts 58 aides 116 points en 88 parties +57 et 376 lancers. L’ailier gauche a tout un lancer frappé.

 

FICHE DES ÉQUIPES PRÉSENTES AU TOURNOI

 

Huskies de Rouyn-Noranda (double couronne LHJMQ)

Séries 16-3-1 : 96-43

Coupe Memorial 1-1 : 8-8

Total : 76-12-1-1 : 424-189 – 154 points en 90 parties

 

Raiders de Prince Albert (double couronne WHL)

Séries 16-7 ; 79-48

Coupe Memorial 0-2 : 4-10

Total 70-19-2-2 : 390-214 – 144 points en 93 parties

 

Mooseheads d’Halifax (finaliste LHJMQ)

Séries 14-8-1 : 75-70

Coupe Memorial 2-0 : 8-3

Total 65-23-3-2 ; 383-237 – 135 points en 93 parties

 

Storm de Guelph (champion séries OHL)

Séries 16-8 ; 98-76

Coupe Memorial 1-1 : 7-6

Total 57-27-6-4 ; 413-312 – 124 points en 94 parties