En sortant de piste au virage 1 avec sept tours à faire au Grand Prix d'Allemagne, lorsqu'il était à la poursuite de Lance Stroll pour la troisième place, Valtteri Bottas a peut-être signé la fin de son association avec Mercedes. Rappelons que le patron de Mercedes, Toto Wolff. avait mentionné avant le Grand Prix d'Allemagne qu'il se donnait environ deux semaines avec les Grand Prix d'Allemagne et de Hongrie, pour prendre une décision concernant le choix du coéquipier de Lewis Hamilton en 2020.  Force est de constater que l'erreur de Bottas n'améliore pas sa situation en vue de 2020. Il devra performer en Hongrie s'il veut conserver son volant chez Mercedes l'an prochain et encore.

Toutefois le début de saison de Bottas fut très probant avec une victoire en Australie et en Azerbaïdjan. Actuellement, il se classe au deuxième rang des pilotes avec 184 points soit 41 derrière son coéquipier. Outre ses deux victoires, il a obtenu cinq 2e position et deux 3e place et une 4e position à Montréal. Dans les circonstances, ce n'est pas si mal, allez-vous me dire. Pourquoi alors penser à le remplacer? Nonobstant ses résultats, il affiche un manque de constance en qualifications et en course plus précisément depuis le Grand Prix du Canada. On ne retrouve pas le Bottas acharné du début de  saison. Il faut aussi dire que son coéquipier est dominant avec sept victoires à son actif en 2019 ce qui a pour effet d'assombrir ses performances. De plus, autre élément à considérer, Esteban Ocon est en attente en tant que pilote réserviste de Mercedes. De plus, Toto Wolff a confirmé qu' Ocon sera en Grand Prix en 2020. Où sera t-il alors?  De plus en plus, l'option Mercedes semble la plus probable pour 2020. Le jeune pilote français de 22 ans doit se retrouver le plus rapidement en Grand Prix et démontrer son véritable talent comme l'ont fait les Max Verstappen et les Charles Leclerc sans toutefois comparer Ocon avec ces deux pilotes. Toutefois, d'être le coéquipier de Lewis Hamilton n'est pas chose facile. Le quintuple champion du monde en mène large au sein de l'écurie. Ocon pourra t-il composer avec cette pression constante? À mon  avis, il doit faire le saut dès 2020 pour savoir s'il peut composer avec ce facteur et  s'il peut aspirer aux grands honneurs dans le futur avec ses performances en piste avec une voiture dominante comme la Mercedes.

Par conséquent, Bottas est plutôt victime des circonstances avec la présence d'Ocon dans l'antichambre Mercedes. Depuis son association avec Mercedes en 2017, il a été un bon coéquipier d'Hamilton. Il a remporté cinq victoires en carrière et obtenu dix poles jusqu'à présent et la relation entre les deux pilotes est au beau fixe. Pourquoi alors le remplacer? Un peu pour les différentes raisons mentionnées motivées notamment par le facteur jeunesse. Si on décide de remplacer Bottas, 29 ans, on pourra dire qu'il a été un bon pilote de transition. Mais alors où pourrait-il alors se retrouver en 2020? Pourrait-il remplacer  Hulkenberg chez Renault ou Gasly chez Redbull pour une saison. À suivre prochainement.