Le weekend qui vient dans la NFL est le premier avec de multiples implications sur le paysage des éliminatoires. Les résultats des matchs de dimanches auront des effets bénéfiques pour certaines équipes. À l’inverse, plusieurs formations se retrouveront en difficulté. Ce weekend est particulièrement crucial notamment pour les Eagles, les Cowboys, les Ravens et les Steelers. Le classement actuel à des allures de château de cartes. Tout pourrait s’écrouler rapidement. C’est le contexte que la NFL nous présente à chaque année, lorsque décembre s’installe.

https://www.youtube.com/watch?v=SgfFU687e9k&feature=youtu.be

Ce second weekend de football américain est parsemé de matchs à ne pas manquer. L’un de ces affrontements aura lieu au domicile des Cowboys, à Arlington. Le A&T Stadium sera le théâtre d’un couronnement à venir pour la troupe de Jason Garrett, si naturellement ses joueurs peuvent renverser Philadelphie. Dallas montre un dossier de 7-5, et un match d’avance sur les Eagles. La victoire est ainsi une nécessité pour les champions du Super Bowl LII. Un revers, et Philadelphie se retrouverait à deux matchs de Dallas avec trois matchs à joués. Le bris d’égalité irait aux Cowboys.

La situation sera également tendue à Kansas City. Malgré une impressionnante saison des Chiefs (10-2), les hommes d’Andy Reid disputeront la victoire aux Ravens de Baltimore, et ne pourront se permettre de l’échapper. Une défaite, et les Chiefs perdraient la première place dans la Conférence Américaine aux mains des Patriots. Rappelons que la Nouvelle-Angleterre possède le bris d’égalité. Le Arrowhead Stadium a toujours été un endroit hostile pour les visiteurs. Sauf que ce dimanche, c’est un adversaire tenace qui tentera de freiner Patrick Mahomes. Les Ravens présente la deuxième meilleure défensive contre le jeu aérien, la troisième contre la course et ont réussi à stopper l’adversaire dans 34 % des troisièmes essais. Notons aussi que les Ravens jouent gros en fin de semaine. Il sera intéressant de voir la recrue Lamar Jackson guider l’attaque des Ravens, face à la pire défensive de la NFL contre la passe, et la 27e dans le Red Zone.

À Oakland, les Raiders tenteront de joueur les trouble-fêtes face aux Steelers. Pittsburgh se doit de gagner. Avec les Ravens juste derrière eux, les Steelers pourraient non seulement perdre le premier rang de la division Nord dans l’Américaine, mais aussi voir le spectre d’être exclu d’une place en éliminatoire. Ce scénario, tout à fait impensable il y a trois semaines, pourrait devenir réalité avec un revers de la troupe de Mike Tomlin. Ben Rothlisberger, qui a lancé six interceptions au cours des trois derniers matchs, devra connaître un gros match.

Parmi les autres matchs du weekend à surveiller :

Nouvelle-Angleterre vs. Miami…Les Patriots ont toujours connu des ennuis à Miami. Est-ce que les Dolphins viendront mêler les cartes?

Indianapolis vs. Houston...Les Texans jouent très bien, et n’ont pas perdu depuis le 23 septembre! La défensive est solide. Est-il possible qu’Andrew Luck cause la surprise du weekend?

Nouvelle-Orléans vs. Tampa Bay…Un match à sens unique sur papier. Drew Brees voudra faire oublier l’embarrassante défaite face à Dallas, la semaine dernière. Est-ce que Micheal Thomas sera en uniforme?

Denver vs. San Francisco…Soudainement les Broncos aspire aux éliminatoires.

New York vs. Washington…Les Redskins n’ont pas le choix, et doivent vaincre les Giants. Un quatrième revers consécutif serait désastreux pour Washington.

Cincinnati vs. Los Angeles…Les Chargers semblent plus dangereux que jamais. Philip Rivers pourrait solidifier son statut de candidat au titre de joueur le plus utile avec une victoire face aux Bengals.

Los Angeles vs. Chicago…Ce face-à-face promet d’être très relevé. Les Bears, qui sont quatrième pour les sacks du quart (37), mènent la ligue au niveau des interceptions (21). En revanche, les Rams sont quatrième pour le jeu sol, et l’attaque aérienne.

Minnesota vs. Seattle…Deux équipes qui doivent gagner s’affronteront lundi soir. Les Seahawks ont remporté trois victoires consécutives, et Russell Wilson a lancé huit passes de touchés.

Bon weekend de football!