Une autre semaine de football a pris fin lundi soir. Cette treizième semaine d’activités a été le théâtre de toutes sortes de choses. Des remontées spectaculaires, des performances record, des sommets historiques, des mises au point et même des congédiements. Après 13 saisons au Wisconsin, Mike McCarthy a été limogé de son poste d’entraîneur-chef suite à une autre prestation décevante des Packers.

Le weekend a vu aussi la fin d’une époque à Green Bay. Les Packers se sont inclinés pour une septième fois en onze matchs cette saison. Mike Mccarthy a perdu son poste suite au revers du weekend contre les Cardinals de l’Arizona, 20-17. Cela met fin à son passage de 13 saisons dans «Titletown» avec un pourcentage victoire-défaite de 618.

Un autre genre de congédiement a marqué cette semaine de football américain. Suite à la publication d’une bande vidéo le montrant s’en prendre physiquement à une jeune femme plutôt cette année, Kareem Hunt a été libéré par les Chiefs de Kansas City. Son  ancienne équipe a vaincu Oakland, 40-33. Toutefois, même si Patrick Mahomes a lancé quatre passes de touchés, les Chiefs devront garder à l’œil l’attaque au sol. Spencer Ware, appelé à prendre la relève de Hunt, a été limité à 47 verges.

J’écrivais dans cette chronique la semaine dernière que le gain des Cowboys de Dallas contre les Saints de la Nouvelle-Orléans était la performance de l’année jusqu’à présent dans la NFL. Et à la suite des matchs du weekend, je maintiens mon point. Mais retenons cette victoire de la Nouvelle-Angleterre contre les Vikings du Minnesota, 24-10. Ces mêmes Patriots, qui devaient éprouver toutes sortes de difficultés en 2018, sont pourtant bien installés en tête de la division Est de la Conférence Nationale. La troupe de Bill Belichick a joué un superbe match, face à l’une des meilleures défensives de la ligue. La défensive de Mike Zimmer, qui est 9e contre la passe, a concédé plus de 300 verges à Tom Brady. Ce dernier a rejoint Bret Favre au 3e rang dans l’histoire de la NFL pour les passes de touchés en saison régulière (508). La ligne à l’attaque a aussi fait son travail face à une défensive qui comptait 36 sacks du quart avant la rencontre. L’unité de Dante Scarnecchia a protégé Brady du début à la fin, et a ouvert de nombreuses brèches pour l’attaque terrestre. Sony Michel, Rex Burkhead, James White et Cordarrelle Paterson ont terminé le match avec 160 verges au sol. Bill Belichick a mis l’emphase sur le contrôle du cadran. La formule a fonctionné à merveille.

Ailleurs, malgré une autre belle performance de Christian McCaffrey, les Panthers ont perdu face à Tampa Bay, 24-17. McCaffrey a ajouté 161 verges à sa fiche, lui qui vient de passer les 1500 verges d’attaque cette saison. Les Dolphins de Miami ont maintenant un dossier de 6-6 suite à leur victoire, 21-17, aux dépens des Bills de Buffalo. Et dans la catégorie des matchs qui ne passeront pas à l’histoire, ajoutons celui entre les Colts et les Jaguars. Ces derniers ont gagné par la marque de 6 à 0!

La surprise de la fin de semaine revient aux Giants de New York qui, en prolongation, ont disposé des Bears de Chicago, 30-27. Les Giants ont encore une fois misé sur Saquon Barkley. La recrue a amassé 125 verges au sol, et 25 par la passe. Chez les Bears, le quart-arrière Mitch Trubisky a manqué un deuxième match de suite.

Notons également des victoires pour San Diego, Houston, Philadelphie et Seattle. Et si les deux premiers clubs se dirigent allègrement vers les éliminatoires, il reste encore beaucoup de boulot à accomplir pour les deux autres.